Actualité

Transports : des améliorations nécessaires

Les entreprises franciliennes demeurent le principal contributeur au financement du fonctionnement des transports collectifs en IDF. En 2011, les taxes se sont multipliées malgré une conjoncture économique extrêmement difficile. Au total et au titre de la seule année 2011, elles ont vu leur fiscalité augmenter de plus 500 M€.

Pourtant, le temps de transport s’est allongé avec un temps moyen de 85 minutes (contre 60 en moyenne nationale). Celui-ci est désormais plus de deux fois supérieurs à celui de 1980 (38 minutes en 1980).
Pire, les conditions se sont fortement dégradées : accessibilité difficile, inconfort, saturation, irrégularité à répétition, insécurité…

Lors de son audition par la Commission d’enquête parlementaire relative au projet de rénovation du Réseau Express Régional d’Ile-de-France, le Medef d’Ile-de-France a rappelé que les transports étaient une priorité absolue.

Même si certaines mesures ont été actées (Renouvellement du matériel roulant sur le RER A, réaménagement des infrastructures et le remplacement des rames du RER B, accélération des schémas directeurs de remise à niveau des RER C et D, désaturation de la ligne 13 par le prolongement de la ligne 14.), le MEDEF IDF a insisté sur la nécessité d’améliorer la régularité, la fréquence, l’information des voyageurs et la sécurité du transport.
Surtout quand on sait que, le protocole d’accord Etat/Région du 26 janvier 2011 prévoit que la contribution des entreprises franciliennes au titre du Versement Transport va pratiquement doubler en passant d’environ 3000 M€ aujourd’hui à 5500 M€…

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer