Développement personnelGérerLes difficultésPersonnel

Vaincre sa peur de monter sur scène

Si certaines personnes arrivent à monter sur scène sans le moindre tract ou stress apparents, ils sont loin de représenter une majorité puisque la peur de monter sur scène est un réel défi à affronter, même chez les personnes les plus expérimentées. Quelques conseils pour vous aider à la surmonter. 

D’où vient la peur de monter sur scène ?

D’abord il faut comprendre l’origine de cette peur qui est la plupart du temps liée à d’autres peurs. On pensera notamment à la peur de l’échec ou à celle du jugement. Dans ces deux cas, vous aurez peur de ne pas être à la hauteur, de faire des erreurs, de ne pas satisfaire les attentes ou encore d’être jugé ou critiqué par les autres. Il s’agit souvent d’un manque de confiance en soi que vous ne ressentez peut-être pas au quotidien mais qui se révèle dans ce type d’exercice. Aussi, vous pouvez avoir tout simplement comme pour tout exercice nouveau, peur de l’inconnu : monter sur scène peut être une expérience nouvelle qui peut susciter de l’anxiété et de la peur.

Rassurez-vous car même les personnes les plus célèbres et les plus talentueuses peuvent ressentir du trac avant de monter sur scène et l’image de personnalités submergées par le trac comme Adèle, Barbra Streisand, Hugh Jackman, Emma Watson voire Ed Sheeran. Ce dernier confiait même dans une interview en 2014 avec The Mirror, qu’il avait des attaques de panique avant ses performances et qu’il vomissait souvent avant de monter sur scène.

En amont de votre présentation 

Si quelques heures avant votre intervention, vous sentez le stress monter, rien ne vous empêche de vous mettre à la méditation ou encore faire des exercices de relaxation comme le yoga, le stretching ou la relaxation musculaire progressive. Vous pourrez ainsi améliorer votre concentration et vous sentir mieux dans vos bottes. De la même manière, choisir les vêtements que vous portez peut vous mettre en confiance et vous nourrir et vous hydrater correctement peut faire en sorte que vous ne vous sentiez pas ballonné : manger un repas léger et nutritif quelques heures avant la performance.

Si vous ne vous sentez pas en confiance, rien ne vous empêche de répéter votre performance plusieurs fois. Plus vous avez de repères, plus vous pourrez rebondir sur certaines phrases clés en cas d’oubli. La répétition demeure souvent la clé pour une performance réussie même si vous ne devez pas ressembler à un automate. 

Arriver en avance

Pour vous mettre dans les meilleures conditions, rien ne vous empêche d’arriver plus tôt. Vous pouvez ainsi parfois faire des essais son et lumière, vous familiariser avec l’ambiance et la salle ou encore vérifier que le matériel fonctionne. Rien ne vous empêche de faire un échauffement vocal et physique. Bien entendu, cela vous permet d’éviter le stress d’être en retard. 

Surtout vous pouvez vous visualisez en train de réussir sur scène et vous devez accepter vos sentiments. Rien de plus normal que de ressentir de l’anxiété avant une performance. Donc rien ne sert de les rejeter ou de les nier. Arriver en avance vous servira surtout à vous remémorer en détail (si vous avez déjà répété notamment) comment vous allez interpeller le public, penser à votre placement ou encore tout simplement répéter votre discours dans la mesure où vous l’avez préparé. N’hésitez pas à penser à votre accroche car généralement une fois que vous aurez lancé votre intervention, votre stress devrait disparaître quasiment comme par magie au bout d’une ou deux minutes.  Dans le cas où l’exercice risque de se répéter, vous pouvez établir une routine avant de monter sur scène qui vous donnera un sentiment de contrôler la situation, ce que font d’ailleurs souvent les footballeurs avant d’aller sur le terrain. 

Bien commencer 

Pour bien commencer respirer profondément. Cela vous permettra de vous calmer les nerfs avant une performance. Prenez quelques respirations profondes et lentes avant de monter sur scène pour vous aider à vous détendre. Choisissez une accroche qui impacte avec une déclaration forte, une anecdote intéressante ou un moment dramatique pour attirer immédiatement l’attention de votre public. Évitez d’introduire avec des présentations ennuyeuses ou des informations insignifiantes car plus vous captez l’attention du public rapidement, plus vous aurez tendance à entrer dans votre personnage. 

Les anecdotes personnelles pour introduire votre prestation sont excellentes car elles ont l’avantage de faire appel à votre mémoire et d’établir une connexion avec votre public dès le début qui aura tendance à s’assimiler à vous notamment si cette expérience peut être commune. Pour aller plus loin, vous pouvez engager le public en leur posant des questions même si elles n’attendent pas de réponse, voire en les faisant participer ou en les encourageant à réfléchir sur des sujets pertinents à votre performance. L’humour reste un moyen efficace pour attirer et maintenir l’attention de votre public même s’il est à manier avec parcimonie. Un bon moyen de vous mettre dans de bonnes conditions est d’ailleurs d’avoir un proche dans le public qui n’hésitera pas à surjouer un petit peu pour donner le ton. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page