BusinessL'idée innovanteLe B.A. BA de l'idée

Les idées françaises qui font sourire

Les Français regorgent d’idées et parfois même des plus farfelues et pourtant ces idées créées l’engouement au delà de nos frontières. Chacune de ces entreprises génère le sourire car leur communication ne s’embarrasse pas du carcan des idées reçues. Ils allient de plus le besoin du consommateur à la fantaisie qui dans ces temps de pandémie sont bien nécessaires.

Le slip français, un pari et une réussite à la clef.

En 2018, la startup a réalisé 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et a vendu 800 000 produits. Elle a embauché 100 employés, dont la moitié à Paris. Elle possède aussi 42 ateliers de fabrication et 16 boutiques en France et de plus le Slip Français réalise 70 % de ses ventes en ligne. Guillaume Gibault, 33 ans, est le fondateur de la marque de sous-vêtements. Le Slip Français a démarré l’aventure du Slip Français en 2011, sur un pari avec des amis. Le jeune homme cherchait une idée d’entreprise de vente en ligne. Les sous-vêtements se prêtaient parfaitement à ce modèle car ils ne s’essaient pas et sont petits et légers à envoyer. Depuis, la fantaisie, l’élégance des slips ne cessent de plaire aux consommateurs. A chaque collection, une surprise savoureuse et une communication qui vous donne envie d’offrir un slip pour la fête des pères, par exemple. Pourquoi pas ?

Payote, l’espadrille séductrice.

L’été est à nos portes. La tenue décontractée et les espadrilles sont des invités d’honneur pour nos pieds délicats. La marque catalane a misé sur le « storytelling » pour créer le buzz autour de ses chaussures en toile. Design, humour, made in France. Le catalogue est empli de chaussures les plus amusantes qui permettent de se chausser avec originalité. Olivier Gelly connaît tous les secrets des réseaux sociaux et d’ailleurs le résultat en est qu’il a écoulé 50 000 exemplaires en trois ans. Plus de 17 000 followers sur Facebook, près de 12 000 sur Instagram. L’entrepreneur a même détecté un besoin récurrent chez les consommateurs : celui de résoudre le problème des mauvaises odeurs. Présente au BHV Marais et aux Galeries Lafayette, la marque est distribuée dans une cinquantaine de boutiques revendeurs et a pour objectif 2019 : 60 000 ventes, pour atteindre un chiffre d’affaires d’un million d’euros et l’ouverture du site à l’international. Cet été dans l’hexagone, elles feront fureur.

K-way, une création française indémodable.

Pour 300 grammes seulement, le chiffre d’affaires atteignait presque les 5 millions d’euros en 2017. Si son nom a pour origine une tendance à la mode liée aux anglicismes, le mot « way » liée à l’idée du créateur : « en cas » de pluie : K-way. Affrontant les intempéries météorologiques et les modes, cette maison française a su faire évoluer ses produits pour rester à la pointe de l’innovation. Le K-way se fait réversible, indéchirable avec des matières respirantes… tout en gardant son ADN ! K-Way a signé pour l’automne-hiver 2018 – 2019 une collaboration inattendue avec Kappa afin de séduire les plus jeunes et s’introduire dans de nouveaux réseaux de distribution comme par exemple Citadium « Vraiment K-way, toujours indispensable ! » Le kway, indispensable pour celles et ceux qui voudront prendre le large à partie de nos côtes puisqu’il nous est recommandé de rester près de l’hexagone. Il faut reconnaître que pour les stages de voile ou de bateau, ils sont super adaptés.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer