BusinessCréer et utiliser un réseauDévelopperLa franchise

Mettre en place un réseau de franchisé

Mettre en place un réseau de franchises peut paraître simple quand on maîtrise le savoir-faire. En réalité, il se révèle être un processus relativement long à organiser. D’ailleurs, la plupart des entreprises mettent plusieurs mois voire une année entière avant qu’il ne soit opérationnel. Il reste souvent recommandé de se faire accompagner dans cette période car de nombreux documents doivent être préparés ainsi que la mise en place d’une structure.

Le plan de commercialisation comme base.

Pour commencer, vous devez vous fixer des objectifs de développement. Il s’agit de bien cerner votre stratégie d’implantation tant en terme financier que géographique. Vous devez savoir comment va se développer votre franchise et les secteurs que vous allez accorder à chaque franchise pour qu’elles puissent se développer et atteindre la rentabilité. Il ne faut ni faire une zone trop large ni trop petite. Il est opportun souvent de faire appel à des spécialistes de l’implantation immobilière. Une fois ce premier découpage réalisé, vous pouvez vous attarder sur le profil que vous souhaitez pour les franchisés. Souhaitez-vous des investisseurs plutôt qui soient des financiers ou plutôt des opérationnels ? Le profil dépend du type de service que vous proposez. Plus le lien avec le client est important, plus vous devrez avoir tendance à recruter un profil d’opérationnel. Une fois la typologie définie, vous pouvez vous attaquer enfin à la stratégie de marketing et communication pour attirer ces profils vers votre enseigne.

Le recrutement tout un processus.

On peut croire que les profils viendront naturellement et que le recrutement d’un franchisé est simple. En fait, comme pour tout recrutement, le processus est complexe et il vous faudra bien appréhender celui-ci pour ne pas vous tromper. Comme pour un collaborateur, votre relation risque de durer quelques années et il vaut mieux éviter de vous planter sur le profil. Vous devrez entretenir de bonnes relations avec le franchisé et lui en contrepartie devra assurer une bonne gestion de son emplacement pour ne pas plomber vos chiffres. La partie juridique représente un travail considérable puisque vous êtes dans l’obligation de fournir des informations comme l’état du marché. Il faudra donc bien vérifier que le franchisé soit bien « éclairé » au moment de la signature du contrat. SI quelques éléments peuvent faire l’objet de négociation, vous devrez être ferme sur certaines clauses du contrat. N’hésitez pas à vous entourer d’un juriste si vous avez un doute. Rappelons que l’article L 330-3 du Code de Commerce, anciennement loi Doubin et son décret d’application du 4 avril 1991, impose au franchiseur de remettre un Document d’Information Pré-contractuel (DIP), 20 jours minimum avant la signature du contrat de franchise. Certaines informations doivent impérativement y figurer donc ne les négligez pas.

Le lancement de la franchise.

Une fois ces deux premières étapes bien élaborées, sachez que le démarrage est crucial dans une franchise. Déjà vous avez un devoir quasi légal de formation de vos franchisés et il vous faudra bien rôder le process de formation. L’une des obligations réside dans la transmission du savoir-faire donc autant « coucher » sur papier toute la formation que vous dispensez pour vous éviter toute contestation. La mise en place entraine la réalisation de documents comme le fameux manuel opératoire de la franchise souvent appelé la bible. Si la formation en elle-même doit être bien renseignée avec ses différentes étapes, ce n’est pas le seul point que vous devez avoir figé en amont. Ainsi par exemple, il vous faudra réfléchir à l’organisation générale de votre franchise. Avez-vous prévu un animateur réseau ? Qui répond aux différentes questions du franchisé en cas de doute ? Comment contrôlez-vous la bonne exécution de votre savoir-faire ? Comment faites-vous pour partager l’expérience des franchisés et comment développez-vous les bonnes pratiques ? Il s’agit de balayer l’ensemble des éléments relatifs tant à la bonne exécution du savoir-faire actuel que futur.

Le manuel opératoire de la franchise.

Globalement, c’est un manuel assez simple qui présente votre entreprise et son organisation. Il commence par détailler votre concept ainsi que ses spécificités. Puis, il expose une analyse de votre marché et situe votre réseau au sein de ce marché. Il ressemble beaucoup sur cette partie à ce que serait un business plan mais à l’échelle de votre réseau et non simplement d’un positionnement produit. Il est nécessaire de montrer comment se positionne celui-ci sur votre marché par rapport à la concurrence. Contrairement à ce que ferait un business plan, il détaille en général tout ce qui a trait à la logistique notamment parce que l’approvisionnement est géré par la maison mère dans la plupart des cas. Il détaille aussi tout ce qui est lié à la circulation de l’information au sein du réseau car la transmission de savoir-faire reste une question centrale pour toute franchise. Ensuite, il décrit en général les éléments liés à la création du point de vente, que l’on parle de détermination ou de recherche de celui-ci, en passant par le financement jusqu’à son ouverture et son inauguration. Enfin, ce document représente une « bible » et comporte de nombreux renseignements sur tout ce qui touche à la vente. Il détaille en général toutes les techniques de vente, les bonnes pratiques, les produits et services que vous proposez à la clientèle et donne de bonnes pratiques concernant la gestion. Il indique les informations à transmettre ainsi que les formations qui seront dispensées tout en rappelant l’ensemble des obligations financières, un document donc très complet comme vous vous en doutez et qui prend généralement du temps à être mis en place.

N’oubliez pas l’identité visuelle.

La Franchise reste généralement reliée à une marque et qui dit marque dit généralement identité visuelle commune c’est-à-dire le logo mais également tout ce qui touche à la PLV ou encore au décor de votre magasin. Le franchiseur garde la maitrise de la communication pour toutes les enseignes et, si le franchisé peut communiquer sur sa zone de chalandise, il faut comprendre qu’il le fera avec les documents fournis par la maison mère notamment pour garder une unité de communication. Il est approprié souvent de spécifier à quoi ressemble vos produits / services, vos fournisseurs ainsi que tout ce qui rapporte à la présentation en magasin comme par exemple la présence de vitrine. Chaque détail doit être fixé précisément pour éviter tout questionnement et être le plus homogène possible.

Définir votre organisation

Cela peut paraître évident mais avant de vous lancer dans la franchise, une dernière étape reste à faire : celle de bien présenter vos objectifs en termes de développement. Il est indispensable de formaliser généralement ce que vous avez fait dans la première partie et notamment de rédiger un document qui résume ces objectifs, l’organisation ainsi que de mettre en place diverses procédures relatives à vos rapports avec les franchisés. Il s’agit notamment de bien stipuler ce qui se passe par exemple en cas de questionnement d’un franchisé ou encore de contrôler la bonne exécution de la prestation. Vous pouvez également penser à écrire tout ce qui impacte la circulation de l’information comme par exemple la création d’un intranet… A vous de jouer

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer