BusinessLa franchise

Les franchises de sport les plus rentables

Gérées sous le statut juridique de SASP en France, considérées comme des mastodontes outre-Atlantique et dans le monde du football continental, ce dernier étant le sport le plus populaire de la planète, les entreprises englobant les équipes de sport sont souvent des modèles de rentabilité. L’intérêt de ces entreprises ne s’arrête pas au terrain et aux simples joueurs : elle va bien au-delà pour sa pérennité financière. Si bien que la corrélation entre réussite financière et réussite sportive n’est pas toujours établie. 

Chaque année, le prestigieux magazine Forbes dresse la liste des franchises sportives les plus rentables de la terre. Il n’est pas étonnant de voir que les meilleurs sportifs de la terre dans leurs sports respectifs et souvent, les mieux payés, font partie de ces mêmes effectifs. Et plus qu’une tare, ces immenses salaires représentent généralement une plus-value et un investissement rondement pensé par les boards et autres conseils d’administration. Quelles sont les franchises sportives les plus rentables au monde ? 

Légende : Le stade de la franchise de sport la plus rentable au monde – © Pixabay, CC0 

Corrélation différente entre football et sports américains 

Aux États-Unis et plus globalement sur le continent nord-américain, le système sportif privilégie toujours les ligues fermées avec des franchises assurées d’être présentes d’année en année, de quoi empêcher les déroutes financières et de solidement accroître les espoirs futurs autour d’équipes au niveau inférieur. En Europe, l’idée est bien plus à l’équité sportive avec généralement et qu’importe les sports, des systèmes de montée/descente parmi les championnats. En cas de mauvaise saison, une équipe peut donc se retrouver en grande difficulté financière avec par exemple, l’absence de droits télé importants, le non-accès à une compétition continentale ou encore, des ventes diminuées. 

Une telle explication prouve de nombreuses choses dans le classement tout juste cité. Aux États-Unis, une franchise a tendance à se montrer particulièrement rentable grâce à sa popularité et ce qu’elle représente dans l’espace médiatique local. Peu à la fête sportivement, les franchises des Cowboys, des Yankees et des Knicks occupent pourtant les trois premières places mondiales. Une chose inimaginable pour des clubs de football européen qui ne doivent leur présence qu’à des performances répétées et des titres majeurs fréquemment acquis. Ainsi, les clubs espagnols du FC Barcelone et du Real Madrid ferment la marche du top 5, probablement grâce à un modèle porté sur la victoire sportive à tout prix. Modèle qui a ses failles, mais qui, au sein du sport européen, semble fonctionner à moyen terme. 

En plus de cela, ces clubs, tout comme le FC Bayern Munich (10ème du classement Forbes), pionnier dans ce secteur, investissent vers l’économie de demain. Dans le monde du ballon rond, il s’agit probablement du eSport vers lequel ces clubs cités se ruent actuellement. 

Gérées comme de véritables entreprises parfois cotées en bourse, les autres membres de ce classement ne sont également pas étranger à ce genre d’avancées… 

Le podium 

#1 – Dallas Cowboys 

En 2021, la franchise texane était estimée à 5,7 milliards de dollars. Malgré une énième déception en playoffs cette saison, il y a fort à parier que l’équipe de Jerry Jones ait de nouveau pris de la valeur en cette nouvelle année. La force du système américain ! 

#2 – New York Yankees 

En MLB, la ligue professionnelle de baseball, le salary cap et les différences budgétaires ne sont pas aussi fortement contrôlées que dans les autres ligues américaines, pouvant sur de nombreuses années, créer un vrai fossé de performance et d’équité. Populaire au possible, la franchise des Yankees (5,25M$) profite d’une telle ambivalence dans le paysage américain pour continuer d’attirer les meilleurs joueurs et parfois, les payer allègrement, plus que le marché ne l’indique. 

À l’image d’Alex Rodriguez à l’époque, les Yankees payent historiquement leurs joueurs plus que n’importe quelle autre équipe – © Pixabay, CC0 

Une tactique d’attaque financière qui n’a toutefois pas permis aux joueurs new-yorkais de glaner le titre depuis leur sacre en 2009. 

#3 – New York Knicks 

Autre franchise de la « Big Apple », les Knicks sont eux aussi, abonnés aux places d’honneur depuis plusieurs saisons en NBA, la ligue de basket-ball américaine. Une absence de réussite sportive majeure qui n’empêche pas l’entreprise dirigée par un consortium de se montrer particulièrement rentable (5 milliards de dollars). Attirant à chaque match la lumière, l’équipe reste une immense opportunité pour tous les sponsors et leurs contrats juteux. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page