Start-Up

L’entrepreneuse chasseuse de tendances pour vos événements, Interview de Nathalie Cialec

Interview de Nathalie Cialec, fondatrice de Urban Chic, l’entreprise qui sait mettre vos soirées à la dernière mode. 

Quel est votre parcours (estudiantin, professionnel et personnel) avant la création de votre entreprise ?

Tout a commencé en 2008, à la suite d’une  reconversion professionnelle. Après 8 ans en qualité d’Agent d’Escale pour la compagnie aérienne CORSAIR, j’ai eu envie de changement. J’ai repris mes études (BEP Cuisine à l’école Grégoire FERRANDI puis j’ai effectué 2 ans d’étude au sein de l’Ecole Supérieure de Cuisine Française pour la formation TOR (Traiteur Organisateur de Réception), formation appuyée par de nombreux stages que j’ai effectués en production Culinaire chez BUTARD ENESCOT, en Logistique événementielle chez LENÔTRE, en décoration florale chez METROPOLITAN FLEURS et en tant que commerciale chez Saint Clair le traiteur.

Quand avez-vous créé votre propre entreprise ? Dans quel secteur ? Et surtout pourquoi (anecdote, déclic) ?

Tout a eu lieu à la suite de l’organisation du mariage de ma cousine. Celui-ci a eu lieu dans un château situé dans le 77 et le lieu mettait à disposition le mobilier nécessaire. Le reste était à notre charge : recherche de déco, art de la table, mise en place du plan de table, organisation du vin d’honneur dans les jardins. Je n’y connaissais rien mais je me suis prise au jeu. C’était excitant et stressant à la fois, j’ai adoré ! Nous avons donc décidé de créer une entreprise en 15 janvier 2016 dans ce secteur de l’événementiel. 

Pouvez-vous me donner les chiffres de votre entreprise (date de création, nombre de salarié, chiffre d’affaires…) ?

L’entreprise s’est rapidement développée et compte déjà 9 personnes : designer florale, photographe, web designer, community manager, chasseur de tendances, commercial et apporteur d’affaires indépendants, …

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées ? Et inversement les principales satisfactions ?

Rien n’est simple, nous n’avons pas tellement rencontré de difficultés lors de la mise en place de notre activité. Nous restons vigilants et sensibles à toutes les opportunités car nous n’avons pas encore atteint notre vitesse de croisière. A contrario, les satisfactions pour l’instant sont assez nombreuses, nous avons des séries de petites victoires qui nous démontrent que nous avons fait les bons choix.

Comment vous êtes-vous financé ?

Je me suis autofinancée grâce à mon épargne personnelle.

Comment conciliez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?–‐

Sauf cas de force majeure, je travaille uniquement la semaine, mes weekends sont réservés à mes enfants et mes proches.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour votre entreprise ? Pensez-vous vous développer à l’international ? Pensez-vous effectuer des levées de fonds ?

Les perspectives d’avenir sont assez nombreuses, nous démarrons notre activité. Le chemin est encore long mais nous sommes optimistes pour l’avenir. Pour l’instant, notre business est concentré sur Paris mais nous serions ravis d’organiser un évènement à Londres ou ailleurs. Nous sommes actuellement en train de faire une levée de fonds pour accélérer le développement d’Urban Chic …

Que représente l’entrepreneuriat pour vous ?

L’entrepreneuriat c’est gravir une montagne à mains nues. C’est attraper les bonnes prises, avancer malgré les intempéries et se forger un moral d’acier. On ne lâche rien, impossible n’est pas Français !

Un entrepreneur provoque les opportunités, certaines se présentent d’elles-mêmes et d’autres ont besoin d’un petit coup de pouce. Les prises de risque, les victoires, les défaites, le stress, les joies et les peurs sont tous inclus dans le package. On prend le tout ou on ne prend rien, j’ai tout pris ! 

Quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur qui se lance pour réussir ?

Développer sa propre entreprise n’est pas une chose facile, rares sont les entrepreneurs qui réussissent du premier coup mais les défaites nous permettent de grandir et d’évoluer. Malgré les difficultés que l’on peut rencontrer lors de la création ou du développement  de sa société, je conseillerais aux entrepreneurs de ne pas négliger le pôle communication /marketing et de garder le cap.

Aujourd’hui comment fais-tu pour développer ton réseau ?

Nous nous rendons disponibles, cela nous demande du temps et de l’organisation mais chaque rencontre est enrichissante.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer