EntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Comment devenir un meilleur patron ?

Pendant votre confinement, vous avez eu le temps de la réflexion et vous désirez peut-être prendre cette rentrée avec de bonnes résolutions, celle de changer les choses à commencer par changer votre attitude vis-à-vis de vos collaborateurs. Dans certaines entreprises, des salariés ont continué à se rendre sur leur lieu de travail et vous sentez que la meilleure des récompenses serait peut-être d’améliorer certains points de votre caractère qui demanderont de votre part des efforts mais qui contribueront à leur bien-être par l’ambiance de sérénité. 

La bienveillance, partout, tout le temps

Il s’agit d’une pensée à avoir sans cesse à l’esprit. Alors, certes, il y aura des ratés, au début, comme pour quasiment tous les traits de caractère que nous allons décrire dans cet article. La bienveillance reste l’attitude de base à avoir et l’idéal est de se demander sans arrêt comment vous pourriez l’être vis-à-vis de chaque personne. Pour cela, il faut commencer par vous dire que chaque personne est essentielle et qu’elle mérite que vous soyez dans la bienveillance. Vous devez pour cela rechercher finalement à faire en sorte que la personne soit heureuse et essayer de faire du mieux que vous pouvez pour contribuer à son bonheur. S’il ne s’agit pas de donner tout ce qu’elle désire, il faut vous efforcer de lui offrir par exemple les meilleures conditions de travail ou que vous cherchiez à améliorer à chaque moment sa condition ne serait-ce par des gestes simples comme un sourire ou un encouragement.

L’écoute, vraiment active

Corollaire de la bienveillance, l’écoute reste primordiale surtout pendant cette période particulièrement délicate. Vous devez pour cela apprendre à écouter et surtout à ne pas couper la parole et vous enquérir réellement de la santé de chacun et vous évertuez de poser des questions ou laisser des blancs afin de permettre à la personne de s’exprimer. Si vous avez l’habitude du « comment allez-vous ? », il ne s’agit pas simplement de poser la question mais d’écouter la réponse ainsi que le ton utilisé. Se soucier de la santé physique et morale et capter les informations essentielles comme celles qui font qu’ils ont envie de venir au travail ou encore ce qu’ils voudraient devenir. Vous pourrez ainsi prendre des mesures appropriées comme des formations ou encore orienté votre échange vers ce qui leur parle vraiment. Rien ne sert de leur parler de la montée en puissance de votre chiffre d’affaires si ce qui leur importe c’est l’impact écologique de votre entreprise.

Renforcer votre détermination

Cela peut paraitre évident mais même face à l’adversité et même si vous devez vous dresser seul, votre rôle de chef d’entreprise reste de montrer la voie. C’est par vos efforts et votre détermination que vous arriverez à convaincre le plus grand nombre de vous suivre. Ceci est d’autant plus vrai dans cette période de grands bouleversements où les différentes personnalités apparaissent. Vous avez pour fonction de tenir la barque et vous rencontrerez peut-être des obstacles ou des comportements inattendus qui pourraient vous contrarier ou vous déplaire. Agissez dans tous les cas avec la détermination et la conviction que vous allez réussir et que la victoire n’est pas loin. Emmener vos équipes grâce à cette force intérieure que vous entretiendrez chaque jour et si nécessaire vous redéterminer chaque matin à réussir ce que vous avez entrepris, tel est votre défi. 

L’égalité au maximum

Chacun a ses mérites dans l’entreprise et seul vous ne pourriez aller bien loin. Certains dirigeants ont tendance à s’attribuer tous les mérites et notamment les dirigeants cooptés et qui ont gravi les échelons sans difficultés. Si vous en êtes arrivé là, c’est que des personnes ont contribué à votre réussite. Essayez de répartir au maximum « la récompense » y compris les gains de la société. Il reste souvent peu aisé de mettre tout le monde à égalité dans une entreprise mais vous pouvez éviter les trop grands écarts et essayer de récompenser chacun à hauteur de son mérite. Certains avantages peuvent être mis en place même ceux qui ne sont pas forcément des gains en termes d’argent comme la flexibilité par exemple que l’on parle d’horaires ou de lieu d’exécution du travail.

Travailler sur votre colère

Tous les chefs d’entreprise ressentent du stress à un moment ou à un autre de l’aventure. Si certains connaissent la réussite rapidement, l’immense majorité va rencontrer des hauts et des bas et il va vous falloir absorber les bonnes et les mauvaises nouvelles. Votre capacité à gérer votre stress et, surtout, à faire en sorte qu’il ne se répercute pas sur vos équipes ou sur vos associés est essentiel. Déjà parce que la colère peut détruire rapidement une ambiance que vous avez mis du temps à construire. Il vous faut garder en tête que les erreurs ne sont pas graves et que vous aussi vous n’êtes pas parfait. Ce n’est pas toujours facile surtout quand la moutarde monte au nez et que le comportement du concerné peut se révéler plus qu’agaçant. Nous n’avons pas tous les mêmes réactions fassent à l’échec et beaucoup ne l’assument pas, tout comme les erreurs. Vous devez apprendre à vous canaliser et à utiliser votre bienveillance et empathie comme des boucliers fassent à votre colère. 

Puiser dans vos valeurs

Pour devenir un meilleur dirigeant, vos valeurs sont votre meilleur atout ainsi que celles que défend votre entreprise. La mission de l’entreprise va bien au-delà de notre personne et il ne faut jamais oublier que ce sont vos valeurs ainsi que l’importance de cette mission qui entraine les équipes vers l’avant. Il suffit donc parfois de bien se rappeler le sens de son action pour devenir un meilleur patron. Ne perdez jamais à l’esprit le sens de ce que vous accomplissez car c’est bien le but et le reste n’est que des moyens. Les mettre en exergue représente donc une bonne pratique et certains n’hésitent pas à les afficher partout. Un moyen de se rappeler pourquoi nous avons monté notre entreprise et pas seulement pour de l’argent… 

Être exemplaire le plus possible

Si vous voulez vraiment devenir un meilleur patron, il existe une solution, celle de vous demander comment vous pouvez représenter le meilleur exemple possible. Tout le monde a tendance à toujours se considérer par rapport aux autres alors qu’en réalité c’est par rapport à soi-même que réside le véritable défi. Il vous faut donc commencer par vous demander si vous avez à chaque la meilleure attitude possible et la rectifier si ce n’est pas le cas. Il s’agit de faire un travail d’objectivité par rapport à vos actions, inactions, comportements et réactions. Il y a aura bien des fois où vous ne serez pas parfait car personne ne l’est mais vous pouvez tendre à rectifier vos mauvaises manies si vous en détecter comme la tendance à procrastiner ou encore à vous mettre en colère. Donnez le maximum de vous-même et il vous faudra combattre souvent vos tendances négatives si vous souhaitez devenir véritablement exemplaire. Un travail de taille qui n’est jamais facile à faire.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page