BusinessLe B.A. BA du créateur

Ces astuces pour mieux travailler de chez soi

Lorsque l’on souhaite se mettre au télétravail on est parfois un peu perdu. Perte de productivité ou perte de motivation sont souvent les conséquences du télétravail. Alors que celui-ci va devenir la règle pour bon nombre d’entrepreneurs et de salariés et que depuis deux mois, elle s’est imposée sans qu’on y soit préparé, peut-être est-il temps de vous pencher sur quelques astuces pour travailler dans de bonnes conditions et dans un bon état d’esprit.

Avoir toutes les conditions du bureau

Les conditions matérielles sont un incontournable mais restent souvent considérées comme secondaires par les entrepreneurs. Bien travailler de chez soi implique d’avoir l’ensemble du matériel à disposition. Que l’on parle d’agrafes, de scanner, d’imprimantes, d’une connexion puissante, de feuilles, de stylos, de scotch, de post-it, d’une bonne chaise, d’un bureau… pour ne citer qu’eux, votre matériel doit être identique à celui dont vous disposez au bureau. A défaut vous pourriez vite vous retrouver à perdre du temps à vous procurer le matériel adéquat voire à vous retrouver coincé dans une de vos missions (plus d’encre dans votre imprimante pour envoyer un document urgent). Il s’agit donc de se doter de tout que vous avez à votre portée au bureau sans exception. 

Du matériel spécifique pour le télétravail

Ce n’est pas parce que vous faites du télétravail que vous êtes dans les mêmes conditions qu’au bureau. Une variable est à prendre en compte : vous n’êtes pas physiquement à côté de vos collaborateurs et vous devez donc mettre en place de quoi pallier cette absence physique. Alors bien sur vous penserez en premier lieu aux logiciels de communication comme Skype ou encore Slack mais ce n’est pas tout. Vous devez combler également votre absence physique et donc mettre en place de véritables habitudes avec vos collaborateurs qui n’auront peut-être pas la même manière d’agir quand ils travaillent de chez eux que lorsqu’ils sont à côté de vous. S’il est facile d’adresser la parole à un collaborateur présent à côté de vous mais aussi d’éviter de l’interrompre quand il est en ligne avec un client par exemple, vous ne pourrez pas faire le même constat quand vous êtes à distance puisque vous ne voyez pas ce qu’il fait à chaque instant et il vous faudra donc également mettre en place de nouvelles habitudes de travail. 

Formez des habitudes 

Lorsque vous vous rendez au bureau, vous avez des habitudes et certains automatismes qui finalement permettent à votre cerveau d’exécuter nombre de tâches sans avoir à réfléchir. Elles deviennent ainsi des réflexes car vous les réaliser sans même vous en rendre vraiment compte. Certains signaux déclenchent des actions comme par exemple le fait de faire du tri le temps que la machine prépare votre café par exemple ou que l’ordinateur se mette en route. Vous devez fonctionner exactement de la même manière et recréer des conditions qui vous font gagner un temps précieux. Cela fonctionne également avec vos équipes qui doivent avoir ces mêmes signaux comme pour toute conduite du changement notamment en termes de connexion par exemple ou de délai de réponse si vous tenez à ce qu’ils le fassent rapidement. Certains n’hésitent pas à se préparer comme s’ils allaient au travail et à vêtir le costume afin de bien se mettre dans l’ambiance. 

Avoir une pièce à disposition 

Vous faire déranger toutes les 3 minutes par vos enfants qui demandent votre attention ou encore par votre conjoint qui passe par là est à proscrire. Ce ne serait pas le cas si vous étiez sur votre poste de travail et cela ne doit donc pas se produire quand vous êtes chez vous. Si vous ne disposez pas de plusieurs pièces, vous pouvez mettre un casque isolant. En ce qui concerne vos enfants, ils doivent particulièrement respecter des signes comme la porte fermée qui signifie que vous ne voulez pas être dérangé ou encore le port de votre casque. Ils doivent s’habituer à ces nouvelles règles et il vous faudra donc être quasiment intransigeant voire complètement si vous ne souhaitez pas de débordement mais vous devrez communiquer avec eux pour qu’ils en comprennent les teints et les aboutissants. 

Une pièce pour la détente

On y pense peu souvent mais tout comme au bureau où vous avez des espaces pour « respirer », vous devez avoir des endroits chez vous qui vous permettent de vous aérer l’esprit. Bien entendu, plus vous avez d’espace, plus vous pouvez créer des atmosphères qui sont différentes et qui vous permettent de décompresser. Dans tous les cas essayez d’avoir un espace « naturel » que ce soit au travers d’une simple plante verte ou d’une vision au travers de la fenêtre qui reflète mère nature. Vous pourrez ainsi sortir de votre lieu de travail tout en restant chez vous. A la sortie du confinement, rien ne vous empêche d’aller faire une balade pendant vos heures de pause si vous en avez définies. 

La concentration avant tout 

Que vous travaillez de chez vous ou du bureau, ce qui reste le plus important c’est votre faculté de concentration et à ne pas procrastiner. Les éléments perturbateurs demeurent à éviter mais au fond c’est surtout votre manière de fonctionner qui déterminera votre efficacité chez vous. En prenant de bonnes habitudes vous faites certes le premier pas mais vous pouvez consulter nos articles sur la procrastination. Même s’il reste souvent conseillé de faire une séparation stricte, sachez que certaines personnes arrivent parfaitement à alterner les tâches de la maison et celles du travail notamment et simplement grâce à un emploi du temps rôdé où ils alternent l’un et l’autre, chacune étant une tâche. Cette capacité demande cependant de la rigueur et de savoir terminer une tâche qui est commencée sans vous interrompre. Il s’agit également souvent de pouvoir ignorer les perturbateurs même si ce n’est pas facile, surtout que certaines personnes de votre environnement  auront du mal à comprendre que vous êtes sur votre espace de travail et deviendront des obstacles majeurs.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer