CréerPlanifier ses actionsVente

Black Friday, une journée inconnue devenue journée star dans l’Hexagone

Cette journée promotionnelle exceptionnelle en France aura lieu dans une semaine le vendredi 29 novembre. Cependant, les promotions en tous genres ont déjà commencé aujourd’hui et vont se poursuivre pendant toute la semaine, avec la journée de vendredi noir qui sera son jour star.

Nos boîtes e-mail se remplissent depuis plusieurs jours de promotions Black Friday et touchent toutes sortes de produits pour nous séduire et nous faire prendre conscience que les promotions intéressantes se jouent maintenant et les clients ont peur de perdre la promotion qui leur permettra d’offrir les cadeaux pertinents.

Le Black Friday, d’où vient-il ?

Les explications les plus fantaisistes sur les origines de cette journée commerciale circulent. Le Black Friday se révèle être devenu une coutume aux États-Unis depuis plus de 40 ans. De quoi s’agit-il ? Le lendemain du jeudi de Thanksgiving, les commerçants cassent les prix et les clients se ruent sur des promotions exceptionnelles qui se situent entre le back to-school (« rentrée des classes » en français, ndlr) et les fêtes de Noël. L’explication la plus courante est qu’au lendemain de Thanksgiving, les commerçants écrivent à l’encre noire sur les carnets où ils tiennent leurs comptes et non plus à l’encre rouge, mais il en existe bien d’autres explications qui font même l’objet d’études des chercheurs. Depuis des années qui se comptent sur les doigts d’une main, les e-commerçants américains de taille notable ont étendu cette opération fructueuse au monde entier dont la France. Les grandes enseignes françaises leur ont emboîté le pas, car elles y ont vu une réelle opportunité de réaliser des chiffres d’affaires intéressants avant Noël et les périodes de soldes et donc d’attirer les clients dans une période creuse de l’année. En effet, le chiffre d’affaires des ventes en ligne aux États-Unis à l’occasion de cet événement en 2017 avait atteint des records avec 5,3 milliards de dollars.

Quel impact en France ?

95% des Français ont désormais entendu parler du Black Friday, dont 80% qui voient bien ce dont il s’agit, selon l’étude publiée en novembre 2019 par « Étude OpinionWay-iloveretail.fr : les Français et le Black Friday ». Un Français sur deux a l’intention de profiter du Black Friday 2019 pour réaliser des achats qui montre que le Black Friday est devenu une journée incontournable. A 233 euros, le budget moyen que les acheteurs du Black Friday 2019 envisagent de dépenser est en hausse de 10% par rapport à l’an dernier. Les vêtements, chaussures et maroquinerie arrivent en tête des souhaits d’achat (55%) mais en repli.

Le rayons TV, Hi-fi, High-tech est stable (33%) mais le rayon Livre, DVD, jeu vidéo, CD recule de 4 points (24%) et se fait doubler par les intentions d’achat en électroménager (26%) qui gagne 3 points. Plus de la moitié des Français (53%) voient dans le Black Friday une trouvaille marketing supplémentaire pour les faire dépenser plus et 26% carrément une arnaque des commerçants leur permettant de faire de fausses promotions.

A l’inverse, près d’un tiers des Français estime que le Black Friday représente un bon moyen de faire des économies (29%) ou la possibilité d’acheter en avance ses cadeaux de Noël sans stress (30%).

Selon Mike Hadjadj, Fondateur du réseau d’experts iloveretail.fr : « Même s’ils se font peu d’illusions sur les intentions des marques qui participent au Black Friday, les Français prévoient de se ruer sur des promotions qu’ils sauront reconnaître et de dépenser des budgets importants, en particulier dans la mode. Notoriété grandissante, intentions d’achat élevées, budget en hausse : le Black Friday s’ancre de plus en plus dans les habitudes d’achat des Français et s’impose comme un temps de consommation à part entière. 

Le Black Friday se déroule d’abord sur Internet.

Le marketing et les promotions sont issus du web, il est à noter que ce sont les personnes les plus âgées qui ont le moins entendu parler du Black Friday : 27% des personnes âgées de plus de 65 ans ne voient pas de quoi il s’agit ou n’en n’ont jamais entendu parler contre seulement 14% des jeunes âgés de 18 à 24 ans.

Un Français sur deux a l’intention de bénéficier du Black Friday pour réaliser des achats et pour 35%, ce ne sera pas la première fois (+7).

Comme l’an dernier, les femmes (54% vs 43% des hommes) et les jeunes (59% des 18-34 ans contre 34% des 65 ans et plus) sont ceux ayant le plus l’intention de profiter du Black Friday pour réaliser des achats.

87% des participants au vendredi noir ont l’intention de faire leurs achats en ligne, contre 47% en magasin. Sur Internet, le succès du Black Friday ne se dément pas. En trois ans, les recherches Google liées au Black Friday ont été multipliées par 5 en France. Sur les réseaux sociaux, le vendredi noir s’est installé en star. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer