ActualitéFemme et entrepreneuriatLe B.A. BA des RHSocial

Comment fêter la journée de la femme ?

Pour cette Journée internationale de la Femme, qui pourrait être renommée dans les années à venir renommée Journée Internationale pour les Droits des Femmes, certains chefs d’entreprise n’hésitent pas à marquer le coût par le biais de cadeaux tels que des fleurs pour toutes les salariées de l’entreprise. Pourtant d’autres décisions pourraient être prises.

Un rappel de l’attachement au principe d’égalité

Vous pouvez déjà agir en rappelant votre attachement à cette valeur par le biais de votre newsletter ou d’un billet qui célèbre cette journée. Vous pouvez également rappeler le principe à chaque collaborateur et notamment au service RH en soulignant éventuellement que votre entreprise peut être engagée dans ce domaine. Si vous avez par exemple une charte, vous pouvez y intégrer le principe si ce n’est pas déjà fait. Autant de pratiques qui montreront à vos équipes que vous y êtes attaché. Vous pouvez éventuellement organiser des journées de sensibilisation et faire appel à des intervenants dans le domaine. 

Mettre en place des processus anti-discrimination

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez également faire en sorte que votre entreprise mette en place des processus afin de vérifier que vous ne faites pas de discrimination à l’embauche par exemple en anonymisant les CV ou encore de vérifier de l’égalité des salaires au sein de votre entreprise. Il s’agit alors de vous baser sur des critères objectifs comme par exemple vérifier que les salaires de base sont bien identiques ou encore que les promotions sont homogènes. 

Embaucher plus de femmes à la direction

Autre comportement possible, aller rechercher vos talents parmi les femmes et inclure plus de femmes dans le conseil d’administration ou dans l’équipe de direction jusqu’à atteindre la parité. Il peut s’agir d’un critère qui vous permet de remettre la mixité au cœur de votre entreprise ou de rechercher davantage de femmes dans les secteurs de votre entreprise où il y aurait une tendance à y avoir trop d’hommes. 

Accorder des jours de congés supplémentaires ?

Se pose parfois la question d’offrir des congés supplémentaires ou au moins une demi-journée à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la flemme. La Cour de cassation dans son arrêt du 12 juillet 2017, chambre sociale, 12 juillet 2017, s’est prononcée sur le cas d’un avantage accordé par le biais d’un accord collectif et a déterminé qu’il peut prévoir une demi-journée « au seul bénéfice des salariées de sexe féminin, dès lors que cette mesure vise à établir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes en remédiant aux inégalités de fait qui affectent les chances des femmes ». Cette possibilité n’est donc pas exclue.

Reverser une partie de votre bénéfice aux associations

De nombreuses associations œuvrent pour le droit des femmes que vous pouvez soutenir. Vous pouvez donc en cette journée décider d’allouer une partie de votre chiffre d’affaires ou bénéfices à leur profit. Il s’agit de montrer votre soutien et celui de l’entreprise à cette cause. Il existe de nombreuses associations dans le domaine comme le CNDF – Collectif national des droits des femmes ou encore Femmes égalité. Vous aurez l’embarras du choix

Faire participer vos salariés à des initiatives

Course à pied, Programmes, Ateliers, … Vous avez l’embarras du choix. Certaines entreprises ont eu des initiatives remarquables comme Assystem et son programme #IncredibleWomen qui vise à promouvoir « la mixité dans les métiers scientifiques et techniques » ou encore Société Générale avec ses ateliers « 100% filles » qui avait pour but de faire découvrir « les métiers de l’IT aux filles dès le plus jeune âge ». Vous pouvez même créer un prix qui récompenserait les femmes entrepreneures.

Autant d’initiatives que vous pouvez donc prendre pour cette Journée Internationale de la Femme. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page