DigitalL'idée innovanteVente

Le développement de la vente d’occasion et de la location

La vente d’occasion et la location ont le vent en poupe depuis des années. Si autrefois, l’achat du neuf représentait un signe distinctif de richesse, il faut constater que les mœurs ont totalement changé. Ce phénomène touche aujourd’hui tous les secteurs et est presque devenu la norme. Zoom sur cette tendance qui ne devrait pas connaître de baisse.

Une pratique s’étendant aux annonces agricoles

Que l’on parle de la location ou de la vente ou de l’achat d’occasion, de nombreuses entreprises ne s’y sont pas trompées et ont investi le marché et développé de nombreuses offres. Les difficultés financières et les opportunités à dénicher de bonnes affaires ont d’abord atteint des secteurs comme le monde agricole. Ainsi des sites comme Agriaffaires, plateforme d’annonces agricoles en ligne ont vu le jour et proposent plus de 15 000 nouvelles annonces par jour. Et il faut dire : c’est désormais l’ensemble du matériel agricole d’occasion voire neuf qui est désormais disponible sur ce type de site. Vous pouvez y trouver ainsi du matériel agricole, viti-vinicole, forestier ou encore du matériel pour motoculteur. Les possibilités de faire des enchères ont complété les moyens traditionnels et les sites ont connu un essor considérable. Ce dernier, à titre d’exemple est accessible en plus de 20 langues et proposent même un Observatoire des prix. Il faut dire qu’Internet a largement développé l’occasion et la location. 

L’automobile toujours dans sa dynamique de croissance

S’il y a un bien un marché représentatif de la vente ou de l’achat de matériel d’occasion, c’est bien l’automobile qui a d’ailleurs été fortement booster par des véhicules d’occasion … récents. Les constructeurs ne s’y trompent pas et ont trouvé une véritable opportunité à utiliser ce système à plein régime. Ils n’hésitent plus à mettre des véhicules récents pour combattre le ralentissement du marché des particuliers et de la vente de véhicules neufs. L’arrivée de nombreuses normes comme celles environnementales ou encore de malus écologiques a entraîné une progression considérable du marché des véhicules d’occasion entre 0 et 5 ans. Ainsi ce ne sont plus seulement les particuliers qui vendent leurs véhicules d’occasion mais bien les professionnels qui ont dû s’adapter à des nouveaux modes de consommation et notamment à la location plus qu’à l’achat de véhicules neufs. 

Un marché de location de matériel qui a progressé

Globalement c’est tout le marché de la location de matériel qui a progressé et ce depuis plus de 20 ans. Il pesait en 2019 selon l’Insee, plus de 40 milliards d’euros et tout type de matériel est désormais présent sur les différents sites : outils de jardinage ou de bricolage, électroménager, matériel de sport… Il est désormais presque possible de tout trouver sur les différents sites et le louer n’importe quel objet entre particuliers. Il faut dire que cette tendance apporte un revenu supplémentaire le loueur et offre des opportunités pour le locataire qui ne sent plus obligé d’acheter son matériel. Ce développement va d’ailleurs dans la droite tendance à l’écologie avec des objets qui ne traînent parfois plus dans les garages et grenier notamment en cas d’utilisation purement ponctuelle. Du côté du propriétaire, on comprendra aisément qu’il est plus rentable de louer son matériel plutôt que de le laisser traîner dans un coin. 

Une tendance de fonds ? 

En dehors de la considération purement écologique ou d’usage seulement ponctuel du matériel, de nombreuses raisons expliquent l’essor du marché de l’occasion ou de la location. Déjà, les progrès technologiques ont entraîné que certains objets durent longtemps et leur obsolescence peut prendre des années. Une fois l’utilisation terminée et plutôt que de jeter tout simplement l’objet, certains ont donc décidé de les mettre en location ou de les vendre. Le coût du matériel reste également parfois un frein à l’achat neuf. Du côté propriétaire, la volonté de se doter du dernier matériel avec les dernières performances a entraîné que certains propriétaires ont décidé de prendre le parti de louer leur ancien matériel pour amortir le nouveau ou encore de le vendre pour renouveler régulièrement celui-ci et disposer des dernières innovations. La généralisation d’internet explique également que le matériel ne traîne désormais plus dans un coin avec la possibilité de le mettre en location ou en vente sans perdre trop de temps. Cette tendance ne devrait pas ralentir dans les prochaines années, bien au contraire. D’ailleurs des pratiques anciennes comme la réparation commencent à revenir et devrait contribuer à ce que ce phénomène prenne de plus en plus d’ampleur notamment pour éviter une surconsommation à outrance. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer