Le B.A. BA de la communicationMarketing

Lidl lance son propre SUV !

Après les baskets et les pulls, Lidl qui avait déjà créé le buzz et aussi des émeutes dans ses rayons, certains allant jusqu’à les revendre par la suite avec une belle plus-value, la marque allemande lance un SUV low cost : le Lidl Silvercrest. Si on pouvait pré-devancer la sortie de nouveaux produits avec le logo de la marque, il est clair qu’on ne s’attendait pas à la voir sur le marché de l’automobile. Et c’est bien normal puisque c’était un poisson d’avril d’auto-moto !

© Lidl
© Lidl

La Dacia Duster en concurrence directe

Officiellement, le site s’emballait : Lidl souhaitait donc lancer son SUV qui serait en concurrence direct avec la Dacia Duster, du groupe Renault puisqu’il aurait fait le même gabarit que celui-ci (4,30 m de long). Ainsi le site annonçait une vente à un prix inférieur à celui-ci, ce qui aurait eu pour conséquence une chute des cotations en bourse des principaux constructeurs. Cependant, cette blague pouvait mener à confusion puisque ce n’est pas la première fois que Lidl se serait positionnée sur le marché de l’automobile puisqu’elle avait lancé une offre de Fiat500 en leasing pour 89 euros par mois. Résultat : les 1 000 véhicules s’étaient écoulés en une semaine. Elle avait été étendue sur le site Lidl Autos à un large choix que ce soit la Twingo, la Kia Stonic ou encore la Clio.

© Lidl

Une construction faite en Chine

Pour parfaire sa blague, auto-moto annonçait qu’elle allait réussir à concurrencer en termes de prix les grands constructeurs, grâce à une association avec l’entreprise chinoise Soueast qui devait permettre à l’entreprise donc de proposer un moteur essence 1,5l de 120 chevaux pour la version de base même si les caractéristiques précises n’ont pas encore été dévoilées. Le plus drôle restait qu’elle était annoncée avec le caractère multicolore Arlequin (jaune, bleu et rouge) des fameuses baskets Lidl qui étaient vendues seulement 13 euros (mais sur lequel bon nombre ont spéculé encore à plus de 1 000 euros la paire). Elle devrait donc atteindre un prix coûtant inférieur à 10 000 euros, loin des 14 990 euros de son concurrent.

Une date de commercialisation pas encore fixée

Pour éviter la panique et un afflux de visiteurs au rayon « poissonnerie », auto-moto a tout de même nuancé sa blague avec une commercialisation qui ne se ferait probablement que l’été sans date précise. De même, l’article concluait par « en apprenant la nouvelle, Denis Le Vot, à la tête de Dacia, aurait décroché son téléphone pour faire part de son inquiétude auprès de Luca de Meo, patron du groupe Renault. Selon une source proche du dossier, il aurait eu ces quelques mots : « Allô patron ? On est mal ! » » reprenant une célèbre publicité.

Si l’article a fait le buzz que certains ont pu y croire, c’est bien parce que la nouvelle aurait pu être une vérité, mise à part la vente au rayon poisson(nerie) d’avril. Reste qu’on en aura bien rit et qu’on espère qu’aucun client ne s’est déplacé pour aller s’informer sur ce véhicule dans le rayon concerné. 

© Lidl

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page