Gestes qui vous trahissentPersonnel

Arrêtez d’être dans l’urgence !

Il arrive souvent d’être tout le temps dans l’urgence. Si cela peut avoir quelques effets bénéfiques pour vous booster, il s’agit souvent d’une mauvaise solution sur le long terme et qui peut rapidement vous mettre dans une position difficile à plusieurs niveaux. Changez donc vos habitudes pour évoluer plus sereinement. 

Un stress qui n’est pas forcément positif

Il est courant d’avoir pris l’habitude de travailler dans le stress. Certains pensent d’ailleurs qu’ils ne sont productifs que mis sous pression et que c’est d’une bonne manière de faire pour maintenir une cadence élevée. Résultat, les tâches urgentes s’enchaînent les unes après les autres et vous vous sentez boosté par ce sentiment. Vous vous attelez aux tâches et êtes très certainement très productif à certains moments particulièrement tendus. Oui mais voilà, c’est oublié que le stress a des conséquences très négatives sur le long terme et que les entrepreneurs qui ont fait des burn-out ne se comptent même plus. Pour avancer, vous devez pouvoir créer de la motivation sans avoir à être dans l’urgence car votre corps pourrait vite vous lâcher.

L’urgence empêche la projection

A force d’être dans l’opérationnel et de traiter les tâches les unes après les autres, vous ne prenez pas le temps de prendre du recul sur votre activité. Vous oubliez très certainement de vous demander ce qui pourrait être mis en place pour vous éviter de passer autant de temps sur certaines tâches ou encore vous ne mettez pas en place ce qui sera utile pour demain. Pour cela, vous avez besoin de calme et de temps. Il faut donc vous libérer du mode urgence pour gagner du temps dans l’avenir et de trouver des solutions qui seront très certainement très appréciées dans l’avenir et qui vous feront gagner un temps fou. Sortir de l’urgence reste donc indispensable pour tous les projets notamment ceux qui doivent être effectués pour le long terme. Ce n’est pas parce que vous avez un rush maintenant que demain vous n’aurez pas une période d’accalmie si vous ne mettez rien en place. 

Elle nuit au perfectionnisme et peut nuire. 

Inutile de vous dire que lorsqu’on est dans la précipitation, on a rarement le temps de vérifier les détails ou encore de peaufiner certains aspects. On gagne alors du temps un peu partout et parfois là où il ne faut pas, ce qui entraîne que vous avez des conséquences négatives que vous allez devoir rattraper par la suite. Pire, elle vous empêche de peaufiner certains aspects qui vous apparaissent comme secondaires. Cette négligence, si elle n’est pas remarquée dans les premiers temps, peut vite devenir une habitude et vous risquez de multiplier le nombre d’erreurs. Il faut parfois disposer de temps et reprendre certains éléments par la suite afin de ne plus avoir le nez de guidon et véritablement amélioré les choses, ce que vous ne pourrez pas faire si vous êtes toujours pressé par un deadline imaginaire. 

Sortir de l’urgence, souvent une décision

Si vous souhaitez ne plus vivre dans de l’urgence, sachez d’abord qu’il s’agit souvent d’une décision. Il faut désirer s’en éloigner car le faire vous imposera une charge supplémentaire de travail dans l’immédiat mais qui risque d’avoir de nombreuses conséquences positives par la suite … en termes de charge de travail. Chaque action à effectuer sur le champ et chaque erreur génèrent toujours des actions supplémentaires. Un email où vous avez oublié une précision peut en appeler 10 autres où on vous pose la question et des négligences. Alors autant avoir le temps de bien le rédiger pour ne citer que cet exemple. Pour commencer, vous pouvez vous fixer des objectifs qui vous extirpent de l’urgence jusqu’à un certain niveau. Vous n’êtes pas obligé de lancer un projet dès que vous avez un peu d’avance mais vous pouvez très bien consolider votre avance jusqu’à un point que vous aurez fixé en objectif. Se dégager de l’urgence représente une décision en soi qui priorisera certaines tâches par rapport à d’autres. 

Vous pencher sur les bienfaits de l’avance

L’avance diminue fortement le stress mais n’a pas que cet avantage. Déjà, il vous permet de mieux gérer certaines situations et surtout l’accumulation d’obligations immédiates. Si vous n’en avez pas déjà une à traiter, l’arrivée d’une nouvelle ne vous fera pas autant stresser et vous pourrez la gérer sereinement. Ensuite, vos équipes ont parfois besoin de souffler et avoir la possibilité de le faire représente souvent déjà une bonne source de satisfaction. Les bienfaits de demeurer toujours dans l’avance sont nombreux :  stress, perfectionnisme, capacité à prendre des mesures sur le moyen ou long termes, management, … N’hésitez pas à lister les bonnes raisons de ne plus fonctionner ainsi. Vous verrez, elles ne sont pas dures à découvrir. 

Le plus difficile : la procrastination

Le plus difficile lorsqu’on souhaite extraire de ce tourbillon de l’immédiateté reste d’éviter de tomber dans la procrastination. Tous ceux qui ont vécu des situations d’urgence vous le diront : ils s’enchaînent en général des périodes de stress et des périodes où vous ralentissez énormément la cadence. Sauf que cette manière de fonctionner ne doit pas se généraliser car vous risquez d’avoir des périodes de procrastination qui s’enchaînent avec des périodes de stress. En général, sortir de l’urgence va vous prendre du temps et vous aurez peut-être même parfois l’impression de ne pas avancer avec des domaines qui prennent du retard pendant que d’autres prennent de l’avance. Il est nécessaire globalement de penser en termes d’avancées globales un peu chaque jour. Il s’agit d’utiliser plutôt « du moment que je fais quelque chose de mon temps, j’avance » à la place de « je dois me reposer après cette période de rush ». Une mentalité globale à changer qui vous évitera de subir l’urgence. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer