GérerGestionLes difficultés

Les 10 plus grosses erreurs commises par les sociétés

Certaines erreurs entrepreneuriales ont pu avoir des conséquences
catastrophiques pour leur société. Quelles sont donc les plus grosses erreurs
jamais commises par des entrepreneurs ?

Enron

La société Enron est à l’origine du plus grand scandale financier récent.
Une gestion calamiteuse, basée sur un gonflement artificiel des profits, conduit
à la faillite de la société : 20000 personnes perdent leur emploi et le
fondateur Jeffrey Skilling purge une peine de 24 ans de prison.

BP

En matière d’erreur de gestion, Tony Hayward, le PDG du groupe pétrolier
BP, est un cas d’école. Son incapacité à prendre à sa juste mesure la
catastrophe écologique causée par les forages dangereux de la firme fait de lui
le principal responsable d’une des plus grandes marées noires de l’Histoire en
2010.

Lehman Brothers

Cette banque d’investissement a été mise en faillite suite à la crise des
subprimes de 2008. En cause, la mauvaise gestion des dirigeants qui se
positionnent à tort sur les crédits immobiliers à risque. Devenus invendables,
ces actifs entraînent une chute boursière de 73 % puis la banqueroute.

Société Générale

En marge du scandale Kerviel, une autre erreur de gestion de la Société
Générale est à signaler. En 2009, la banque a reconnu une perte de cinq
milliards d’euros à cause d’investissements douteux réalisés par sa filiale
Sgam Alternative Investments. L’acquisition d’actifs toxiques est à l’origine
du fiasco.

Adidas

En 1984, Adidas refuse de signer avec un jeune joueur qui souhaite représenter la marque, préférant sponsorisés des joueurs au rang de pivot. Son nom ? Michael Jordan. Il signe finalement avec Nike et fait gagner des millions de dollars à la marque avec les célèbres « Air Jordan ». Après cet échec, Adidas se retire progressivement du très lucratif marché de la NBA.

Ford

L’une des plus grosses erreurs de l’histoire automobile est la commercialisation de la Ford Edsel en 1957. Son design atypique déplaît et son prix est trop élevé. Seuls 64 000 modèles sont écoulés alors que 200 000 étaient attendus au minimum. En 1959, la production du modèle est abandonnée.

Coca-Cola

En 1985, ce géant mondial aurait pu disparaître à cause d’une colossale erreur marketing. La marque lance une nouvelle recette : le New Coke et fait remplacer toutes ses anciennes bouteilles. Les ventes s’écroulent et la firme décide de revenir au bout de quelques semaines à l’ancienne formule.

Sony

Le groupe connaît une traversée du désert entre 1975 et 1988 à cause d’une erreur qui aurait pu causer sa perte : commercialiser des magnétoscopes Betamax au lieu de VHS. L’image est meilleure, mais les cassettes ne durent qu’une heure. Dépassé par la concurrence, Sony opte enfin pour la VHS en 1988.

Tommy Hilfiger

Au tournant des années 2000, la marque de prêt-à-porter a failli disparaître après une terrible erreur de marketing. Le PDG décide de faire disparaître son logo sur les modèles haut de gamme. L’initiative est un échec monumental qui oblige l’entreprise à faire machine arrière dans les mois suivants.

Kodak

L’entreprise tombe en faillite en 2012 des suites d’une erreur de management catastrophique : ne pas avoir voulu changer de business model. En 1978, la firme dépose le premier brevet d’appareil photo numérique, mais s’en désintéresse. Ses concurrents japonais explosent avec le même concept dans les années 2000, causant sa chute.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer