Attirez de nouveaux clientsDévelopperFidélisez vos clientsVente

Comment faire plaisir à ses clients pour 0 euro ?

Faire plaisir à son client n’est pas toujours une question d’argent. Vous pouvez très bien augmenter sa satisfaction sans pour autant débourser des sommes considérables que ce soit en cadeaux ou encore en octroyant une baisse de prix sur sa commande. Zoom sur quelques manières qui pourraient vous permettre de faire plaisir à votre client sans pour autant vous ruiner. 

1/ Accorder des délais de paiement

Cela peut paraître sans intérêt mais en cette période difficile certains clients seront sûrement sensibles à ce que vous fassiez preuve de compréhension. Certains risquent d’avoir des décalages de trésorerie et vous seront reconnaissants de ne pas les relancer sans arrêt ou tout simplement de leur dire que vous pouvez attendre un peu le paiement s’ils en ont besoin. En évitant les relances vous leur évitez du stress et montrez que vous avez bien conscience de la situation qu’ils vivent. S’il ne faut pas forcément le proposer à tous les clients, cela peut être pertinent de faire un geste empathique si vous êtes persuadé que vos créances seront un jour payées. Comme dit l’expression, mieux vaut tard que jamais. 

2/ Répondre rapidement 

La réactivité est une des clés pour faire plaisir à ses clients. Lorsqu’ils vous demandent un devis, vous pouvez ainsi mettre en place un système pour qu’ils aient une réponse immédiate ou vous occuper en priorité de réaliser leur devis. Ils pourront ainsi avoir sans attendre leur réponse ce qui est très souvent apprécié par les clients désireux de finaliser une offre, par exemple, qui inclut vos prestations. Connaître par retour d’email les conditions et savoir la faisabilité peut enlever une bonne partie du stress à votre client qui a lui-même des obligations de délai. Plus vous répondez rapidement plus vous pouvez faire en sorte qu’ils ne regardent même pas ou ne demandent pas une proposition à votre concurrence si celle-ci rentre dans son budget et qu’elle lui paraît adaptée et raisonnable. 

3/ Permettre le suivi de livraison

La livraison demeure souvent négligée et pourtant, c’est bien le moment où votre client, impatient, risque de faire attention à sa commande. S’il a pu mettre des mois à la réaliser, le client n’hésite pas à consulter plusieurs fois par jour dans certains cas, l’état de la livraison dont il a un besoin impératif maintenant. L’appeler et l’informer s’il le désire, lui donner des délais précis de livraison ou encore le tenir au courant de la bonne tenue des délais (notamment s’il vous demande de la recevoir le plus tôt possible) représente un plus considérable. Surtout qu’il y sera particulièrement sensible notamment et si une autre situation d’urgence se reproduit, il n’hésitera pas alors à faire appel à vous. Si évidemment répondre à l’urgence n’est pas toujours réalisable, il se rappellera que vous étiez là quand il avait besoin de vous. 

4/ L’informer de vos nouveautés

Evidemment tout dépend de la sensibilité de votre client à vos nouvelles offres commerciales. Si vous avez une nouvelle offre avantageuse, il s’avère judicieux de lui en faire bénéficier et de préférence sans réengagement de sa part jusqu’à la fin du contrat notamment si elle ne vous coûte pas plus cher à lui signaler que la précédente. L’exemple des opérateurs téléphoniques est éloquent là-dessus même s’ils exigent souvent le réabonnement. Faire bénéficier d’une offre avantageuse au même prix (voire moindre) est toujours bien perçu par la clientèle et peut lui faire grandement plaisir. 

5/ Offrir les nouvelles fonctionnalités

L’exemple regorge notamment dans les prestations SAAS où les logiciels se développent et offrent de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure des retours clients ou de la mise en place de nouveauté. Offrir les améliorations notamment en avant-première peut représenter un plus pour votre clientèle qui d’une part identifiera que votre produit n’est pas statique et évolue mais également que cela ne leur entraîne pas de surcoût. Une bonne initiative pour éviter qu’ils aillent voir ailleurs si la concurrence ne propose déjà ces services (que vous allez peut-être proposer) dès à présent. De nombreux fournisseurs de logiciels n’hésitent pas à informer (par le biais de newsletter ou de signalement dans les interfaces) leurs clients des nouvelles fonctionnalités disponibles et à mettre en place des tutoriels s’ils souhaitent s’en servir. 

6/ Prendre des nouvelles

Tout le monde n’y est pas sensible mais prendre des nouvelles de vos clients (et même de vos fournisseurs) demeure une bonne pratique. Au fond, il n’y a pas que le business dans la vie. Dans cette période particulièrement difficile, votre côté humain peut réchauffer le cœur des uns et des autres.  Ses soucier d’eux et demander comment vous pouvez aider est parfois la seule chose que l’on puisse faire. Et, on ne sait jamais une opportunité arrive dans le même temps (même s’il ne faut pas le faire pour cela). 

7/ Aider à l’amélioration de votre service

Votre client utilise votre produit ou service et rencontre parfois une gêne dans son utilisation. Des gestes simples peuvent parfois lui permettre de lui faciliter grandement la vie comme une fonction qu’il n’arrive pas à activer par contre. Leur demander les difficultés rencontrées et mieux encore parfois les résoudre permet de faire plaisir à votre client sans dépenser parfois un seul centime. Prendre en compte l’avis client sur les améliorations représente également une pratique si elle est suivie d’effet. Il ne s’agit pas qu’il passe son temps à vous transmettre des retours dont vous ne tenez jamais compte. Prendre en considération son avis et l’informer quand vous avez mis un service en place grâce à lui notamment peut permettre de tisser des liens conviviaux. 

8/ La mise en avant du client

Tous les clients ne le souhaitent pas mais certains aiment bien être mis en avant notamment si vous le faites de manière valorisante ou que votre produit/service est valorisant en lui-même. On pensera notamment aux bienfaiteurs ou aux meilleurs utilisateurs qui peuvent parfois être cités par des entreprises ou des associations. Elle reste à manier avec parcimonie car tout le monde n’aime pas ou ne veut pas être mis sur le devant de la scène. Attention à bien leur demander, le cas échéant. Il ne faudrait pas qu’ils se sentent gênés et se trouver dans une position délicate par la suite. Un bienfaiteur peut, par exemple, décider de ne pas communiquer sur une belle action car il a dû en refuser d’autres à des proches qui lui demandaient de participer.

9/ Montrer à votre client que vous le connaissez

N’avez-vous jamais remarqué à quelle vitesse les restaurateurs se rappellent de vous ? Il suffit de rentrer une fois dans leur magasin parfois pour qu’ils connaissent votre prénom et ce que vous consommez. Montrez au client qu’il est unique et que vous vous rappelez de lui et connaissez ses habitudes (en faisant attention à la personne qui est avec elle) représente parfois une bonne manière de faire plaisir à votre client notamment en mettant en exergue son importance aux autres. En dehors de l’aspect orgueilleux de montrer qu’il est un bon client, cela peut tout simplement lui plaire que vous ayez fait attention à lui. 

10/ Offrir un goodies en cadeau. 

Il vous arrive parfois d’avoir des goodies liés à votre commande ou tout simplement des objets publicitaires que vous achetez dans un autre cadre mais qui ne vous ont pas tous servi. Penser à les offrir à ses clients peut représenter une bonne pratique plutôt que de les stocker dans un coin jusqu’à qu’ils prennent la poussière et finissent à la déchèterie. Certains goodies peuvent être très utiles à vos clients comme une clé USB avec un contenu (que vous pouvez supprimer) et qui vous servait dans un autre cas. 

11/ Donner des astuces à votre client

Cela peut paraître bête mais le conseil reste gratuit. Donner parfois des astuces à vos clients pour mieux utiliser votre service ou produit ou de manière générale sur un centre d’intérêt qu’ils ont peut leur faire plaisir plus qu’on ne l’imagine. Lorsque vous échangez à votre client, il se peut qu’il vous confie une problématique, par exemple, même en dehors de votre cadre strict de travail. N’hésitez pas à lui donner vos astuces si elles peuvent lui servir et qu’ils sont demandeurs. A titre d’exemple, s’ils recherchent un logiciel et que vous en utilisez déjà un, rien ne vous empêche de lui dire ceux que vous avez testés et pourquoi vous avez préféré celui-ci plutôt qu’un autre. Il pourra ainsi gagner du temps en termes de recherche par exemple. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer