DévelopperLe site internet

Les entreprises impactées par le nouvel algorithme Google

Le célèbre moteur de recherche Google a lancé le 21 avril son nouvel
algorithme « mobile-friendly » donnant la priorité aux sites adaptés aux
Smartphones. Deux mois après, quels sont les sites perdants du
« mobilegeddon »», comme l’a surnommé le journal The Guardian ?

91,5 % des clics s’effectuent sur la première page Google, ce manque de
visibilité sur celle-ci peut avoir de lourdes conséquences et provoquer une
baisse considérable du trafic : les chiffres peuvent se compter en plusieurs
millions de dollars pour certains contributeurs. En revanche, un site
« mobile-friendly » apparaîtra devant ses concurrents, avec un meilleur
référencement, davantage de visibilité, de flux et bien sûr de recettes
(publicitaires notamment) ou de ventes. Or 
selon l’analyse du spécialiste du référencement Yooda, 64 % des sites en
français ne sont pas au point sur l’affichage mobile et qui ne correspondent pas
aux règles du nouvel algorithme. Voici 5 sociétés qui en ont fait les frais.

1. www.premiere.fr. 

Le spécialiste du cinéma est en tête des pertes de visibilité avec – 25.7 %
au lendemain de la mise à jour puis 22 % une semaine plus tard. Le site n’est clairement
pas «mobile-friendly » avec ses liens rapprochés et son contenu flash. De son
côté, la société ne semble pas réagir et continue ses avancées dans le monde
des Smartphones via son application.

2. Le site Canalplus.fr 

Canalplus.fr perd plus de 19 % de visibilité ce qui est particulièrement
marquant lorsque l’on connaît l’implication du groupe Canal dans les médias.
Leur site n’est pas du tout optimisé pour les portables et dans l’immédiat, ils
semblent vouloir se focaliser sur leur application tout comme Premiere.fr

3. BNP-Paribas

Ici, le problème ne vient pas du site, mais de l’algorithme lui-même.
Lorsque vous sollicitez bnpparibas.net via un Smartphone, vous arrivez sur une
page d’accueil demandant si vous désirez continuer vers l’application ou si
vous préférez la version mobile optimisée de leur site. Google ne prenant pas
en considération cette page choix, son algorithme estime qu’il n’est pas «
mobile-friendly ». Avec ce problème de page qui n’est pas prise en compte, le
site bancaire perd 14.4 % de visibilité. Ils attendent une mise à jour de
Google.

4. Le Bon Coin 

Le site Le Bon coin cède 14 % de visibilité. Il a pourtant un espace mobile
optimisé, mais qui n’invite pas l’internaute (qui navigue sur leur site via un
mobile) à aller vers l’application ou le site optimisé. Une erreur qui devrait
être réparée rapidement.

5. Le Crédit Mutuel

Le site du Crédit Mutuel a perdu 10 % de visibilité en raison des
différents facteurs qui ne le rendent pas pratique aux yeux du consommateur :
contenu flash, liens peu visibles obligeant l’utilisateur à zoomer pour
comprendre les titres… La société ne compte pas modifier son site internet et
se repose davantage sur son application.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer