Auto-entrepreneurL'idée innovanteTrouver votre idée

Peut-on être psychologue et auto entrepreneur ?

Une fois un diplôme de psychologie en poche, plusieurs voies s’offrent au futur professionnel. Il est bien sûr possible d’intégrer la fonction publique ou de devenir un praticien libéral, mais également d’adopter le statut d’auto entrepreneur. Alors, quelles sont les spécificités et les avantages de ce statut ? Eléments de réponse.

Quels sont les prérequis pour devenir psychologue ?

Les qualités requises pour exercer la psychologie sont nombreuses, notamment en matière d’écoute et d’empathie. Il importe d’entendre les patients sans porter de jugement, tout en respectant le code de déontologie de la profession. Il est possible d’exercer cette discipline en établissement scolaire, en entreprise ou bien institution de santé.

Par ailleurs, même s’il est possible de réaliser une inscription d’auto entrepreneur pour devenir psychologue, ce domaine demeure très réglementé. Pour pouvoir prétendre ouvrir un cabinet et proposer une thérapie aux patients, il faut donc être détenteur d’un diplôme défini par la loi. Ce diplôme peut varier selon la spécialisation du praticien. Il peut s’agir :

  • D’un diplôme inscrit en annexe du décret n°90-255 du 22 mars 1990.
  • D’une licence et d’un master comportant tous deux la mention « psychologie ». Ce cursus universitaire doit systématiquement incorporer un stage professionnel d’une durée minimale de 500 heures et la rédaction d’un mémoire de recherche.

Quels sont les avantages de devenir auto entrepreneur en psychologie ?

Il importe de mentionner que tous les professionnels de santé n’ont pas le droit d’exercer leur discipline en tant que micro-entrepreneurs. Les médecins, les infirmiers et bien d’autres praticiens ne peuvent pas ouvrir leur cabinet ou devenir thérapeutes en choisissant de créer une auto-entreprise.

Pour un psychologue souhaitant vérifier la solidité de son projet professionnel et commencer à pratiquer en limitant les risques découlant de l’ouverture de son cabinet, ce statut présente un certain nombre d’avantages.

Les cotisations versées à l’Etat, par exemple, le sont en proportion du chiffre d’affaires réalisé. Si le professionnel ne gagne rien, il ne paie rien. Le revers de la médaille étant, sans doute, que seul le chiffre d’affaires est pris en compte, et non les réels bénéfices réalisés. Par ailleurs, il est possible de cumuler une activité en freelance avec une autre profession, ou bien une position de demandeur d’emploi. Vous êtes ainsi davantage sécurisé et pouvez rechercher des patients sous couvert d’un filet de sécurité.

Enfin, aucun seuil de chiffre d’affaires ne s’applique aux psychologues micro-entrepreneurs pour être ne mesure de profiter de l’exonération de TVA. Il faut pour cela, bien sûr, justifier des diplômes nécessaires à la pratique de cette discipline de soin à la personne.

Comment démarrer son cabinet de consultation en freelance ?

La psychologie est un milieu relativement concurrentiel, notamment sur le plan de l’emplacement géographique. Vous pouvez par exemple vous trouver dans une région avec une forte offre de praticiens de votre domaine. Pour vous lancer sereinement et éviter la cessation d’activité d’auto entrepreneur prématurée, vous devez donc réaliser une étude de marché en amont.

Vous devez ensuite trouver un lieu de travail, un cabinet, un local conforme à votre activité. Vous pouvez opter pour un local partagé avec d’autres professionnels de santé, un bureau en location ou une pièce aménagée au sein de votre logement. 

Il faudra ensuite communiquer autour de votre activité, soit en parlant aux autres professionnels de soin à la personne de votre zone géographique, soit en faisant de la publicité. Vous pouvez également créer un site internet et le référencer sur les bonnes requêtes des internautes pour agrandir votre patientèle. Des annuaires spécialisés tels qu’AlloDocteurs peuvent également vous être utiles, et des plateformes comme ce site peuvent vous donner des astuces.

Enfin, vous ne devez pas hésiter à continuer d’apprendre et de vous mettre au fait des dernières techniques de votre profession. Vous délivrerez ainsi la meilleure thérapie possible à vos clients.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer