Start-Up

L’entrepreneur qui a créé une cave à vins virtuelle, Stéphane Deubel

Stéphane Deubel, 45 ans, est à la tête de Cavacave, une start-up qui permet à ses clients d’accéder à des vins d’exception depuis les plus belles caves de particuliers.

Diplômé d’études supérieures de commerce (Novancia business school) à 24 ans, cet entrepreneur possède un parcours relativement atypique. Alors qu’il travaille à la Maison du test depuis la sortie de ses études, il y met un terme et s’expatrie à Montréal en 1997 pour suivre femme et enfant. à 27 ans, il développe sa première idée entrepreneuriale. « J’ai toujours eu envie de créer un business » précise-t-il. « à l’époque, je voulais créer une société qui proposait le financement d’une voiture grâce à de la publicité. » L’idée de la société Stickoto est néanmoins vite abandonnée faute de permis de travail et à cause des conditions administratives requises pour son développement. Un an plus tard, il décroche un travail dans l’agence Cameleon à Montréal où il développe un réseau d’affichage national. Toujours plein de projets en tête, Stéphane Deubel a alors l’idée de monter une agence web qui utiliserait les systèmes infrarouges des capteurs dans les magasins et les restaurants pour fournir au client, entre autres, par enregistrement, des cartes de promotion. Le projet avorte car l’entrepreneur ne maîtrise pas la technologie.

Il part habiter aux Pays-Bas où il effectue une partie de sa carrière tout en réfléchissant à d’autres projets entrepreneuriaux. En 2008, il devient directeur du marketing d’un groupe néerlandais, Compare Group, où il gère l’ensemble des actions de communication. En 2009, il lance la branche française, comparer.fr qu’il amène à la rentabilité fin 2012.

Fort de ces années d’expériences internationales, il rentre en France et il décide de développer Cavacave.com, site édité par la société qu’il a créée avec son associé, Wine Project S.A.S en juin 2013. Partant du constat que les plus belles bouteilles sont cachées dans les caves des particuliers, son ambition est de créer la plus grande cave virtuelle au sein de laquelle les transactions sont facilitées. L’entreprise se destine aux amateurs de vin avérés ou en devenir. Selon Stéphane Deubel, il s’agit de « créer la plus grande cave mutualisée de particuliers au sein de laquelle les transactions, acheminements, échanges et apprentissages sont facilités. »

Le pari semble réussi dès le départ pour l’entrepreneur. « La cible a réagi très positivement au service » détaille-t-il. Les messages d’encouragement des utilisateurs se succèdent ainsi que la publication des premières annonces. Avec les Français, les principaux clients viennent des Pays-Bas, de Russie, de Hong Kong, d’Angleterre, d’Espagne et de Canada. Après une année de service freemium, la société connaît alors une belle croissance. Stéphane Deubel ne cache pas non plus son envie de recruter. « 5 personnes travaillent chez Cavacave à temps plein » explique-t-il. « L’objectif est de tripler les effectifs dans les 3 prochaines années. » La ligne de conduite semble toute tracée pour l’entrepreneur, qui a réussi à combiner ses expertises web et sa passion pour le vin dans le but de la partager au plus grand nombre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page