Développement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Ne pas oublier ses valeurs !

Alors que la crise sanitaire est à son comble, la tendance à céder à la colère parfois ou à la panique peut vite entraîner de mauvais comportements. Or, ce n’est pas parce que l’Etat d’urgence est installé ou que votre entreprise rencontre des difficultés que vous devez perdre vos valeurs essentielles. C’est justement le moment de les réaffirmer plus fortement que jamais. 

Fatigue, stress, incertitude, bouleversement des habitudes, … Il est clair que les entreprises, les dirigeants et les collaborateurs vivent une « drôle » de période. Pour ne pas sombrer dans un grand n’importe quoi, faire appel à ses valeurs demeurent l’une des solutions à privilégier. 

Depuis l’origine de Dynamique, nous avons pris comme fil directeur des interviews de demander à chaque dirigeant quelles étaient ses valeurs et celles de leur entreprise. A chaque fois, nous avons ressenti leur sincérité. Ils résumaient par le biais des valeurs et des conseils qu’ils énonçaient un trait de leur philosophie entrepreneuriale. Nombre de dirigeants ont pris conscience de l’importance de vivre des valeurs tant dans la cohésion des équipes que dans leur relation avec les clients. Quelques-uns, on ne peut pas le nier en faisaient surtout un outil de promotion.

Les valeurs comme ligne de conduite

Ce sont dans les épreuves que les valeurs sont le plus utiles pour les entreprises car elles dictent notre ligne de conduite. Si les décisions doivent être prises rapidement, elles doivent l’être en conformité avec vos valeurs quel qu’en soit le coût. Pour cela n’hésitez pas avant de prendre n’importe quelle décision à la confronter à celle-ci. En cas de non-respect, vous avez de fortes chances d’être dans la mauvaise direction. Dans ce cas, vous devez reconsidérer celle-ci à leurs lumières. A défaut, vous pourriez bien y perdre l’âme de votre entreprise

Tout le monde le répète : il y aura sûrement un avant crise et un après crise. En tant que chef d’entreprise votre vision guide l’entreprise.  Et il faut le dire cette récente crise risque doit bien bouleverser celle que vous avez que ce soit dans 5 ans ou dans 15 ans. Si la mission générale ne devrait pas changer, il se peut bien que les moyens d’y parvenir puissent être reconsidérés. Or il faut bien se le rappeler, vos valeurs (morales, sociétales, éthiques, marketing) demeurent le fondement de l’identité de votre entreprise. Plus que des mots et de grandes phrases pour faire jolies, elles permettent de donner une cohérence à votre marque autant interne qu’à l’externe. 

La solidarité comme valeur

La période de crise nous fait avant tout réaliser des choses auxquelles nous ne pensons pas habituellement. Elle nous rappelle par exemple que la solidarité est essentielle notamment en période de crise. Cette solidarité qui a lieu à l’extérieur de l’entreprise au travers des applaudissements pour le personnel hospitalier, l’hébergement des sans-abris ou dans des actes du quotidien pourraient bien devenir une des valeurs fondamentales des entreprises autant en leur sein qu’entre elles. De cette crise pourrait naître un formidable élan de solidarité et les ressources pourraient être à l’avenir partagées afin d’aider les plus faibles à s’en sortir. Un bel exemple qui aurait tout intérêt à se propager aux entreprises qui gagneraient tout à se soutenir mutuellement après le passage de la crise. 

Le climat comme signal d’alarme

Le climat était un signal d’alarme mais quand les entreprises ont délocalisé en Chine ou ailleurs et ensuite accusé les Chinois de polluer la terre, il y avait souvent une contradiction avec leurs valeurs souvent dénoncées par les buzz diffusés par les internautes. A commencer par les industries pharmaceutiques qui au lieu de protéger l’emploi ont véritablement regardé uniquement le profit. Aujourd’hui, ils sont confrontés à la remise à plat de la spirale destructrice dans laquelle ils avaient embarqué la terre. Actionnaires oui mais pas pour s’enrichir. Actionnaire qui n’a pas hésité à licencier pour mieux gagner et bien pire quand les actionnaires sont des salariés qui participent à la destruction des emplois sans intervenir et dont la presse n’a cessé de vanter leurs richesses.

Les valeurs du respect des obligations familiales

Comment mieux aménager les horaires de travail pour s’adapter aux besoins des familles : rechercher des idées… Fini le stress de ces mères qui avant d’arriver au travail sont déjà fatiguées par leur course effrénée du matin et soumise à l’épreuve de la station debout dans des transports bondés. Pourquoi ne pas relocaliser : une évidence ? ou bien adapter les horaires ? ou bien télétravailler mais avec une préparation sans faille qui tient compte de tous les paramètres. Aujourd’hui le travail doit se mettre en conformité avec la famille et repenser l’organisation en fonction des obligations de chacun devient un impératif. 

Les 8 grandes familles de valeurs

Selon Thierry Wellhoff, auteur du livre “Les valeurs”, il existerait 8 grandes familles de valeur. Mais les valeurs sont liées toujours au fait de respecter l’autre et donc soi-même. Depuis des mois, nous assistons à des procès qui mettent en exergue les mensonges des uns et des autres et qui parlent d’éthique mais qui la bafouent eux-mêmes sans vergogne. Il est évident que la communication web qui permet de remonter des informations est un outil puissant pour quelles valeurs prennent leur réelle place sans toutefois tomber dans une censure et morale qui n’a pas de sens. Voici les valeurs qu’il énonce : « Compétence (la satisfaction client, le savoir-faire, l’esprit d’équipe, le service, l’excellence, la qualité…), Conquête (l’innovation, la performance, le succès, l’ambition…), Conduite (la responsabilité, la tradition, l’implication du personnel, la passion …), Sociétale (la durabilité, l’environnement, la santé, la responsabilité sociétale…), Relationnelle (le respect, la confiance…), Morale (l’intégrité, la loyauté…), Épanouissement (l’humanisme, le bien-être, le développement personnel…) et sociale (l’égalité, l’équité, l’amélioration de la qualité de vie…). Il est nécessaire d’y réfléchir.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page