Management

Le feedback, élément essentiel pour un management bienveillant en temps de crise ?

Le feedback est un outil de dialogue qui permet d’harmoniser les équipes. Parfois, il est toujours bon de se remettre en question, afin de connaitre où nous allons et de savoir si nous empruntons le meilleur chemin. Plus concrètement, l’on ne peut pas avancer dans un brouillard épais sans repères ni guides.

Pour les dirigeants comme pour leurs collaborateurs, le confinement et le télétravail a modifié l’organisation du travail, a transformé certaines procédures et impacté les relations humaines.  A distance, ce que l’on attend particulièrement du management, c’est sa fonction première d’organisation, de régulation, d’appui et d’animation du collectif.  Dans cette crise, le manager 

  • définir et donner du sens à l’activité,
  • organiser le travail et réguler la charge,
  • maintenir le collectif,
  • informer,
  • apporter feedback et reconnaissance.

En persistant à avancer de la sorte, soit on y arrive de manière fortuite, soit l’on s’induit en erreur pour finalement ne jamais atteindre notre objectif. Cependant, un manager a pour fonction de diriger ses équipes. Il est tenu d’indiquer une direction à suivre pour atteindre un objectif fixé. Il doit également orienter toutes les missions engagées. Cela n’est possible que par une vision globale et une gestion quotidienne via une approche dite « feedback ».

Attention !
Le feedback n’est jamais pour porter un jugement. Il est donc important de se focaliser sur les actions de la personne et non d’analyser sa psychologie. Il faut donc faire très attention à ne pas blesser la personne par des questions qui le laisseraient supposer que vous avez une idée derrière la tête et que votre objectif est de la cadrer…

L’importance du feedback en termes de management

Plus concrètement, la rétroaction ou feedback désigne un point régulier, un suivi entre le manager et ses collaborateurs sur les comportements ou les efforts fournis à changer. Le feedback est donc ici un retour d’informations qui permet d’enrayer dès le départ tous les obstacles éventuels. Le feedback est donc un moyen pour le manager de voir de haut en bas et de bas en haut ce qui se passe entre chaque personne de son équipe. Le feedback est donc un outil qui permet au manager d’y voir plus clair et d’éviter toute amertume, colère ou rancœur qui entraînerait des conséquences néfastes sur l’équipe ou même l’entreprise.

Les éléments constitutifs d’un bon feedback

Pour que le feedback soit efficace et vu comme un élément qui accompagne l’environnement professionnel, il doit faire, en amont, l’objet d’un mode de communication, ainsi qu’un outil qui permet de suivre et de mesurer la performance. Le feedback est donc un retour ou un « rappel à l’ordre » de toute personne dans l’accomplissement de ses tâches quotidiennes. Le mieux est d’agir en tête-à-tête pour garder l’intimité de chacun. Aussi, il faut que l’interlocuteur soit prêt à entendre ce qu’on a à lui dire. Le ton utilisé lors d’un feedback doit être neutre et sans charge émotionnelle.

Réaction, action, correction, félicitations

Un entretien de feedback ne doit pas être long. Il ne doit pas non plus être chronométré. Le collaborateur ne doit pas être pressé. L’interlocuteur a également le droit de prendre la parole. En fait, lors d’une telle entrevue, aucun jugement ne doit être porté. Lors d’un feedback, il suffit de décrire le comportement positif ou négatif et de faire connaitre les conséquences de ce dernier ou encore de déterminer les corrections à apporter ou de féliciter. Le feedback est donc ici une démarche constructive.
Le feedback est une démarche fondée sur du long terme. Ceci, du fait qu’un individu ne peut pas changer son comportement du jour au lendemain. En utilisant cet outil, il faut s’armer de patience pour pouvoir instaurer ce style de management. Le feedback a une conséquence réelle sur la performance des individus, mais surtout sur la réussite globale de l’équipe.

Organiser le travail en temps de crise

L’organisation du travail doit se réaliser par le biais de  réunions courtes et régulières en visioconférence pour échanger sur les tâches à réaliser, le travail avec l’impact des changements. Les échanges entre manager et salarié doivent être conviviaux et permettre une réelle écoute qui ne fait pas fi des conditions stressantes  ( enfants en télétravail,  maladie d’un proche …).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page