BusinessCréerTrouver votre idée

Ces idées farfelues qui cartonnent

Les idées
prometteuses ont permis à de nombreux entrepreneurs de se lancer. Certaines
d’entre elles battent tous les records de l’originalité et séduisent largement
les consommateurs. Commerce d’insectes ou d’étoiles, compagnie aérienne pour
animaux… Retour sur ces entreprises qui cartonnent à partir d’une idée
farfelue.

Un bréchet pour
Thanksgiving ?

Vous connaissez
sûrement la célèbre tradition venue d’outre-mer, qui invite deux personnes,
durant la fête de Thanksgiving à tirer chacune sur une extrémité du bréchet de
la dinde, pour savoir laquelle des deux verra son souhait se réaliser. Un père
de famille américain part du constat que ce sont toujours les plus jeunes, qui
ont le droit de tirer sur le bréchet, ne laissant pas aux autres membres de la
famille la chance de pouvoir faire leur propre vœu. L’idée lui vient à partir
du raisonnement suivant : pourquoi ne pas fabriquer industriellement des
bréchets afin que tout le monde puisse pleinement profiter de la tradition ?
Ken Ahroni lance alors Lucky Break Wishbone, qui fabrique des bréchets en
matière plastique, qui se brisent comme les vrais. Un pari qui semble
fonctionner pour l’entrepreneur qui réalise près de 700 000 euros de chiffre
d’affaires par an.

Quand les animaux
montent à bord

Les animaux de
compagnie occupent parfois la place d’un membre à part entière de la famille.
Difficile pour certains propriétaires de se résigner, lorsqu’ils voyagent, à
les faire patienter en soute. Pour prendre soin de ces petits êtres, il existe
une compagnie aérienne qui leur est spécialement dédiée : Pet Airways.
Impossible vous dîtes ? Détrompez-vous. Voici maintenant huit ans que la
compagnie existe. Avec un marché regroupant plus de 76 millions d’animaux
domestiques qui voyagent aux États-Unis, la société propose des vols réguliers
uniquement réservés aux animaux, qui disposent, une fois à bord, de tout le
confort nécessaire (boisson, nourriture et possibilité de faire leurs besoins),
et surtout, d’une température idéale, à l’opposé de la chaleur des soutes qui
peut nuire au bien-être des animaux. Les vols se déroulent entre New York,
Washington, Chicago, Denver et Los Angeles. Un concept judicieux à implanter en
France, où l’on recense plus de 60 millions d’animaux de compagnie.

Offrir une étoile

Une étoile vous dites
? Vous avez bien entendu, il est désormais possible de posséder l’une des
boules de feu qui composent notre voie lactée. Certaines entreprises telles que
celle du site AcheterUneEtoile.fr vous permettent de vous procurer une étoile
et de la rebaptiser au nom que vous souhaitez. La marque vend un coffret
comprenant un dossier de présentation de votre étoile et de sa localisation,
une carte et surtout un certificat attestant de votre possession. Un concept
des plus innovants qui incite à offrir une étoile en cadeau à quelqu’un qui
vous est cher. L’Observatoire royal de Belgique affirme qu’il est possible
d’acheter des étoiles à travers ces entreprises mais que cet achat demeure
purement commercial car seul « l’International Astronomical Union »
se charge de nommer les planètes, étoiles et astéroïdes. Si le cadeau demeure
symbolique, il n’en est pas moins attrayant et les prix vont de 59 à 199 euros.
Le concept a déjà conquis de nombreuses stars telles que Johnny Depp ou
Madonna.

Une envie
d’insectes ?

Jimini’s, un
concept 100 % français. Les créateurs, Bastien Rabastens et Clément Scellier,
décident, un soir, de déguster des insectes, après les avoir commandé sur le
net. De là, ils se lancent un pari : amener le commerce d’insectes comestibles
dans notre culture. Si le mot « beurk » vous vient directement à
l’esprit, vous faîtes peut être erreur ! Les insectes possèdent d’excellentes
qualités nutritionnelles et leur élevage nécessite peu de ressources. Ils
possèdent également une très large palette de goûts et saveurs. En Afrique, le
commerce d’insectes demeure à son apogée et s’avère très utile dans un monde
qui épuise peu à peu ses ressources. Une idée farfelue mais ingénieuse qui a valu
à ce duo d’entrepreneurs de gagner le prix Moovjee et de faire goûter ses
produits à l’ancien Président, François Hollande. Sauterelles au paprika ?
Criquets à la sauce soja ? Ou encore des grillons assaisonnés pour l’apéro ? Le
choix est large, il ne vous reste plus qu’à déguster !

Détruire des objets
pour évacuer la pression

Vous êtes stressé,
angoissé ou, tout simplement, énervé ? La pression vous étouffe et vous
ressentez une envie irrépressible de vous défouler mais le sport ne suffit
plus. Le concept de l’entreprise Fury Room débarque à Paris et propose un service
des plus étonnants : entrer dans une pièce et casser tout ce qui s’y trouve à
l’intérieur. En fonction de la formule choisie, vous détruisez vaisselle,
écran, bureau ou encore imprimante. L’entreprise ne commet aucun gaspillage
« Nos approvisionnements sont principalement en route vers la
déchèterie, nous les récupérons et on vous laisse vous amuser avec, avant de
les envoyer à la déchèterie ou de les recycler
 », déclare la marque
sur son site. Les prix des formules vont de 10 à 100 euros et permettent un
défoulement total, seul ou à plusieurs. Un concept qui n’est, certes, pas
commun mais qui a su séduire de nombreux Parisiens !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer