BusinessCréerLes qualités de l'entrepreneur

A-t-on plus de chances de réussir lorsqu’on entreprend en famille ?

Plusieurs études ont répondu à cette question par l’affirmative. Les entreprises familiales seraient davantage pérennes et auraient tendance à mieux résister aux crises. Voyons en quoi une entreprise familiale a plus de chances de réussir qu’une entreprise commerciale indépendante.

Selon KPMG, dans un rapport publié en mars 2021, les entreprises familiales ont bien surmonté les différentes vagues du Covid-19. Pourtant comme les autres, elles ont été mises à rude épreuve. 

Le cabinet de consultants décrit surtout la vision de long terme des entreprises familiales, structures où la notion de transmission compte beaucoup. « L’engagement des entreprises familiales à soutenir l’esprit d’entreprise de génération en génération est à l’origine d’un instinct de résilience profondément ancré dans leur ADN ». KPMG rappelle au passage le poids des entreprises familiales dans l’économie française : on estime qu’elles représentent 60 % des 6 000 entreprises de taille intermédiaire (ETI) qui représentent elles-mêmes 39 % du PIB français pour 3,3 millions d’emplois.

Une étude approfondie et des statistiques

Dès janvier 2013, le réputé cabinet de conseil Ernst & Young publiait les résultats d’une étude portant sur le succès des entreprises familiales. Celle-ci avait été menée dans 33 pays, auprès de 280 personnes œuvrant dans une entreprise familiale (au sein de domaines très variés). Le résultat était clair : 60% d’entre elles affichaient un taux de progression de 5% par année, même en cas de crise économique. Dans un cas sur six, cette croissance atteignait un taux d’au moins 15%. Les trois quarts des entreprises sondées étaient installées en Europe et en Amérique, des continents où la récession économique se fait clairement ressentir. L’autre quart concernait des pays d’Asie et d’Afrique. La plupart de ces sociétés familiales non cotées en Bourse comptaient plus de 1000 employés et 60% d’entre elles existent depuis trois générations. 

Les atouts du succès de l’entreprise familiale

Il semblerait que si une entreprise familiale arrive à progresser malgré les variations de conjoncture économique, certains atouts seraient responsables de ce succès :

  1. Une motivation soutenue par le désir de fortifier l’entreprise familiale et d’assurer son patrimoine fait en sorte que ses membres sont plus motivés que des salariés dans une entreprise indépendante. Ils sont également prêts à faire plus de compromis.
  2. Les entreprises familiales tendent à réinvestir les bénéfices réalisés pour en financer le développement. Autonomes sur le plan financier, elles peuvent se concentrer davantage sur l’innovation pour se démarquer de la concurrence. Ils n’hésitent pas à lancer de nouveaux services et produits.
  3. Il semblerait que les membres d’une entreprise familiale possèdent une meilleure capacité d’adaptation, qu’importe l’environnement économique. Au moins 50% de ces entreprises se tournent vers les opportunités que suscite une ouverture vers les nouveaux marchés.
  4. Une meilleure gestion des ressources humaines expliquerait la rentabilité favorable des entreprises familiales. Le travail en famille favorise une approche plus humaine parmi ses membres et plus de conscience de la responsabilité de chacun.
  5. Lorsqu’une entreprise familiale a réussi à demeurer active pendant plusieurs années, l’expérience constitue un autre atout favorable à son évolution. Avec une réputation bien établie, une bonne partie de ses clients fidélisée et un mode d’organisation éprouvé, celle-ci peut envisager plus facilement son existence sur le long terme.

Valeurs communes chez les chefs d’entreprises familiales

Les dirigeants-propriétaires des sociétés familiales font souvent preuve de plus de prudence et d’audace dans leurs décisions, que ceux des entreprises indépendantes. Ils agissent en tenant compte de la hiérarchie des valeurs et privilégient la pérennité de l’entreprise bien au-delà de la performance. 

Généralement, ils s’assurent que leurs dépenses n’excèdent pas leurs profits et favorisent une politique modérée de répartition des dividendes. Ils prennent plus rapidement des décisions, car ils ne doivent pas rendre de comptes à des actionnaires ou subir le stress des marchés financiers. 

Leur indépendance économique explique souvent leur résilience, en particulier en situation de crise. Ouverts à l’ambition sur le plan international, ils privilégient l’ancrage dans les racines locales. 

En résumé, l’entreprise familiale, tout en étant tournée vers l’avenir, favorise l’accroissement des revenus, la création de nouveaux emplois et bénéficie au développement de sa région.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page