Développement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Ces traits de caractères à ne pas avoir

Pour ceux qui souhaitent créer et développer une entreprise, mieux vaut s’informer sur les traits de caractères et manière de fonctionner qui n’obtiennent en général pas de bon résultat. La fonction d’entrepreneur possède généralement certaines contraintes qui doivent être prises en compte avant de vous lancer. L’entrepreneuriat représente une longue aventure dans laquelle vous devrez gommer certains défauts. 

La tendance à la procrastination. 

Il s’agit de l’un des grands défauts à bannir. Vous n’allez pas compter vos heures donc autant vous dire que la procrastination est à totalement bannir de votre manière de vivre. Votre capacité à vous lancer dans des tâches alors même que vous les détestez sera mise à lourdes épreuves. Si, par la suite, vous pouviez choisir les missions dans lesquelles vous vous spécialiseriez pour réaliser ce que vous aimez, ce n’est absolument pas le cas au départ. A noter que la passion de lancer son aventure prend souvent le pas et le fait de voir son idée se transformer en projet puis en entreprise devrait vous donner l’énergie suffisante pour combattre votre procrastination. Celle-ci aura tendance à revenir avec les années car vous allez vous essouffler mais vous prendrez certainement de nouvelles mesures qui vous permettront de gommer cette tendance petit à petit. 

La résistance à la fatigue et au stress

Si vous êtes du genre à dormir 12 heures par nuit, le métier d’entrepreneur n’est peut-être pas fait pour vous. Vous devrez souvent remplacer ceux que vous ne pouvez recruter faute de moyen et vous substituez aux absents afin que l’entreprise continue à avancer dans le bon sens jusqu’à avoir trouvé le bon business model ou atteint l’équilibre. Autant vous dire que votre résistance à enquiller les heures devrait être mise à rude épreuve. Le stress fait partie des données à prendre en compte lorsque l’on crée son entreprise et il vous faudra arriver à le gérer. Ce dernier influe fortement sur votre sommeil et vous devrez souvent dépasser vos limites pour parvenir à vos objectifs. N’hésitez pas à mettre rapidement en place vos process et automatisation pour vous alléger. 

La capacité à sortir de l’opérationnel

Les personnes qui n’aiment que faire de l’opérationnel et ne pas prendre de recul devraient rapidement rencontrer un mur. Si vous avez une ligne directrice, il vous faudra prendre de la hauteur et donc sortir des tâches opérationnelles. Vous devrez exprimer votre vision et emmener vos équipes avec vous. Il s’agit donc d’arriver à réfléchir en dehors de votre cadre quotidien alors que les tâches peuvent s’accumuler très rapidement. Il vous faudra parfois suspendre certaines d’entre elles afin de prendre du recul sur les meilleures solutions à mettre en place sur le long terme pour éviter que vous vous retrouviez noyé par la suite. 

Ne pas se confronter aux problèmes

Il est oh combien important de ne pas fuir ses problèmes. Des difficultés vous allez en rencontrer énormément et vous allez être le premier à devoir y trouver des solutions. Exit le fait de cacher un dossier sous une pile car il ne résoudra pas de lui-même. Pire, vous serez le dernier rempart contre les problèmes de la plupart de vos salariés surtout si vous fonctionnez en petite équipe. L’entrepreneur est souvent celui qui doit réfléchir à comment résoudre une situation car vous avez le pouvoir de décision final dans la plupart des situations. Alors si vous avez tendance à fuir, il va falloir transformer ce comportement nuisible. 

L’envie de ne pas apprendre

Être entrepreneur c’est souvent être confronté à la plupart des métiers et d’être multitâches. Vous allez toucher à tout et vous allez apprendre énormément. Si certains domaines vous rebutent, il va vous falloir prendre sur vous pour arriver à les maîtriser du moins dans les grandes lignes. Vous devez pouvoir comprendre le travail de chacun afin de pouvoir estimer ce qui va bien ou non. Il s’agira souvent de s’intéresser à des domaines qui ne sont pas forcément ceux de prédilections. Dans l’idéal, il vous faudra recruter meilleur que vous car vous ne pouvez pas être un spécialiste dans tous les domaines et de plus les savoirs évoluent très rapidement. Vous devrez cependant être ouvert aux nouvelles tendances et vous y intéresser si vous ne voulez pas être à la traîne. 

La volonté de tout contrôler. 

Au début de l’entrepreneuriat, nombreux sont ceux à avoir une difficulté toute particulière à la délégation. La fameuse maxime « rien n’est mieux fait que par soi-même » reste complètement fausse en entrepreneuriat. En réalité, seul vous pouvez aller vite mais vous n’y irez pas bien loin. Pour surperformer, il vous faudra réunir et convaincre les talents et trouver des collaborateurs meilleurs que vous. Déléguer représente une bonne pratique et, de toute manière, si vous pouvez suivre 10 personnes, cela ne sera pas possible à 100 ou 1000 alors autant vous y habituer tout de suite. Chercher davantage à faire en sorte que vos ressources humaines soient autonomes et puissent développer leur plein potentiel plutôt qu’à vouloir tout contrôler. 

Vouloir avoir raison

Vous n’aurez pas toujours raison et loin de là. Vous allez commettre beaucoup d’erreurs et comme le veut l’expression « qui ne tente rien n’a rien ». Il n’y a qu’en ne faisant rien qu’on ne fait aucune erreur et encore c’est peut-être la pire de ces dernières. Il vous faudra parfois prendre des décisions et comprendre pourquoi vous aviez tort de penser ainsi au regard de nouveaux éléments et savoir prendre de la distance par rapport à vos décisions. Ce qui compte c’est d’apprendre et de ne pas commettre les mêmes erreurs, pas de ne pas en faire. Vouloir avoir raison en toute circonstance n’est pas forcément la bonne attitude et vous devrez arriver à accepter certains comportements avec empathie. 

Être dépensier 

Lorsque l’on crée son entreprise, il faut savoir attribuer et choisir les bonnes ressources et le moment auquel vous pouvez faire appel à certaines et parfois non. La plupart du temps vous ne disposerez pas des sommes nécessaires pour faire tout ce que vous voulez et vous devrez faire des choix d’investissements alors que toutes les options réunies semblent vous mener au succès. De nombreuses start-up ayant levé des fonds ont subi le contrecoup de ne pas bien dépenser l’argent qu’elles avaient levé.  Alors prenez garde à la trésorerie surtout quand l’argent coule à flot. Il doit être bien investi à tous les stades de l’entreprise même si ici aussi vous commettrez surement des erreurs. 

Il existe bien d’autres défauts à ne pas avoir notamment si vous avez des associés. Pour réussir, il vous sera souvent essentiel de travailler sur les défauts que vous vous découvrirez. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page