Bien préparer sa repriseBusinessReprendre/Céder

Les inconvénients de la reprise

Reprendre une entreprise c’est accepter son histoire. Vous allez constater que celle-ci a vécu des hauts et des bas mais qu’elle a su traverser les périodes difficiles.

Dans le cas du rachat d’entreprise de nombreux avantages sont évoqués dont celui du gain de temps : absence de recrutement des employés, présence de la clientèle, possibilité de se positionner sur un nouveau marché ou un segment stratégique pour pouvoir offrir des produits etc.

L’entreprise rachetée est à l’image de certains quartiers qui peuvent être plus ou moins fournis en boutiques mais aussi plus ou moins vivants et dynamiques. L’existence périodique d’animations, par exemple « semaines commerciales » ou encore les fameuses brocantes, entraîne que vos clients potentiels peuvent avoir plus tendance à se déplacer et à venir dans votre lieu de vente.

Néanmoins certains inconvénients ne sont pas à négliger :

Les cadavres dans le placard de l’entreprise

Il est préférable de bien étudier la situation économique et financière de l’entreprise que vous comptez acheter. En effet, certaines entreprises revendent pour des raisons spécifiques telles que la stagnation ou le déclin des affaires, une mauvaise gestion de l’entreprise ou encore une image détériorée liée à une crise. Pour vendre à un prix plus élevé certains n’hésitent pas à falsifier la réalité. Vous ne devez pas être naïf.

Le coût élevé de la reprise

Le coût d’un rachat d’entreprise est parfois plus élevé qu’une création d’entreprise : votre apport personnel devra donc être plus conséquent, même si les chances d’avoir un prêt sont plus élevées. Si le prix est élevé, il faut vous absolument étudier les perspectives à court, moyen et long terme.

Le conflit avec le personnel existant

Si l’organisation de l’entreprise ne vous plait pas et que vous vouliez la changer, vous pourriez être confronté à des problèmes d’acceptation et à des conflits avec les salariés existants. Sans oublier que vous serez constamment comparé à votre prédécesseur, vos changements, vos résultats, vos prises de décisions seront observées pendant le temps d’adaptation de vos salariés. Et si celui-ci avait de plus un certain charisme, votre intégration en sera d’autant plus difficile. Mais a contrario, vous pouvez apporter un nouveau souffle qui permettra au personnel de laisser leurs rancœurs de côté et avoir envie de s’impliquer dans le nouveau projet.

Les négociations longues

Le cédant n’est pas toujours prêt à vendre son « bébé », et peut donc renoncer à passer à l’acte au dernier moment. Ou il peut préférer prendre une autre solution telle que vendre son entreprise à une autre entreprise ou installer un de ses enfants aux commandes.

Les relations fournisseurs et clients

Avant la revente l’entreprise véhiculait déjà une image auprès de ses clients et fournisseurs. Image bonne ou mauvaise il faudra être à la hauteur et/ou être meilleur. A la suite de la vente, les clients habitués aux anciens dirigeants peuvent être réticents et même perdent confiance. Un travail sur la communication, la relation clients et fournisseurs fera partie des premières tâches auxquelles vous devrez vous atteler.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer