BusinessGérerLes difficultés

Une année où les pme ont su s’illustrer

Le confinement n’a pas arrêté les entreprises pour autant. Elles ont dû regorger d’inventivité pour sortir d’une obnubilation des Français pour la COVID qui prenait tout l’espace médiatique. Si sortir du lot n’était pas aisé, cela n’était pas impossible car les enjeux des entreprises étaient au cœur des préoccupations des entrepreneurs et ils ont eu une réactivité qui fait honneur à notre adage d’être un pays qui a des idées.

Des levées de fonds à fond…


On ne peut cacher une certaine admiration pour ceux qui arrivent à lever des fonds même si en réalité il ne s’agit que d’une étape. L’obtention d’un financement marque le début d’une nouvelle ère et il faut bien constater que 2020 n’est pas une année noire dans le domaine. Les start-up avaient en effet levé près de 800 millions d’euros. Surtout les levées de fonds ont régulièrement dépassé la barre symbolique des 100 millions. Leur nombre a logiquement décru mais le montant reste tout de même impressionnant. A noter que celles-ci sont même reparties à la hausse en mai et juin 2020, tendance qui s’est poursuivie en septembre et octobre.

Se faire remarquer par les bonnes pratiques


Si l’innovation reste de mise et il est toujours agréable d’avoir de nouveaux produits et services, il faut bien constater que les bonnes pratiques restent une base pour se différencier de la concurrence. Les entreprises se démarquent aujourd’hui davantage par le bien vivre que par une rentabilité économique. Les mentalités ont progressé et les critères de bien-être ont pris de l’importance tant au niveau de la capacité à recruter que de la performance. Les entreprises prennent désormais sérieusement en compte, et que pas seulement pour l’image, le handicap ou encore l’égalité homme-femme. Le développement durable est désormais bien pris en compte et ne sert plus seulement à faire de la communication, et c’est vraiment une bonne nouvelle.

La communication avant tout


Force est de constater que la meilleure manière de s’illustrer reste dans la communication. Certaines entreprises ont su se démarquer et faire parler d’elles malgré le confinement qui prenait toutes les colonnes des informations. Il faut tout de même constater que l’exercice s’est révélé plus difficile que l’année précédente et qu’il était très difficile de faire le buzz alors que les Français étaient concentrés sur les chiffres de la pandémie. Certaines ont cependant réussi l’exercice comme vous pourrez le voir dans ce dossier. Les dirigeants et communicants ont beaucoup appris des annonces contradictoires ou des mensonges qui ont semé la panique mais aussi la perte de confiance dans la parole des dirigeants. A une époque où l’information est à portée de clics pour tout un chacun, elle l’est également aussi pour celle qui concerne votre entreprise. Alors respecter les collaborateurs grâce à votre transparence.

START-UP Les chiffres clés de l’écosystème à connaître en 2020

Les 5 étapes clés de développement d’une start-up

Au cours de l’année 2019, les start-up françaises ont levé

Le taux de faillite est de

L’accompagnement KPMG c’est aujourd’hui :

+ de 1 000 start-up accompagnées par les partenaires conseils KPMG, partout en France.
Ils interviennent au quotidien sur l’ensemble de la chaine de valeur : levée de fonds, recherche de financements publics, gestion de la paie, etc.

www.kpmg-pulse.fr

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page