CréationCréer son entreprise ou non ?Se former à la création

Pourquoi l’argent ne doit pas être le moteur

Il n’est pas rare d’entreprendre avec l’idée de gagner beaucoup d’argent, que ce soit en termes d’un potentiel enrichissement dans l’avenir ou tout simplement pour créer son propre emploi. L’argent demeure souvent un moteur de la création d’entreprise mais représente une des plus mauvaises raisons d’entreprendre. Zoom sur les raisons de ne pas faire de l’argent votre raison d’entreprendre mais d’aller chercher plus loin.

Une question de bons sens en premier

Il n’est pas exceptionnel au commencement d’une entreprise de ne pas pouvoir se rémunérer au même niveau que son ancien salaire, si vous en possédez un, voire de se verser un salaire tout court. Pourquoi ? Déjà, pour une raison simple : vous allez nettement préférer investir votre capital vers des investissements sur le matériel indispensable ou encore dans des actions de communication par exemple. Il n’y aurait aucune raison de payer des charges sur ce que vous pouvez prendre à votre libre guise dans votre compte bancaire. Il n’y aurait donc pas de sens à l’avoir mis dans le capital si c’est pour vous rémunérer. Il s’agit souvent, au final, de vivre de ses indemnités chômages et de se verser le salaire minimum pour couvrir des prêts par exemple. Même dans le cas où votre entreprise gagne de l’argent, vous aurez tendance à vouloir investir cet argent dans l’entreprise plutôt que dans votre salaire car vous visez l’avenir et non le présent. Vous croyez en votre idée et finalement vous y investissez toutes vos ressources quelles qu’en soit la nature. 

Le risque qui pèse est fort sur vos finances

Dans la plupart des cas, même s’il existe des exceptions, vous prenez un risque financier plutôt que de gagner de l’argent dans les premiers temps. Qui dit patronat dit souvent que vos indemnités chômage une fois la période initiale prévue vont disparaître. Finie donc la sécurité financière de celles-ci et le risque n’est pas minime. Au fur et à mesure que le temps avance, vous verrez celles-ci se réduire comme peau de chagrin et vous saurez que vous devez obtenir vite un résultat afin de pouvoir vous verser votre salaire qui sera après cette période surement votre dernier revenu financier. Vous savez également que même en vous le versant, la sécurité financière n’existera plus et vous ne pourrez probablement pas cotiser à une caisse qui vous permettrait de les toucher en cas d’échec. Le risque est donc omniprésent et en premier sur vos finances. Il perdurera toujours et le versement de votre salaire dépendra toujours de l’activité. 

La diminution du salaire dure longtemps

En général, il faut compter au moins un an pour se rémunérer et cela va la plupart du temps jusqu’à la fin de vos indemnités chômage. Vous cherchez à optimiser vos ressources et au vu des charges qui vont peser, vous reculez le plus possible votre rémunération, une question de bon sens au final. Et il ne faut pas se cacher une chose, même à la fin de celles-ci, il arrive de ne pas pouvoir vous rémunérer car le décollage d’une entreprise prend souvent du temps, beaucoup de temps. Certains business vous permettent de le faire plus rapidement mais souvent l’atteinte du point mort n’arrive pas dans les temps escomptés et il n’est pas rare de devoir dire au revoir à toutes les rémunérations pendant quelques mois. Sachant que vous avez en général investi une bonne partie de vos économies, voire toutes, ou que vous vous êtes endetté pour vous lancer, le problème financier se révèle évident. Après quelques années, vous pourrez enfin atteindre votre ancien salaire puis éventuellement vous payer plus. Si vous comptez donc le % perdus tout le temps de vos indemnités chômage ou encore vos éventuelles promotions, vous comprenez vite qu’il ne s’agit souvent pas d’une opération rentable dans l’immédiat. 

Des exceptions tout de même

Il reste tout de même qu’il existe des exceptions notamment si vous procédez à une levée de fonds rapide ou encore que votre activité décolle en flèche. Ces exceptions ne sont pas pléthores mais existent surtout depuis quelques années avec certaines levées de fonds où les chefs d’entreprise se rémunèrent parfois de manière presque irraisonnable. Il faut compter que les levées ne sont que des centaines par an et que les décollages immédiats doivent représenter environ 5% des lancements et souvent pour des formes très particulières d’entrepreneuriat. 

Une quête de sens avant tout

Reste que finalement, même si vous atteignez cet objectif, vous constaterez qu’il est vide de sens. Il n’y a qu’à voir que de nombreuses fortunes deviennent philanthropes pour comprendre que « l’argent ne fait pas le bonheur » même si l’absence d’argent représente un fort stress et peut nuire à votre « standing de vie ». Dans le meilleur des cas et si tout se passe bien, voire monter des chiffres, qui n’ont pas finalement plus de signification que cela, devrait vite vous lasser. Il n’y a qu’à observer que de nombreuses personnes qui gagnent pourtant très bien désirent faire autre chose quitte à diminuer leur salaire pour comprendre que cela ne peut pas être un but en soi.

Surtout, si vous n’entreprenez que pour cette raison, vous ratez un des principaux apports de l’entrepreneuriat. Entreprendre permet avant tout de mettre du sens à votre action et d’agir pour réaliser une mission qui vous paraît fondamentale pour la société. Si cela peut sembler utopiste et que cette manière de considérer les choses peut vous sembler difficile à comprendre dans un premier temps, avec le temps, l’immense majorité des entrepreneurs cherchent à mettre du sens dans leur business. Bien entendu, certains ne le font que pour convaincre les équipes et les motiver avec une mission qui semble plus une façade que la réalité. Mais, la plupart des entrepreneurs le font car il s’agit d’une motivation hors norme qui vous passe à la passion et vivre de sa passion est hautement satisfaisant. Certains créateurs entreprennent d’ailleurs uniquement pour mettre du sens alors que d’autres recréent des entreprises pour en remettre alors qu’ils ont fait de belles ventes et pourraient parfaitement se pavaner au soleil jusqu’à la fin de leur vie. A vous de voir… 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer