BusinessGérerLes difficultés

Quels sont les dysfonctionnements des grands groupes qu’il faut éviter

S’il est incontestable que de grands groupes règnent sur internet et sont
aujourd’hui des leaders incontournables de notre e-quotidien, ils ne sont,
cependant, pas infaillibles, loin de là. Que l’on soit un grand groupe ou que
l’on soit entrepreneur, on n’est pas à l’abri d’une erreur qui pourrait nuire à
la pérennité de l’entreprise et qu’il faut à tous prix éviter.

1. Facebook, problème
concernant la publication d’articles

Vous n’êtes pas sans savoir que vous pouvez publier des articles et des
liens sur Facebook, ce qui représente un excellent moyen de diffusion au vu du
nombre d’utilisateurs qui s’élève à plus d’un milliard. Depuis 2011, la firme
américaine permet à n’importe qui de modifier le titre et le chapeau des
publications dans l’optique de permettre aux utilisateurs de modifier des
éventuels problèmes d’affichage. 

Mais voilà, les utilisateurs ne sont pas tous sérieux et peuvent donc
modifier du tout au tout le titre de votre article ainsi que les informations
données dans le chapeau. Bien qu’il soit possible de supprimer la publication
ainsi « altérée », les partages continueront bel et bien à circuler sur
le réseau social, diffusant ainsi la mauvaise information. Une mise à jour
pourrait bientôt arriver, espérons que cette fonctionnalité soit supprimée ou
réservée à l’initiateur de la publication.

2. Google Photos,
problème lors de la désinstallation

Autre dysfonctionnement, cette fois chez la firme de Mountain View. Depuis
le mois de mai, Google Photos vous permet à partir de votre mobile de synchroniser
toutes vos photos sans limite de stockage, ni frais supplémentaires.
L’application permet même d’organiser vos photos de manière automatique.
Cependant, si vous voulez désinstaller cette application afin de ne plus
télécharger vos photos en ligne, vous allez vous heurter à un léger problème.

Même après avoir désinstallé Google Photos, la synchronisation poursuit son cours. Pour venir à bout de la synchronisation, il suffit de se rendre dans les paramètres de votre compte Google et de désactiver la synchronisation, processus simple en soi, mais qui mériterait d’être automatique à la suppression de l’application. Un mauvais point, donc, pour le respect de votre vie privée et un manque de clarté qui pourrait décevoir la clientèle.

3. Apple rencontre un dysfonctionnement avec son application Trousseau d’accès

Apple n’est pas épargnée avec l’application « Trousseau d’accès ». Une équipe d’universitaires a pointé du doigt une faille dans les systèmes d’exploitation iOS et OS X. Il est, en effet, possible, malgré le système de régulation très sûr, de faire valider une application malveillante destinée à être téléchargée à partir de l’App Store.

L’utilisateur téléchargeant cette application, que ce soit sur son smartphone ou sur son ordinateur, se verra exposé au piratage de tous ses mots de passe enregistrés dans son Trousseau d’accès : iCloud, mail, mais aussi tous les autres mots de passe enregistrés par Google Chrome. Si ces applications ont été pensées pour nous faciliter la vie, il faudra peut-être y repenser à deux fois avant de donner tous ses mots de passe à une application susceptible d’être piratée. La meilleure solution reste tout de même la vieille méthode : faire fonctionner sa mémoire.

Enfin, de manière générale, tous les fournisseurs de services électroniques sont vulnérables face au PRISM, programme américain de surveillance électronique par collecte de données. Si certains grands groupes (Yahoo, Google, Microsoft) assurent avoir renforcé leur sécurité réseau face à la menace de l’espionnage, ils ne sont pas à l’abri d’une faille du système, ce qui mettrait réellement en danger vos données professionnelles ainsi que personnelles.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page