8961

GérerLe B.A. BA des RHManagement

CDD ou intérim : comment choisir ?

De nombreuses raisons peuvent pousser une entreprise à embaucher une personne pour un contrat à durée limitée. Généralement, une société engage un intérimaire pour remplacer un collaborateur en congé. Il peut aussi venir en aide pendant un surcroît d’activité ou effectuer une tâche saisonnière. Le choix d’un contrat à durée déterminée, quant à lui, peut limiter le temps de travail de l’employé qui est libre de partir lorsque les tâches sont effectuées. 

Quels sont les points communs entre le CDD et l’intérim ?

Le CDD et l’intérim possèdent de nombreux points communs. Premièrement, les deux types d’embauche sont limités dans le temps. La durée maximale des missions est mentionnée dans le contrat. Les modalités ainsi que les possibilités de renouvellement sont également identiques pour ces deux options. En ce qui concerne le salaire, celui d’un intérimaire est égal à celui d’un autre salarié sur un poste équivalent.

Les avantages de l’intérim

Les coûts liés à l’embauche d’un CDD favorisent souvent l’intérim. Étant donné que l’agence d’intérim se charge du recrutement, vous n’êtes pas obligés de publier des annonces pour l’appel à la candidature par exemple. Ce qui représente un coût de moins. 

Vous gagnerez également du temps, car engager un intérim vous évite la sélection des dossiers ainsi que les entretiens. Pendant l’embauche d’un intérimaire, vous vous débarrasserez également des coûts de visite médicale ainsi que des charges liées à l’employé. En effet, la société d’intérim s’occupe de toutes ces procédures ainsi que des obligations des travailleurs. Aussi, l’agence verse directement le salaire à l’employé. Ce qui réduira vos charges salariales.

Des avantages relatifs 

Globalement, faire appel à un intérimaire en France présente des coûts souvent plus élevés qu’un contrat à durée déterminée (CDD). Ceci, en raison des frais d’agence ajoutés au salaire de l’intérimaire. Les entreprises d’intérim facturent des marges pour leurs services, ce qui augmente le coût global pour l’entreprise utilisatrice. 

En outre, le processus de recrutement est en grande partie délégué à l’agence comme nous le disions. Cela réduit le contrôle de l’entreprise sur la sélection des candidats et peut parfois entraîner un décalage entre les compétences recherchées et celles des intérimaires proposés.

Les intérimaires peuvent aussi présenter des niveaux d’engagement et d’intégration inférieurs par rapport aux salariés en CDD. En effet, ils savent que leur mission est temporaire et qu’ils sont employés par l’agence d’intérim, non par l’entreprise utilisatrice. Cela peut affecter leur motivation et leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. 

Par ailleurs, la complexité administrative est accrue puisque l’entreprise doit gérer la relation avec l’agence d’intérim en plus de la gestion des intérimaires eux-mêmes.

Enfin, les missions d’intérim, souvent plus courtes, peuvent entraîner une rotation fréquente du personnel, nuisant à la continuité et à la cohérence des projets. L’entreprise peut également devenir dépendante des agences d’intérim. Elle limite ainsi son autonomie en matière de recrutement et de gestion des talents. 

Quand embaucher en CDD ?

Le contrat à durée limitée reste une habitude classique des entrepreneurs, grâce aux nombreux avantages qu’il présente. Premièrement, le CDD permet à l’entrepreneur de tester ses futurs collaborateurs même si cela est loin de représenter une bonne pratique. En travaillant avec la personne, si celle-ci lui plaît, l’employeur peut changer le CDD en CDI, alors que cet acte ne peut pas se faire avec un intérimaire.

Cependant, selon certains entrepreneurs, les employés en CDD sont plus appliqués au travail qu’un intérimaire. C’est la raison principale pour laquelle ils gardent cette tradition. Peut-être que l’employé donne le meilleur de lui dans l’espoir d’être embauché en CDI par la suite, ou que signer le contrat avec l’entreprise en direct peut demander plus d’engagements. Il vous revient donc de faire votre choix. Si vous débutez dans le monde de l’entreprise, renseignez-vous bien sur les lois qui régissent cet engagement, car les abus ne sont pas autorisés.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page