GérerGestionLe B.A. BA de la gestion

« Janvier » : le mois des bilans

Janvier est une période chargée pour les entreprises ayant un bilan fiscal au 31 décembre et le changement du taux de TVA implique que cet exercice soit le plus juste possible. Pour réaliser une clôture dans les meilleures conditions il faut savoir se préparer et s’organiser. Comment procéder si nous ne comprenons pas les enjeux de la liasse fiscale ?

Ce qu’il faut savoir

Chaque entreprise à son propre plan comptable pour être adapté à l’activité. La comptabilité générale, trace tous les éléments de l’exercice et permet d’établir le bilan et le compte de résultat.

Enjeu de la liasse fiscale

La comptabilité n’est qu’un élément des processus financiers qui fige les comptes de l’exercice.
La qualité du contenu doit respecter des règles d’excellence, car le support servira en cas de contrôle fiscal.
N’oublions pas qu’un contrôle peut remonter jusqu’à 3 ans à date de sa notification, ce qui entraine dans certains cas un glissement sur un an supplémentaire.

Alors comment procéder ?

Nous allons sur cette période travailler étroitement avec l’expert-comptable pour l’enregistrement des dernières factures et derniers paiements avant d’engager les opérations d’inventaire.

Pour vous aider à comprendre comment votre partenaire va opérer, voici les postes demandant une justification des soldes :

  • 1. Comptes de capitaux

Ils sont généralement mouvementés, par le PV d’assemblée générale sur l’affectation du résultat de l’exercice précédent. Ils peuvent aussi contenir des emprunts et dettes.

  • 2. Comptes d’immobilisations

Ils sont alimentés ponctuellement par des investissements et généralement par les dotations annuelles.

  • 3. Comptes de stocks et en cours

Selon l’activité, ils sont alimentés par des marchandises ayant fait l’objet d’un inventaire physique ou des études et prestations ayant fait l’objet d’un état des travaux en cours.

  • 4. Comptes de tiers

Ces comptes sont principalement : Fournisseurs, Clients, Charges sociales, Etat impôts & taxes et Autres comptes débiteurs ou créditeurs divers.

  • 5. Comptes financiers

Ils représentent les éventuels placements et les disponibilités en banque et caisse.

Il faut aussi vérifier la cohérence des comptes du résultat. Pour ce faire, nous vous invitons à analyser chaque compte de classes (6 Charges) & (7 Produits) au regard de l’exercice précédent pour vérifier la pertinence des variations.

La finalité de ces travaux, seront présentés aux actionnaires pour approbation et affectation du résultat, lors de l’Assemblée Générale.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page