BusinessCréerValorisation d'entreprise

Faire sa valorisation : La méthode DCF

David Abikzir, CEO d’Advanxis, vous explique la méthode DSF (Discounted Cash-Flow) ou valeur de l’entreprise par l’actualisation des flux disponibles (AFD) .

L’AFD est, dans la pratique, l’une des méthodes les plus couramment utilisées, avec celles des multiples et des comparatifs, dans le cadre d’opérations d’acquisitions et de cessions.

Son succès auprès des spécialistes de banques d’affaires est largement justifié par la solidité de ses fondements théoriques, par la flexibilité qu’elle apporte par rapport à des approches plus simplificatrices et par sa capacité de modélisation du comportement futur des sociétés.

Avantages de cette méthode de calcul

  • Solidité des fondements théoriques grâce à l’actualisation de flux futurs et prise en compte des risques du marché ainsi que des risques industriel et financier ;
  • Nécessité de conduire un diagnostic de la société, obligeant l’évaluateur à prendre connaissance de tous les aspects opérationnels de l’entreprise ;
  • Extrême flexibilité permettant de s’adapter à de nombreux cas, en particulier la nécessité d’évaluer les sous-ensembles ;
  • Possibilité de construire différents scénarii et de procéder à des analyses de sensibilité.

Inconvénients de cette méthode de calcul

  • Incertitudes liées aux prévisions d’exploitations dès lors qu’elles dépassent la période du plan à moyen terme habituel, limité en général à trois ans ;
  • Nécessité de formuler de nombreuses hypothèses ;
  • Risques d’optimisme excessifs dû soit au désir des dirigeants de promettre d’excellentes performances, soit à l’extrapolation d’une conjoncture économique.
  • Poids de la valeur résiduelle dans la valeur totale.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page