Développement personnelLes qualités de l'entrepreneurManagementManagement

Comment devenir un meilleur dirigeant ?

Souvent la réussite découle du fait que vous possédez certaines qualités et l’échec inversement ? Ce qui est intéressant c’est lorsque votre réussite vous incite à vouloir devenir un meilleur dirigeant. Si on peut discuter longtemps sur ce qui fait l’excellence ou non d’un dirigeant, force est de constater que l’on pensera à celui qui ne s’attarde pas qu’à la réussite pécuniaire de son entreprise mais qui va vouloir aller au-delà et penser globalement au bien-être des autres et de la planète. Cela implique parfois un profond travail sur soi mais aussi à changer son regard sur son entourage. Zoom sur 3 grands points pour devenir un meilleur dirigeant.

Prendre en compte la RSE

Si on parle de devenir un meilleur dirigeant, cela consiste avant tout à viser un but qui va plus haut que la simple réalisation de chiffre d’affaires. Si la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est souvent perçue comme une manière de se dédouaner des mauvais actes, elle peut également être prise comme le fait de vouloir s’investir davantage et de donner sans contrepartie, à l’aide de son entreprise, que de réparer. Il s’agit de contribuer à un futur prometteur pour tout le monde au travers du bien-être de chacun et de la planète. La responsabilité sociale des entreprises est définie par la commission européenne par « l’intégration volontaire d’une entreprise de préoccupations sociales et environnementales aux activités commerciales et leurs relations avec les parties ». Vous pouvez agir ainsi sur 7 domaines que sont : la gouvernance de l’organisation, les droits de l’homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs et les communautés et le développement local. Pour agir dans ce sens, vous pouvez vous renseigner sur des normes comme celles ISO 26000 qui vous permettront de mieux approfondir vos actions.

Devenir exemplaire vous-même dans vos comportements

C’est la chose la plus facile à dire mais la plus difficile à faire. L’exemplarité du chef d’entreprise doit s’effectuer à tous les niveaux et vous demandera très certainement de l’appliquer à vous-même. Que l’on parle d’exemplarité dans l’exécution de vos tâches (fini la procrastination, d’être le dernier à arriver au bureau ou les retards) ou encore de comportement vis-à-vis de tous vos salariés (gestion de la colère par exemple), le travail est en général colossal. Il induit une parfaite maîtrise de vous-même et de votre stress mais également des qualités d’écoute et de management.

Pour cela, vous devrez vous renseigner sur les modèles de comportement et les adopter, ce qui est loin d’être une sinécure. Nous avons tous de mauvaises habitudes et nous sommes avant tout des humains. Il vous faudra vous battre contre vous-même et à ce que vous considérez comme vos faiblesses sans faire l’autruche. Autant vous dire que la tâche ne sera pas aisée et que vous mettrez du temps à le devenir. N’hésitez pas à contacter un coach pour plus d’objectivité et d’efficacité en la matière.

Être curieux à tous les niveaux

Pour être un meilleur dirigeant, il faut savoir s’intéresser à tout. Si comme nous venons de le voir, vous pouvez le mettre en place en termes de RSE ou vis-à-vis des techniques visant à améliorer vos propres comportements, il peut s’agir également de toutes les compétences et connaissances que vous possédez. La tâche  sur ce point est quasiment infinie puisque les informations ne cessent de  croître dans le monde et que les métiers de l’entrepreneur représentent quasiment tous les métiers de l’entreprise. Comme vous ne pourrez pas tout appréhender, il vous faudra évidemment commencer par être curieux et vous informer sur tout ce que vous pouvez. Que l’on parle d’amélioration de votre communication, de nouvelles technologies, de votre management (vu plus haut), de votre gestion ou encore de votre savoir-faire, votre envie de vous renseigner devra être au paroxysme si vous souhaitez toujours aller de l’avant et ne pas vous retrouver rapidement dépassé par les nouvelles pratiques. La tendance reste souvent à l’inertie surtout quand une entreprise fonctionne mais cela ne doit pas être votre cas. Il vous faudra donc avoir l’esprit ouvert si vous souhaitez devenir excellent à ce niveau.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page