ConseilsGérerGestion du temps et du stress

Casser la routine pour retrouver son dynamisme et sa créativité

Sans que l’on s’en rende compte les habitudes et la routine finissent par nous rendre prisonniers et mettent notre créativité en berne. Or, il est impératif avant de se scléroser de lâcher prise avec des habitudes et de sortir de son quotidien. Alors comment faire pour exploiter le potentiel humain d’innovation et de créativité. Comment casser la routine ?

Souvent pour casser la routine, on pense que le voyage, les vacances, le week-end vont permettre de faire autre chose et de s’aérer l’esprit. Oui tout cela apporte sa panoplie de découvertes mais une fois de retour au bureau le lundi matin, elles sont là les habitudes qui vous attendent et vous avez l’impression et même le sentiment justifié qu’elles vont vous tirer vers le bas et que vous allez y perdre votre créativité.

Cernez l’ennemi, les habitudes

Ce n’est pas le moment de leur faire des concessions puisque vous avez décidé de leur tordre le cou aux habitudes : il va donc falloir les traquer. Pour les traquer, vous allez prendre votre semaine, pas moins pour les lister tranquillement sans porter aucun jugement mais aussi traquer vos comportements, vos réactions, vos attitudes que vous aimez ou que vous n’aimez pas. Au fur et à mesure de la semaine cette liste va toucher tous les domaines de votre vie au bureau et vous conduire à vous remettre en question avant de remettre en question les autres et créer la panique dans votre sanctuaire d’habitudes (votre décoration de bureau, les pauses, le déjeuner, la machine à café, les salutations avec les collègues, les salutations avec les équipes, les salutations avec la hiérarchie, les réunions auxquelles vous participez, les réunions que vous animez et bien sur votre alter ego l’ordinateur…. Nous vous laissons le bonheur de compléter la liste.  Vous risquez d’avoir le tournis au nombre d’habitudes mais bon…

Sélectionnez les habitudes

Le deuxième travail commence par une sélection drastique : les habitudes qui vous plaisent, les habitudes qui vous donnent la nausée, le stress et les habitudes qui ont de la valeur ajoutée … (donnez-leur des qualificatifs afin de pouvoir mieux les supprimer) qui sera suivi du troisième travail qui est la recherche de remèdes, de solutions pour leur tordre le cou et booster votre créativité.

Prenons quelques exemples

  • Vous avez été formé pour faire des réunions autour d’une table, vous pourriez décider à la grande joie de participants de les transformer en standing meeting de 5 minutes. Finies les réunions où l’on perd un temps considérable
  • Vous avez le même décor depuis des années, changez votre décoration chaque semaine. Ce changement va susciter les échanges avec vos collègues et surtout si vous ne remettez jamais le même type de décor (une fois un paysage, une autre fois un dessin humoristique, une autre fois une devise…). Vous allez retrouver votre créativité et votre dynamisme.
  • Ah la pause déjeuner, votre supplice avec toujours les mêmes conversations qui vous font mourir d’ennui et si vous proposiez d’échanger sur un thème nouveau à chaque repas.
  • Quant aux salutations. Rien de pire que les salutations dont on n’attend pas la réponse ou qui vous susciter toujours les mêmes réponses qui n’ont aucun intérêt ; vous devez chaque fois essayer de la transformer en un échange fructueux et empli d’empathie.
  • Au lieu de vous critiquer, faites-vous des éloges du travail fait même s’il est routinier. Certaines tâches sont répétitives et d’ailleurs la plupart des taches le sont alors il faut y donner du sens afin que le travail prenne toute sa valeur : si vous avez rempli des factures ou des feuilles de paie, imaginez la satisfaction de vos clients ou de vos collèges transforme la corvée en satisfaction.  

Vous allez constater que certes vous rencontrerez des difficultés pour mettre en place vos nouvelles habitudes mais vous allez booster votre créativité !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer