CréerLe B.A. BA de la stratégieManagement

Comment créer une culture d’entreprise forte ?

La culture d’entreprise, dans un monde dirigé par l’immédiateté et la rapidité de transmission des informations, est une référence qui sert de socle à la communication. Cette culture, marque distinctive et significative d’une entreprise, se propage au-delà des murs l’entreprise notamment grâce aux communautés et à une communication externe bien rodée.

Elle concerne l’identité de l’entreprise avec ses valeurs et un projet commun partagés par l’ensemble des salariés. La culture d’entreprise entraîne bien dans son sillon des effets porteurs et notamment celui de favoriser la réussite de l’entreprise en incitant les salariés à s’impliquer davantage. Elle met en exergue l’importance du travail de chaque personne dans la réalisation du but commun. Chacun devient un maillon d’une chaîne. L’intérêt individuel se fond dans l’intérêt collectif. La culture d’entreprise se propage de manière souvent inconsciente et contribue à la réussite de l’entreprise par les liens qu’elle crée entre les collaborateurs.

Une histoire avant tout

Avant de dessiner les contours de la culture d’entreprise souhaitée, il faut de référer à l’histoire de l’entreprise car elle demeure centrale dans leur élaboration. Commencez par noter les étapes de l’entreprise et déterminez celles qui vous paraissent les plus pertinentes. De nombreux mythes vont se créer autour de cette histoire et la sélection des moments les plus pertinents est toujours une tâche délicate. Défi initial de la création, personnalité des fondateurs et principes vont demeurer la base sur laquelle va naître la culture de l’entreprise. Réfléchissez aussi ce qui fut à l’origine de l’entreprise : s’agit-il d’une innovation scientifique qui en est à la base ? D’où vient l’idée de création ? Wonderbox communique ainsi sur le fait que l’idée de l’entreprise proviendrait d’un voyage des deux fondateurs qui souhaitaient faire partager leur expérience à leurs amis.

Déterminez votre objectif principal et vos valeurs

Si vous souhaitez que votre culture d’entreprise devienne pérenne, mieux vaut commencer par déterminer l’objectif principal de votre entreprise. Celui-ci conduira chacun dans une direction qui soit porteuse de sens. Pour recruter, votre entreprise devra dégager des valeurs qui lui sont propres qu’elles soient morales, éthiques, ou environnementales et qui vont conforter cet objectif principal. Ce sont ces valeurs qui doivent être partagées par l’ensemble de votre équipe. Ainsi chez BlaBlaCar, les valeurs appelée les « BlaBlaPrinciples » sont au nombre de six : « Soyez le Membre », « Partager plus. Apprendre plus. », « Échouer. Apprendre. Réussir. »,  « Rêver. Décider. Livrer. « Etre efficient. Aller loin » et « Fun & Sérieux ». Des entreprises comme Danone les résume au travers du mot HOPE : Humanisme, Ouverture, Proximité et Enthousiasme.

Communiquez sur vos valeurs !

Elles doivent faire partie de votre communication quotidienne. N’hésitez pas à les évoquer dans l’entretien d’embauche car les nouveaux venus devront adhérer à celles-ci. Si un candidat est hermétique à vos valeurs, il vous sera très difficile de lui faire adopter par la suite. Le soutien sans faille de la direction se reflètent sur le logo et les supports de communication. Certaines entreprises n’hésitent pas à les afficher partout dans l’entreprise : murs, rétroprojection, vidéo ou encore à créer des communications spécifiques sur chacune des valeurs afin qu’elles soient mémorisées et intégrées par l’ensemble des équipes… La décoration même de vos bureaux doit exprimer vos valeurs. La personnalité de l’entreprise se dégage au travers du design choisi et les start-up ne s’y trompent pas en créant un univers souvent riche en couleurs. Vos bureaux doivent refléter l’ambiance que vous souhaitez.

Favorisez les moments d’échange.

Pour améliorer la diffusion de la culture d’entreprise, vous devez créer des moments spécifiques pour que les échanges soient maximisés entre vos salariés. Inutiles de vouloir créer une culture d’entreprise si la plupart de vos employés ne se connaissent pas. Plus votre équipe sera soudée, plus votre culture d’entreprise se renforcera. N’hésitez donc pas à faire des opérations de team-building ainsi que des sorties. Et toutes les formules peuvent être pensées pour favoriser ces échanges informels : apéro, pique-nique, séminaire, soirée d’entreprise, journée dans un parc d’attraction, évènements sportifs, escape game… Le but restant de créer des souvenirs, anecdotes et histoires et donc des liens entre vos salariés.

Ne négligez pas votre communication personnelle

Si vous souhaitez que vos salariés adhèrent à vos valeurs, vous devrez faire preuve d’exemplarité à leur égard. Vous devrez respecter l’expression « faire ce que je dis et dire ce que je fais ». La transparence doit faire partie de votre comportement afin de montrer l’exemple et d’inspirer confiance. Sans cette relation avec vos équipes,  ces dernières pourraient ne pas adhérer à une culture d’entreprise. L’honnêteté constitue une base essentielle pour la diffusion de celle-ci et vous ne devrez jamais céder à la tentation d’une dérive aussi insignifiante soit-elle. Devenez vous-même accessible et n’hésitez pas à souligner que votre porte est toujours ouverte car l’empathie est une valeur fondamentale. Vous pourrez ainsi communiquer vos valeurs à vos employés.

Fédérez une communauté.

Pour propager votre culture d’entreprise en dehors de vos murs, vous pouvez créer un système d’ « ambassadeurs » qui peuvent être soit des membres de votre équipe ou encore mieux vos utilisateurs les plus actifs ou les mieux notés. Vous pourrez ainsi obtenir des feedback tout en valorisant des personnes qui utilisent régulièrement votre service. D’autres moyens de communication et techniques peuvent vous permettre de propager votre culture d’entreprise. Certaines entreprises n’hésitent pas à faire appel au mécénat pour marquer leur engagement.

N’hésitez pas également à regarder les exemples de cultures d’autres entreprises qui ont remporté le cœur des clients.

La culture d’entreprise, ou l’ensemble des valeurs et des spécificités de fonctionnement d’une société, est souvent perçue comme un atout non négligeable au sein d’un marché concurrentiel. Cependant, des entrepreneurs hésitent encore à franchir le pas dans ce domaine. Quels sont donc les avantages et les inconvénients à établir une culture d’entreprise forte ?

Les avantages

Améliorer la cohérence interne

Importé des Etats-Unis, le concept de culture d’entreprise (« corporate culture ») a pour principal objectif de renforcer la cohérence organisationnelle de l’entreprise. Dans un environnement complexe exigeant de la flexibilité, permettre à tous les salariés de se référer à une vision et des valeurs communes est un incontestable point fort.

Faciliter le management

On considère la culture d’entreprise comme un outil de management performant, qui permet à la fois de favoriser l’intégration des nouveaux collaborateurs et de créer un cadre de travail agréable. Une culture d’entreprise forte contribue à rassurer les salariés, afin qu’ils se sentent plus entourés que dans une structure entrepreneuriale classique.

– Intégrer les salariés dans un projet commun

Cela permet également d’inscrire les salariés dans un projet global. Ils peuvent se sentir plus en phase avec les objectifs de l’entreprise, ce qui les motivera d’autant au quotidien. L’idée centrale est que plus les employés développeront un sentiment d’appartenance à la société, plus ils en défendront les intérêts.

Augmenter la compétitivité de l’entreprise

Une culture maison peut s’appuyer sur des salariés motivés qui adhèrent au projet fixé par les dirigeants. Cet enthousiasme génère une meilleure productivité et renforce les performances économiques de l’entreprise sans augmentation des coûts. Appelé « effet culture », ce phénomène permet aux nouveaux employés de s’adapter plus rapidement.

Les inconvénients

Marginaliser les salariés réticents

Il est possible que certains employés ne se reconnaissent pas dans les valeurs de l’entreprise. Cette posture pourrait les marginaliser, limiter leurs chances de promotion ou nuire à leur motivation. Des employés peu concernés risquent à terme de devenir un frein au bon développement de l’entreprise.

A mettre en place uniquement dans un climat social favorable

Pour qu’une culture d’entreprise soit efficace, tout le monde doit aller dans le même sens. Dans un climat social tendu, avec une communication difficile et des mésententes entre équipes, il est malaisé d’établir une culture maison qui porte ses fruits. La cohésion globale ne s’en trouverait pas améliorée et il s’agirait d’un coup d’épée dans l’eau.

Entraîner les effets inverses de ceux souhaités

Un inconvénient majeur réside dans le fait qu’une culture d’entreprise trop forte peut susciter le rejet et non l’adhésion des salariés. Jugée envahissante au quotidien, elle sera perçue comme un dogme de la pensée unique imposé aux employés. De telles réactions sont en mesure de nuire fortement au travail d’équipe.

Induire un repli sur soi de l’entreprise

Le principal danger de la culture d’entreprise est qu’elle devienne restrictive. Seuls les candidats partageant les valeurs de la marque seront recrutés, au risque de créer un climat de conformisme dans l’entreprise, qui peut devenir à la longue un obstacle à la création, à l’innovation et à la prise de risque.

La culture d'entreprise

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page