Confiance en soi et créationCréerPersonnel

Comment lutter contre le découragement de l’entrepreneur ?

Entreprendre s’apparente à une longue course d’obstacles qui nécessite endurance et agilité. Face au mur du financement, à la fosse de la mise en production, à la barrière du développement, au chausse-trappe de l’URSSAF, l’entrepreneur peut parfois céder au découragement. Si le taux de survie au-delà de 5 ans des entreprises varie beaucoup d’un secteur à l’autre, il est communément admis qu’il se situe en moyenne à 1 sur 2. Comment lutter contre le découragement de l’entrepreneur ?

« Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres. »

CONFUCIUS

Cernez bien votre fonction

Comme pour un crash aérien, le découragement résulte souvent d’une accumulation de facteurs dont l’addition mène à la catastrophe. L’entrepreneur se bat souvent seul contre tous. Il use son énergie à convaincre ses partenaires potentiels notamment financiers plutôt qu’à optimiser son produit ou son offre de service. L’entrepreneur estime bien souvent qu’il perd son temps à régler des questions qui l’éloignent de son cœur de métier ! Il lui arrive de voir défiler les journée sans avoir eu le temps de pouvoir effectuer les impératifs liés à l’entreprise Le premier conseil pour ne pas céder trop facilement au découragement est de bien intégrer dès le départ de l’aventure entrepreneuriale toutes les dimensions de ce métier très particulier. L’entrepreneur doit être l’homme de toutes les situations et avoir le cuir tanné dans une société qui encore trop souvent ne lui réserve pas toujours bon accueil !

Rapprochez-vous des structures compétentes pour vous aider

L’entrepreneur, quel que soit son âge a tout intérêt à se rapprocher des structures associatives qui pourront l’assister dans son projet. Lorsque face à l’accumulation des problèmes, il sera tenté de jeter l’éponge, il trouvera en leur sein les conseils avisés et l’assistance d’anciens entrepreneurs. Il suffit de consulter internet et vous trouverez des conseils gratuits dispensés par des experts.

Cultivez une bonne hygiène de vie

Comme pour toute épreuve de fond, l’entrepreneur doit puiser son endurance dans une bonne hygiène et un bon équilibre de vie. Le corps et l’esprit d’un entrepreneur, comme celui d’un sportif de haut niveau, sont des outils de travail à part entière. Les deux s’entretiennent et se ménagent ! Il s’agit clairement de bien dormir, de faire du sport et d’évacuer le stress.

Si besoin, revenez aux fondamentaux

L’entrepreneur doit pouvoir compter sur son entourage pour faire face à ses moments de doutes mais lorsqu’il est seul face à ses problèmes, il doit revenir à ses fondamentaux c’est-à-dire à tout ce qui a motivé son entrée dans cette aventure passionnante mais tellement exigeante. Concentrez-vous sur ce qui a déjà été accompli et sur l’objectif final. Dites-vous que le chemin parcouru et les sacrifices déjà faits méritent votre persévérance. Peu importe qu’il faille éventuellement changer de chemin, l’important c’est d’aboutir. Qui a dit que l’entrepreneuriat était un long fleuve tranquille ?

L’entrepreneuriat est une forme de sport de haut niveau. Il nécessite talent et pugnacité. Le découragement se combat d’autant plus facilement qu’il a été intégré comme une des nombreuses variables de l’équation à résoudre. Dans les pires moments sachez demander de l’aide et ne sous estimez pas l’utilité d’une bonne sieste ou d’une heure de squash. N’oubliez jamais que les épreuves d’aujourd’hui forgent les succès de demain !

« Les gens d’accomplissement s’assoient rarement sur leur laurier en laissant les choses leur arriver. Ils sortent et font arriver les choses. »

Leonardo Da Vinci

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page