[Financement] Restaurer le patrimoine français par le crowdfunding

    26/05/14    0

Le mécénat populaire devient tendance et nombreux sont les monuments français à avoir profité du crowdfunding pour se refaire une beauté. Depuis 2013, 418 406 euros ont été récoltés en crowdfunding pour la restauration du patrimoine.

La réhabilitation du patrimoine par le crowdfunding

Le Club innovation & Culture (CLIC France), association qui réunit les lieux de culture et de patrimoine sensibilisés aux nouvelles technologies, a réalisé un bilan du financement populaire par l’intermédiaire des sites de crowdfunding tels que MyMajorCompany ou encore KissKissBank.

Cette analyse a pu être établie par l’étude des 29 campagnes de mécénat populaire réalisées sur les plateformes de crowdfunding MyMajorCompany, KissKissBank et Ulule depuis le début de l’année 2013. A l’instar du Mont-Saint-Michel et du Panthéon, rénovés avec l’aide du financement populaire, c’est quelques dizaines de monuments et sites culturels du patrimoine français qui ont été parrainées par le crowdfunding afin d’être restauré.

Des attentes dépassées

En outre, depuis janvier 2013, ces 29 opérations de mécénat ont réuni 418 406 euros pour la conservation du patrimoine sur les plateformes de crowdfunding. Les attentes des porteurs de projet ont largement été dépassées puisqu’ils comptaient atteindre uniquement 257 000 euros avec ce mode de financement.

Les monuments les plus célèbres sont ceux qui ont le plus profité de ces collectes. Par exemple, la rénovation du Panthéon a bénéficié de 68 565 euros par le rassemblement de 1 183 mécènes sur MyMajorCompany. En outre, celle du pont-levis du Mont-Saint-Michel a engendré 23 755 euros réunis par 380 mécènes.

Un financement populaire en développement

Toujours selon CLIC France, sur les 29 campagnes, chacune d’elles ont bénéficié en moyenne de 14 000 euros et chaque mécène offrait 88 euros environ.

Chaque année, 315 millions d’euros sont récoltés par le crowdfunding traditionnel en France, et le montant, obtenu grâce aux mécènes en vue de la rénovation du patrimoine français, est à ajouter à cette somme. Le crowdfunding pour la préservation du patrimoine culturel suscite un fort engouement sur Internet. Résultat, une plateforme spécialisée a été lancée ce mois-ci : Culture Time.


d

0 Commentaire

Pas de commentaire encore!

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié