BusinessGérerRecherche et sélection

Optimiser la période d’essai : Gagnez du temps et de l’énergie !

Trop d’employeurs négligent cette période cruciale. Période d’essai ou d’intégration, les premiers pas bien guidés du salarié dans votre entreprise détermineront la suite de votre collaboration ou pas.

Anticipez l’arrivée du nouveau collaborateur

Préparez son intégration. Pensez à lui attribuer un poste de travail (bureau, téléphone, ordinateur…) et les outils nécessaires à sa prise de fonction.

Réservez lui un bon accueil

Informez votre personnel, montrez qu’il est attendu, présentez le dès son arrivée, organisez un pot d’accueil pour créer l’échange et le mettre en confiance.

Sommes-nous en phase ?

Parfois la période d’essai est jugée trop courte pour évaluer le collaborateur. Elle peut être renouvelée une fois pour se donner toutes les chances de réussir. Il est bon de le rappeler de vive voix au collaborateur dès son arrivée car cela peut être vécu comme un échec. Ne le laissez pas seul durant cette étape. Prenez le temps de faire des points réguliers formels et / ou informels qui vous permettront de valider l’adéquation entre le poste, le profil requis, les compétences et l’adaptation à l’entreprise et son équipe.

Les premiers pas dans l’entreprise : apprivoisez-vous

Période compliquée si on n’y attache pas d’importance. Dès les premiers jours, le salarié perçoit votre culture, juge votre personnel et votre environnement. Le décalage de perception peut causer un départ rapide. Soyez vigilant, respectez le contrat pour lequel vous l’avez recruté, faîtes lui découvrir votre mode de fonctionnement, formez le à vos méthodes de travail.

Fin de la période d’essai : ne vous mettez pas hors la loi !

La période d’essai est rémunérée mais sa rupture est sans indemnités (sauf exception possible). Prévenez le salarié dans le délai défini par la loi en fonction du contrat signé. Attention, la rupture de la période d’essai peut être considérée comme abusive si vous ne respectez pas la loi et si vos arguments ne reposent pas uniquement sur les capacités professionnelles du salarié. Ne laissez pas le collaborateur dans l’angoisse de l’attente de votre décision pour confirmer ou pas son intégration.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page