CréationCréerCréer son entreprise ou non ?

Créer son entreprise ne s’improvise pas !

« Ma petite entreprise,  Connaît pas la crise… ». Ces quelques
paroles de la populaire chanson d’Alain Bashung pourraient faire écho à
certains entrepreneurs, au business florissant. Mais, force est de constater
que certains ne dépassent le cap fatidique des trois premières années. Alors,
comment ont-ils fait pour perdurer ? Eh bien, ils n’ont pas laissé de
place au hasard. Voici quelques erreurs à ne pas commettre quand on se lance… (Et
la liste n’est pas exhaustive.)

Pas d’entreprise sans motivation ?

C’est fait. Vous souhaitez
devenir votre propre patron. Vous êtes gagné(e) par l’enthousiasme. Et
l’entreprise peut vous sembler sécurisée et simple. Il faut dire que de
nouveaux statuts, comme celui d’auto entrepreneur, simplifie les démarches.
Quelques clics sur le site de l’auto-entrepreneur.fr, et bienvenue dans la cour
des entrepreneurs. Mais soyons pragmatique, quel que soit le statut adopté, le
secteur envisagé, les moyens financiers et matériels dont vous disposez, une
chose demeure primordiale : la motivation. Il s’agit d’un moteur qui fera la
différence au début, certes, mais aussi tout au long de la vie de l’entreprise.
L’équation est simple : pas d’entreprise sans motivation.

Une idée qui n’a pas été mûrie

Se lancer dans l’entrepreneuriat
nécessite d’avoir parfaitement mûri son idée. Comment ? L’idée est souvent
le fruit d’une expérience personnelle, d’un rêve d’enfants que l’on souhaite
concrétiser, ou simplement d’une rencontre… Une fois l’idée choisie, encore
faut-il la soumettre à certains tests. Le regard critique de son entourage
(amis, familles) est un bon indicateur. Et si le projet est largement rejeté
par ce panel, il faut s’interroger sur sa pertinence. Il convient aussi de ne
pas choisir la facilité. Vos compétences professionnelles ou académiques
peuvent être sécurisantes. Mais cela n’est pas un gage de sécurité.

Un plan de développement bâclé

Créer une entreprise sans avoir
réaliser un plan de développement structuré ne permet de se projeter dans
l’avenir.  C’est donc partir à l’aveugle
et vers l’échec. Le business plan est un outil essentiel… qui  répond à quelques interrogations :

  • quelle est la situation de l’entreprise à cet
    instant T ?
  • vers quel objectif se dirige-t-elle ?
  • comment va-t-elle atteindre ses objectifs ?
  • quel sera la progression de l’entreprise ?

A noter que le plan pourra
évoluer par la suite selon  vos
objectifs, les financements, etc.

Ne pas connaître le marché

Time is money ! Traduisez le
temps, c’est de l’argent. Mais se précipiter dans la création de son entreprise
sans avoir sondé de façon minutieuse le marché, est une erreur fondamentale.
L’étude de marché du secteur dans lequel vous vous insérez, permet une
connaissance de la concurrence. Ouvrages, articles de presse, sites spécialisées…
Il existe de nombreuses sources pour explorer le terrain… Si cela doit
prendre plusieurs mois,…Armez-vous de patience. Ce sera un gain de temps par la
suite.

Ne pas se remettre en question

Devenir entrepreneur n’est pas un
long fleuve tranquille. Mais un parcours où il faut sans cesse évaluer, s’auto
évaluer,… pour pouvoir à un moment donné, si nécessaire, prendre des décisions.
Ce peut être l’abandon du concept de départ, une transformation radicale de son
activité, etc. En somme, il s’agit de toujours être à l’affût des
tendances, des envies du moment. En définitive, un entrepreneur ne doit jamais
se reposer sur ses lauriers !

Choix des collaborateurs

L’entreprise que vous avez créée
marche bien. Si bien, qu’il va vous falloir vous associer ou choisir un ou
plusieurs collaborateurs. L’Objectivité et la compétence sont de mises. Et ses
compétences doivent être complémentaires aux vôtres. Enfin, pour trouver LA personne.
Outre les sites de Pôle Emploi,… Le bouche à oreilles peut aussi être un bon
moyen de recruter un collaborateur. Sachez que l’on ne vous recommandera jamais
une personne dont on n’est pas sûr… Une question de crédibilité.

Ne pas faire appel à des experts

Vouloir tout résoudre seul peut
ne pas être bénéfique pour l’entreprise. Même si vous êtes dotés de compétences
plurielles, certains dossiers demeurent complexes. La solution ? Faites
appel à un expert dans le domaine. Bien sûr, cela a un coût pour l’entreprise.
Mais cela vous évitera, peut être, certains tracas ultérieurs… Comptabilité,
droit,… Vous pourrez choisir comme bon vous semble, la personne avec qui, vous
pourrez établir une relation professionnelle pérenne. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page