BusinessLa franchiseLes tendancesPar les nouvelles tendances

Se développer en Franchise, une idée tendance

Créer sa boîte en franchise ou continuer à la développer en utilisant ce biais peut se poser un jour ou l’autre à l’entrepreneur. En ce qui concerne la décision d’opter pour se lancer sous ce mode, nombreux sont ceux à hésiter car ils entendent l’idée préconçue qu’ils ne seront que des demi-entrepreneurs. Focus sur la franchise.

En 2020, on compte 1 927 franchiseurs : autant d’entrepreneurs qui ont bénéficié de la notoriété de leur enseigne, du savoir-faire du franchiseur ainsi que des services apportés liés à chaque franchise.

Depuis plus de 20 ans, le secteur de la franchise affiche une croissance et une activité qui suscite un véritable engouement. Quels que soient les secteurs, la formule « clé en main » de ce modèle entrepreneurial séduit les candidats à la franchise.

La franchise ?

La franchise est un accord commercial contractuel qui lie une société -le franchiseur- à un entrepreneur – le franchisé. Selon les derniers chiffres publiés par la Fédération Française de la Franchise (FFF), elle a généré en 2019 plus de 67.80 milliards d’euros, et le nombre de franchisés et de réseaux de franchiseurs a doublé ces dix dernières années.

Quelques explications

Commençons par expliciter que c’est loin d’être le cas et que la franchise n’enlève en général que quelques fonctions comme d’être à l’origine du concept, la capacité à le faire évoluer (et encore) ou à communiquer et sortir de la zone géographique délimitée par le contrat de franchise. Or, tout le monde ne veut pas être forcément à l’origine d’un concept de A à Z et devoir itérer de nombreuses fois avant de trouver le bon business model. D’ailleurs, ironiquement de nombreuses « success stories » ne sont en fait que des transpositions de ce qui se fait à l’étranger et pourtant sont montrées comme des réussites entrepreneuriales à la française.

Être entrepreneur avant tout

Certains préfèrent contribuer à faire évoluer une entreprise que d’être le décisionnaire des orientations ou encore ne pas toucher à tout ce qui relève de la communication. La possibilité de sortir de sa zone géographique existe souvent si vous réussissez votre première franchise et, il faut bien se le dire, toutes les franchises n’offrent pas le même degré d’autonomie. Certains franchisés sont très libres et ils n’ont rien à envier aux entrepreneurs à partir du moment où ils ne vont pas au-delà de leur zone géographique.

Les avantages de la franchise

La franchise offre de nombreux avantages pour  celui qui s’y lance : concept rodé, clientèle peut être déjà existante, communication et savoir-faire transmis par la franchise, conseils, appui de la franchise dans le financement et retours ainsi que partage d’expérience avec l’ensemble des franchisés, formations, prise de risques réduites par rapport à l’entrepreneuriat… Bref toute une panoplie d’apports intéressants.

Votre personnalité

Vous pouvez également développer la franchise avec votre personnalité car le concept s’y prête. Se développer en franchise entraîne, certes, des obligations vis-à-vis des franchisés mais elle possède l’immense qualité de mettre à leur tête des véritables entrepreneurs qui demeurent souvent plus motivés qu’un salarié. L’apport de fonds du franchisé peut également être une raison et la capacité à multiplier rapidement votre enseigne peut vous séduire.

La franchise en 2021 : focus sur  2 secteurs qui recrutent !

Le secteur de l’équipement de la maison 

Le secteur de l’équipement de la maison tient le haut du podium avec un chiffre d’affaires évalué à plus de 7,87 milliards d’euros. L’attractivité de ce secteur est lié au fait que pour de nombreux Français, la maison demeure un lieu de vie convivial. Avec les différents confinements et le télétravail, les Français passent de plus en plus de temps à leur domicile, et donc naturellement ils investissent dans leur lieu de vie et de travail.

Le secteur alimentaire 

Le secteur alimentaire ne cesse de se développer en franchise et a  un chiffre d’affaires de 24, 06 milliards d’euros. Elles touchent de nombreuses activités : épicerie, supérettes, produits bio, ou encore la commercialisation de produits surgelés. la distribution de produits bio et l’attractivité générée par les magasins de proximité, le secteur alimentaire en France propose de nouvelles opportunités. Le Baromètre de consommation et perception des produits biologiques en France, publié par l’agence Bio au cours de l’année 2020 a confirmé cette tendance avec une valeur des achats des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique estimée à 11,3 milliards d’euros, soit un taux de croissance de +13,3% entre 2018 et 2019. L’urgence climatique a éveillé de nombreuses consciences. Les résultats de la dernière vague du baromètre ont mis en avant les changements comportementaux et attitudinaux de la jeune génération 18-25 ans, plus attentifs et engagés que leurs aînés au mouvement de consommation responsable. Cette prise de conscience bénéficie notamment aux franchises alimentaires bio qui monopolisent environ de 30% de ce marché.

Le secteur de la restauration rapide  

La restauration rapide continue de se maintenir parmi les secteurs les plus plébiscités par les porteurs de projet dans l’hexagone. Un engouement qui a permis à ce secteur de se positionner en 2019, à la deuxième des secteurs ayant le plus grand nombre d’enseignes sur le territoire national, avec 229 enseignes

Le chiffre d’affaires estimé à 6,49 milliards d’euros montre l’attractivité de ce secteur , qui s’est adapté pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Pendant, les deux confinements, la restauration rapide est l’un des secteurs qui a su le mieux tirer profit de cette période et fait de cette crise sanitaire, une réelle opportunité de toucher une nouvelle cible.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page