Aides pour l'accompagnementCréerInnovation

La French Tech, quel est son enjeu ?

Promouvoir l’attractivité de l’écosystème tech français, attirer les talents étrangers en France, connecter dans un réseau international les entrepreneurs, les investisseurs à travers la French Tech sont devenus des réalités avec le CES Las Vegas 2023.

La French Tech ?

La French Tech se révèle être une véritable opportunité pour les PME et TPE. Elles intègrent ainsi un réseau de ressources des grands groupes susceptibles de favoriser leurs marchés. Il s’agit d’un dispositif qui les soutient pour prendre une dimension internationale par l’intermédiaire de métropoles labellisées « French Tech ».

Comment faire pour devenir une French Tech ?

En premier lieu, il faut adhérer au réseau. Il s’agit de s’inscrire sur le site et renseigner le formulaire d’inscription ad hoc dédiée à la présentation de votre entreprise. Cette inscription ne garantit nullement l’acceptation de votre candidature. Cette adhésion permet de bénéficier de dispositifs de nature pécuniaire annoncés comme la  » Bourse French Tech « , le  » Pass French Tech  » ou encore le « French Tech ticket ».

Les atouts ?

Le dispositif du label, appelé « Métropole French Tech », permet d’intégrer un écosystème entrepreneurial numérique local. Mais assujetti à remplir un cahier des charges précis défini par le ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. L’obtention du label facilite en conséquence l’accès à des fonds spécifiques. De surcroît, les collectivités « seulement » candidates offrent déjà à celles qui en font partie un soutien non-négligeable. Notamment, un accès aux ressources informatives, des espaces dédiés et surtout une dynamique de réseau hétéroclite (entreprises, organismes de formation, chercheurs, etc.)

A quelle entreprise s’adresse ce dispositif ?

La French Tech propose aux meilleurs acteurs du numérique des prix dotés de récompenses financières. Notamment sous forme d’aides à l’investissement. Le critère fondamental pour bénéficier de ces autres ressources est d’être une PME ou un TPE. Celle-ci doit présenter les caractéristiques d’une start-up. En fait, une entreprise aux coûts de maintenance minimum, avec un taux de croissance potentiel élevé et une rentabilité certaine.

16 métropoles sont déjà labellisées : Lille Is French Tech, Lyon French Tech, Digital Grenoble, French Tech Aix-Marseille, Montpellier Métropole Numérique, French Tech Toulouse, Bordeaux Métropole Numérique, Nantes Tech, La French Tech Rennes, La French Tech Bourgogne-Franche-Comté, La French Tech La Réunion, première Capitale French Tech dans une région d’Outre-mer, La French Tech Paris-Saclay.

Les French Tech Hubs, qu’est-ce que c’est ?

Les « French Tech Hubs » ont pour mission de réunir tous les entrepreneurs français et les startups françaises à l’étranger. Leur but est d’ accélérer leur activité et leur donner de la visibilité. Ils sont ouverts à tout professionnel de langue française vivant ou travaillant dans les pays où les hubs sont implantés.

L’ambition de ces French Tech Hubs est de structurer les communautés French Tech dans les grandes métropoles d’innovation dans le monde.

Pour accompagner ces entreprises dans leur hyper-croissance, les partenaires publics du programme (La French Tech, Bpifrance, DGE, Business France, INPI, AFPC, France Invest et UGAP) offrent de manière unique, prioritaire et accélérée des services premiums spécifiques. Le Pass French Tech est décliné dans les Métropoles French Tech. Il est porté localement par 14 opérateurs, qui se mobilisent pour accompagner ces entreprises.

Quel est l’enjeu du Label French Hubs ?

Le label « French Tech Hubs » a pour objectif d’aider les start-up françaises à se développer ou à s’installer à l’étranger. Seules les plus grandes villes du monde, réputées pour leur pôle innovation sont concernées. Cette initiative s’inscrit dans la continuité du projet  » Métropoles French Tech « . Elle a pour but fondamental : développer l’attractivité du secteur numérique français en attirant des entreprises, des investisseurs et des talents étrangers.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Les critères retenus pour identifier les entreprises bénéficiaires du programme sont notamment :

  • Quantitatifs : forte croissance du chiffre d’affaires (trois ans d’exercice comptable) ou levées de fonds en equity consolidées sur un an,
  • Qualitatifs : modèle économique à très fort potentiel, entreprise innovante, siège social en France, équipe dirigeante actionnaire, engagement pour la diversité, etc.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page