BusinessCréerPlanifier ses actions

L’importance de prendre des risques mesurés

Prendre des risques modérés pour faire évoluer sa société demande de la réflexion.
Comment procéder alors pour les créer, les mesurer et les gérer afin de mener à
bien son entreprise ?

Maîtriser le risque
pour ne pas en être la victime

Au sein d’une entreprise, prendre des risques est un passage obligatoire
dans l’évolution d’un projet. La prudence empêche une société de grandir ou,
même, de prendre une nouvelle direction. Néanmoins, l’entrepreneur doit
apprendre à les maîtriser plutôt que les subir. Il faut donc limiter leur
niveau afin d’éviter une crise.

Un risque mesuré implique :
-Un processus opérationnel qui contribue à la création de
nouvelles valeurs pour l’entreprise
-Un processus rationnel qui doit être collaboratif et adapté à
la situation de l’entreprise

Pour assurer la réussite de votre entreprise, il est important de sortir de
votre zone de confort et de créer des situations de danger, toujours
maîtrisées.

Conseils pour
maîtriser les risques dans une entreprise

La prise de risque mesurée est un processus complet que vous devez intégrer
dans votre stratégie de management :

Evaluer le risque : son appréciation suppose d’abord une
prise de conscience de sa présence puis de sa nature. Avant tout, il faut
effectuer un travail d’identification, de mesure et d’analyse. 
Traiter les risques : il ne faut pas l’éliminer mais le
transformer en lui donnant une nouvelle direction bénéfique à
l’entreprise. 
Gérer les risques : il faut également surveiller son
exécution. Il est donc important de veiller au bon déroulement des nouvelles
décisions en doublant d’attention.

Pour prendre un exemple de prise de risque mesurée, lorsque Bill Gates a
créé les premières versions de Windows, le pari était loin d’être gagné. Ce
n’est qu’en 1980 que l’informaticien a décidé de s’associer avec IBM. Cette
association représentait une prise de risque indéniable, puisque l’entrepreneur
choisit d’être rémunéré à la commission pour tout ordinateur IBM vendu avec son
système d’exploitation. Cet exemple est celui d’un pari risqué, mais mesuré,
qui a fait de Bill Gates la première fortune mondiale avec près de 80 milliards
de dollars.

Audace et élimination
de l’incertitude

Pour que les risques pris pour le développement d’une entreprise demeurent
sous contrôle, il faut éliminer le facteur d’incertitude. Toute prise de risque
engendre le doute. Néanmoins, si vous laissez l’incertitude prendre le dessus,
vous risquez d’échouer dans votre entreprise.

Il a fallu une bonne dose de confiance en soi et d’audace à Steve Jobs
lorsqu’il a lancé les iMac, premiers ordinateurs en couleurs. A l’époque, le
marché de l’informatique prônait un design minimaliste. Cette prise de risque
reste mesurée, étant donné que le géant Apple a misé sur les attentes de plus
en plus grandes du consommateur.

Gleeden est un autre exemple d’audace avec son site de rencontres extraconjugales.
Avec ce concept, considéré au début comme « scandaleux », Gleeden réalise
aujourd’hui un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page