ABONNEZ-VOUS
abonnement

9 numéros
par an

à partir
de 14,9 €

SUIVEZ-NOUS SUR

Accueil

.
levee de fonds

Fonctionnement et grands principes, la levée de fonds pour les nuls

levee de fonds

Vous êtes à la tête d’une startup et vous aimeriez lever des fonds ? Vous vous intéressez à l’entrepreneuriat et vous êtes complètement perdu quand vous entendez parler de « capital-risque », « Business Angel », « Executive Summary » ou encore « Due Diligence » ? Voici quelques éléments pour vous aider à comprendre ce qu’est la levée de fonds, comment elle fonctionne et pourquoi elle représente une étape quasi incontournable du développement d’entreprise.

La levée de fonds…c’est quoi en fait ? Et ça concerne qui ?

La levée de fonds est un processus complexe qui consiste à faire appel aux investisseurs extérieurs pour qu’ils apportent les fonds nécessaires au démarrage, lancement, ou développement de l’entreprise.

Les investisseurs entrent au capital de la société et reçoivent en contre partie des titres de participation émis par la société. Ils participent donc par la suite aux assemblés générales de l’entreprise.

Il s’agit en somme d’une augmentation de capital pour l’entreprise. Les investisseurs investissent le plus souvent dans l’espoir d’une multiplication de leur mise de départ et donc d’un retour sur investissement par la croissance rapide de la société concernée.

En fonction du stade de développement de l’entreprise, la levée de fonds va prendre différentes formes :

  • Capital amorçage (forme du capital-risque) : l’entreprise est dans la première phase de son développement. Il s’agit de financer le démarrage de l’activité, les premiers besoins, pour des montants souvent peu élevés.
  • Capital développement : l’entreprise veut entrer dans la seconde phase de son développement et a besoin de fonds conséquents pour cela. Cette accélération de la croissance passe généralement par des projets de grande envergure ou par l’internationalisation.

La levée de fonds s’adresse avant tout aux entreprises à fort potentiel de développement. Les investisseurs peuvent être intéressés par plusieurs profils d’entreprise, entreprises à très fort potentiel de croissance (capital-risque), entreprises dégageant déjà une rentabilité conséquente (capital-développement).

Qui sont ces investisseurs ?

Selon la maturité du projet les investisseurs participant à la levée de fonds ne seront pas les mêmes, on trouvera :

  • Les fonds d’amorçage : ils interviennent avant ou conjointement aux Business Angels (mais avant les investisseurs en capital-risque). Ils participent aux premiers tours de table et financent le démarrage de l’entreprise. Il s’agit souvent de la première aide financière que reçoivent les jeunes entreprises.
  • Les Business Angels : ce sont des personnes physiques qui investissent leur argent personnel sur des montants souvent peu élevés et interviennent tôt dans le projet d’entreprise, généralement entre l’apport du fondateur et ses proches (le Love money) et l’arrivée plus massive de fonds. Il s’agit souvent d’anciens chefs d’entreprise ou cadres qui considèrent cet investissement comme une aventure. Ils ont tendance à se fonder sur la personnalité du fondateur, sur l’équipe, sur le projet plus que sur des ratios financiers.
  • Les investisseurs en capital-risque : ils investissent l’argent des autres par l’intermédiaire d’un fonds, sur des montants souvent très élevés. Ils interviennent généralement plus tard, quand le projet est à un stade plus avancé et recherchent un retour sur investissement élevé, au moins 10 fois la mise initiale.
  • Les fonds de capital développement : ces fonds financent des entreprises en forte croissance, déjà bien développées, dégagent une rentabilité intéressante et qui ont besoin de fonds très importants pour poursuivre leur croissance.

Les avantages de la levée de fonds

La levée de fonds n’est en rien assimilable à un prêt, il n’y a ni remboursement de capital ni paiement d’intérêts. La principale rémunération des investisseurs est constituée de la plus-value qu’ils réalisent lorsqu’ils cèdent leurs parts. La levée de fonds ne nécessite pas ailleurs pas de garanties personnelles.

Les fonds propres de l’entreprise sont renforcés mais l’entreprise ne contracte pas de dettes pour autant. D’un point de vue financier et comptable, la levée de fonds est donc extrêmement positive.

De plus, il serait faux de penser qu’une levée de fonds permet simplement d’apporter de l’argent. Les investisseurs apportent souvent également un accompagnement, une expertise, un carnet d’adresses, un conseil en termes de gestion et d’organisation…

En contre partie, évidemment, vous subissez une dilution de votre part dans l’entreprise.

Les différentes étapes de la levée de fonds

1) Rédaction du business plan et de « l’executive summary » et préparation des présentations 

Avant de vous lancer dans la recherche d’investisseurs vous devez impérativement en premier lieu rédiger un executive summary (résumé du projet tenant sur une seule page) et un business plan (présentation détaillée du projet illustrée à l’aide de chiffres et d’études poussées).

2) Estimer la valeur de l’entreprise

Les méthodes diffèrent selon la taille de l’entreprise, plus elle est récente et petite plus il est difficile d’avoir une image précise de ce qu’elle vaut. Les méthodes utilisées pour valoriser les entreprises sont différentes pour chaque cas, il n’y a pas de règle intangible.

3) Sélectionner les investisseurs

Il existe de nombreux guides sur les sociétés de capital investissement. Vous pouvez par exemple vous aider de :
L’annuaire des membres de l’AFIC (http://www.afic.asso.fr/Website/dynamic/Recherche.php)
Le guide des sociétés de capital investissement (http://www.editionsdumanagement.com/capital-investissement.html)

4) Envoyer « l’executive summary » aux investisseurs sélectionnés

5) Envoyer le business plan aux investisseurs intéressés

La réponse des investisseurs arrive généralement rapidement, en moins d’un mois. Ce sont les étapes suivantes qui sont plus longues.

6) Premières recherches de l’investisseur et organisation de réunions avec les investisseurs qui veulent en savoir plus

Les investisseurs ne vont évidemment pas s’engager au hasard, ils vont faire des recherches poussées dans diverses domaines (financier, juridique, propriété intellectuelle) pour voir où en est le projet. En somme, ils veulent évaluer le risque que constitue un investissement dans telle entreprise et les perspectives de rentabilité. Il n’est pas rare qu’ils demandent à rencontrer des fournisseurs ou des clients. Cette étape prend souvent plusieurs mois.

7) Négociation des conditions de l’opération

Il s’agit de se mettre d’accord avec les investisseurs potentiels sur les conditions de l’opération. (montant de l’opération, répartition du capital, modalités du pacte d’actionnaire, gouvernance de l’entreprise…)

8) Les Due Diligence

Lorsqu’un accord préalable est trouvé mais avant l’accord définitif, commencent les Due Diligence. L’investisseur réalise les dernières vérifications sur les chiffres que vous lui avez donnés, sur la véracité du Business Plan, sur l’équipe dirigeante. La longueur des Due Diligence dépend bien sûr de la taille et de la nature de l’entreprise.

9) Finalisation de l’opération

Vous recevez les lettres d’intention. Lors d’une réunion de finalisation le pacte d’actionnaire est signé et les fonds sont remis à la société.


0 Réponse(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger l'extrait
Devenez le roi du business
Sondage
Si vous êtes entrepreneur(e), gagnez-vous plus de 2000 euros net ?
Oui :
Non :
Fond par défaut
0
0
0
#dadada
_blank
.jpg
/files/pub/bg_1289747236.jpg
repeat-y
Place des réseaux
0
300
250
http://www.dynamique-mag.com/php/trace_lien.php?c=eyJpZCI6IjAiLCJ0eXBlIjoicHVibGljaXRlLzMwMHgyNTAiLCJub20iOiJQbGFjZSBkZXMgcsOpc2VhdXgiLCJ1cmwiOiJodHRwOi8vcHJvZi5lc3RhdC5jb20vY2dpLWJpbi9mdC8yMDYwMDYxOTI1MTQ/c3ZjX21vZGU9UCZhbXA7c3ZjX2NhbXBhaWduPXBhdmUtc2l0ZSZhbXA7c3ZjX3BhcnRuZXI9ZHluYW1pcXVlJmFtcDtnPTI5NDA5NDE5MjUxMiZhbXA7ZXN0YXRfdXJsPWh0dHAlM0ElMkYlMkZ3d3cucGxhY2VkZXNyZXNlYXV4LmNvbSUyRnJlc2VhdXRlciUyRmFib25uZW1lbnQtZ3VpZGUucGhwJTNGIn0=
_blank
.gif
/files/pub/place_des_reseaux_864665530.gif
no-repeat