BusinessDévelopperGestes qui vous trahissentLes sociétés

Les peurs que vous risquez de combattre en entreprenant

Lorsque vous vous décidez à créer votre entreprise, il vous faudra souvent surmonter des peurs de toutes natures. Si certains de vos traits de caractères peuvent prêter à ce que vous ne les ressentiez pas toutes, vous devrez parfois en surmonter et sortir de votre zone de confort pour faire avancer l’entreprise. Il est donc nécessaire parfois de se dépasser pour que l’entreprise ne reste pas au point mort.

Le risque financier : la première peur à combattre

Entreprendre c’est avant tout un risque financier : que l’on parle de diminution des revenus car vous serez longtemps dépendant de vos indemnités chômage, d’insécurité par l’absence de celui-ci même si vous vous rémunérez ou de risque de perdre votre capital, l’incertitude financière demeure relativement présente partout sauf dans des cas spécifiques comme le portage salarial par exemple même si l’incapacité de trouver des missions continue de faire peser un risque. Si vous aimez votre sécurité financière, entreprendre risque de représenter une épreuve particulièrement difficile du fait de l’incertitude. Vous construisez sans cesse pour l’avenir et prenez souvent un risque à ce niveau. Si le risque existe, vous pouvez garder tout de même une certaine sécurité et décider quand vous décidez d’arrêter l’aventure. 

La peur de l’échec 

Il s’agit de la seconde peur en général qui rentre en œuvre et qui bloque bon nombre de personnes notamment celles qui n’ont pas confiance en elles au stade de projet. Elle intervient généralement au moment du lancement du projet ou de la confrontation aux clients / prospects. Le projet devient alors une entreprise et doit se confronter à la réalité, ce qui peut effrayer tous ceux qui ont peur de l’échec. Si ce moment représente une zone de vérité ou de vérification pour la plupart des entrepreneurs, il représente une véritable source de stress pour ceux qui ont peur de l’échec. La peur de l’échec peut durer sur le temps puisqu’une vente ne signifie pas forcément le succès et que celui peut être remis en cause par de nombreux facteurs externes tels que des changements législatifs ou l’arrivée de nouvelles technologies. Bref une peur qu’il vous faudra surmonter si vous ne souhaitez pas être immobilisé dès les premières phases de l’entreprise. Retenez bien que l’échec n’est qu’une phase de l’apprentissage. D’ailleurs les entrepreneurs américains considèrent que vous n’en êtes vraiment un qu’une fois que vous avez échoué ! 

Les phobies administratives 

Si vous avez les phobies de l’administratif, sachez que vous risquez fort de vous y trouver confronté si vous ne trouvez pas un associé pour s’en charger ou que vous ne recrutez pas une personne compétente. L’administratif et le juridique demeurent des tâches qui incombent au chef d’entreprise et vous devrez en grande probabilité vous y soumettre. Si le processus devient rapidement routinier, il peut vite se retrouver perturbé par des imprévus comme l’incapacité à pouvoir payer les différentes administrations. Il faudra alors prendre votre courage à deux mains pour essayer de résoudre avec elle les différentes situations, ce qui n’est pas du tout facile, on vous le concède. Rassurez-vous car dans les temps normaux, il s’agit rarement d’actes qui vont vous enthousiasmer mais donc vous aurez cerné les tenants et les aboutissants. 

La mise en lumière de l’entrepreneur

Quand vous êtes entrepreneur, vous êtes en première ligne. Qu’on parle de représentation de l’entreprise lors des conférences ou tout simplement d’aller au charbon et de faire le commercial, sachez que vous ne pourrez pas y échapper, sauf encore et toujours à avoir un associé qui s’en charge. Certains business models permettent d’éviter de vous trouver trop confronté au client notamment dans le BTOC plus que dans le BTOB mais en théorie si vous avez peur de parler en public ou si la vente et l’énonciation d’un prix vous fait suer, il vous faudra souvent vous dépasser ! Être entrepreneur implique souvent de s’exposer personnellement et il reste très difficile d’envoyer au charbon les collaborateurs si vous n’y allez pas vous-même. Avec le temps, ne vous inquiétez pas, vous vous y ferez même si cela peut vous provoquer des pics de stress quand vous allez voir vos clients ou que vous vous retrouvez sur le devant de la scène. Quelques-uns y prennent même goût. 

Vous devez prendre des décisions

Une chose est claire : vous allez devoir faire des choix ! Vous ne pouvez tout faire et choisir tout le temps la voie du milieu. Certains vont se révéler judicieux, d’autres vont être chronophages ou peu pertinents. Il est clair que toutes vos décisions ne seront pas bonnes et que vous devrez les assumer. Même en vous planquant derrière une rangée de statistiques c’est bien vous qui allez décider des actions ou non qui vont être mises en place. C’est vous qui devez établir la stratégie et même si vous déléguez son établissement, ce qui serait tout de même bizarre, c’est vous qui opterez pour la suivre ou non. Votre capacité à prendre des décisions rapides sera souvent mise à rudes épreuves. Une seule chose à retenir : vous ferez des erreurs et ce qui compte c’est d’apprendre d’elles et non pas de les commettre. 

Le management : une peur à dépasser

Dernière grande source de peur qu’il vous faudra dépasser : celle du management. Même si vous recrutez des managers, il vous faudra les manager. Vous ne pourrez faire l’impasse sur le domaine à moins de vous mettre dans l’ombre et de laisser votre associé devenir le chef. Il s’agit d’une situation plus courante qu’on ne croit avec des associés qui n’ont parfois pas du tout envie d’être le chef. Si vous ne souhaitez pas assumer cette charge, sachez tout de même qu’il vous faudra éviter de critiquer les décisions de celui à qui vous avez confié la tâche. L’avantage reste que vous pouvez influer sur certaines décisions sans être en première ligne. Il est cependant compliqué d’imposer son point de vue quand vous répétez à longueur de journée que vous n’êtes pas le chef… Dans tous les cas, ce sera à vous de choisir !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer