Par les nouvelles tendancesVente

E-commerce : la tendance 2021

C’est une vérité de la Palice, l’e-commerce est la grande star de 2021. La crise sanitaire l’a hissé sur le podium. Pour de nombreuses entreprises, elles l’ont intégré dans leurs nouvelles habitudes et ont récoltés des fruits inattendus, pour d’autres contraintes, elles l’ont adopté en trainant des pieds mais sont loin de le regretter.

La covid-19 stimule les ventes en ligne.

Selon la CNUCED, les ventes mondiales de commerce en ligne sont boostées par la COVID puisqu’elles se sont établies à 26 700 milliards de dollars en 2019 dans le monde avec une hausse de 4 % par rapport à 2018. Elles représentent désormais 30 % du PIB mondial et devraient atteindre 4.5 milliards d’ici 2021 pour la France. On notera qu’elles représentent aux États-Unis, pas moins de 10 % des ventes au détail et qu’elles devraient poursuivre leur croissance à un taux annuel de 15 %. 

Quel est le profil des acheteurs en ligne ?

Les générations jeunes comme Y et X sont les plus grands acheteurs en ligne selon une étude Global Connected Commerce de Nielsen, avec respectivement 67 % et 56 % d’entre eux qui préfèrent même acheter en ligne que dans un magasin physique. Ils passent également plus de temps en ligne avec 50 % plus de temps à réaliser leurs achats en ligne que leurs aînés. Il y consacrent plus de 6 heures contre 4 heures à titre de comparaison. Si les femmes sont perçues comme de grandes acheteuses en ligne, ce sont en réalité les hommes qui dominent dans le secteur avec 28 % de dépenses en plus. 

Ce qu’ils achètent

Les consommateurs réalisent principalement leurs achats pour des provisions alimentaires et sanitaires et se dotent de l’équipement de base pour demeurer à la maison. La grande distribution tire ainsi son épingle du jeu avec la plus forte progression des ventes : une hausse de 57 % des transactions observée pendant les 6 premières semaines de 2020 et la deuxième semaine de mars. La banque et l’assurance ne sont pas loin derrière avec une hausse de +45 %.
Le rapport Global Connected Commerce de Nielsen nous donne des éléments supplémentaires avec les industries les plus lucratives par pays. Ainsi, la Corée du Sud plébiscite la mode (77 %) et des produits de beauté (66 %), ainsi que des produits d’épicerie non alimentaires (52 %), des produits alimentaires emballés (51 %) et frais (37 %).

Les manières de faire leurs achats.

Dans le rapport Global Connected Commerce de Nielsen, qui porte à nous faire rire, on constate que 43 % des acheteurs en ligne le font depuis leur lit, 20 % dans la salle de bain ou dans la voiture et 23 % à le réaliser au bureau. Surtout, ils sont 10 % à déclarer qu’ils le font en état d’ébriété avec le double pour les hommes dans 14 % contre seulement 6 % des femmes. A noter tout de même que 21 % ont acheté accidentellement quelque chose qu’ils ne désiraient pas et que 42% déclarent regretter un achat. Le parcours d’achat semble aussi à optimiser puisque 85 % des clients qui commencent un achat sur un appareil …finissent sur un autre.

TOP 10 DES PLUS GRANDS MARCHES DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE :
• Chine : 672 milliards de dollars
• États-Unis : 340 milliards de dollars
• Royaume-Uni : 99 milliards de dollars
• Japon : 79 milliards de dollars
• Allemagne : 73 milliards de dollars
• France : 43 milliards de dollars
• Corée du Sud : 37 milliards de dollars
• Canada : 30 milliards de dollars
• Russie : 20 milliards de dollars
• Brésil : 19 milliards de dollars. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page