CréerGestionStatut du porteur de projet

Les conseils pour réussir à travailler en freelance

Pour réussir en tant que freelance ou travailleur indépendant, ce qui importe avant tout c’est l’autodiscipline et la bonne organisation. Les détails avec cet article.

Savoir délimiter le
lieu de vie professionnel

Lorsqu’on travaille en tant qu’indépendant, on a tendance à confondre la
vie professionnelle et la vie privée. Pour éviter que ce genre de chose ne se
produise, vous devez travailler dans un coin exclusivement destiné à cela. Le
mieux est de choisir un local hors de votre domicile ou un espace de coworking.
Mais si vous n’avez pas les moyens, vous pouvez aménager une pièce non occupée
de votre maison en bureau. Il faut qu’il soit clos, car un bureau est toujours
intime. L’erreur est de l’installer dans votre salon. Entre autres, vous devez
utiliser une autre ligne téléphonique.

Bien gérer son temps

La gestion
du temps est primordiale pour un(e) freelance. Bien avant de
commencer un travail, il faut toujours s’imposer une deadline personnel. À
l’avance, vous devez savoir combien de temps vous allez consacrer à la
prospection ou à la gestion des clients. Il est aussi important de définir
l’heure de travail selon les éventualités de votre activité et de les
respecter.

Avoir des objectifs
précis

En tant que travailleur indépendant, vous devez avoir une fermeté sans
failles pour pouvoir réussir. Il est donc primordial de programmer les actions,
les arranger et de fixer un objectif précis. Les objectifs fixés doivent être
des objectifs rationnels par rapport au marché. Mais le plus important est
qu’ils soient réalisables. Vous devez également établir des objectifs
ascendants et qui sont susceptibles de concerner tous les secteurs d’activité,
sans oublier le plan de perfectionnement. Attention, cela ne consiste pas à devenir
meilleur sur le marché dans l’immédiat. 

Mettre en place une
méthode de travail

Le freelance doit constamment bien organiser sa journée et son travail.
Cela lui permettra de gérer plusieurs projets en simultané. De plus, vous devez
développer la capacité d’écoute et avoir un esprit ouvert afin de réussir.

Il est également important de mettre en place un système de comptabilité dès le premier jour. Vous pouvez opter pour le statut fiscal de la
micro-entreprise. De cette manière, la comptabilité sera très facile parce
qu’elle se limite par la tenue d’un journal qui doit être réalisée au jour le
jour. Mais pour cela, vous devez avoir un système de classement adapté. 

Faire une
auto-évaluation

L’auto-évaluation est un point très important pour permettre à un(e)
freelance de réussir. Vous devez à tout prix être conscient de vos qualités et
de vos faiblesses. Avant de vous jeter à l’eau, réalisez une étude SWOT. Cette
étude vous aidera à détecter vos forces, vos faiblesses, vos opportunités ainsi
que vos contraintes. De cette manière, vous allez développer les axes de
croissance nécessaires à votre développement.

Ne pas se laisser
isoler

Travailler en tant qu’indépendant ne veut pas dire que vous devez vous
isoler de tout. Si vous êtes fatigués de toujours devoir discuter avec votre
client en ligne, pourquoi ne pas lui proposer un déjeuner d’affaires ?

Avoir des moments de
récupération

Un freelance travaille pour soi-même, il a donc tendance à trop travailler.
Difficile de s’arrêter lorsqu’on fait tout, tout seul. Cela ne pose pas
problème, mais après 8 ou 10 h de travail, pensez-vous être encore efficace ?
La réponse est non ! D’où la nécessité de savoir dire stop même si c’est
difficile.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page