Développement personnelGestion du temps et du stressPersonnel

Ces terribles réflexes à combattre

Quand on est au travail, on développe parfois de mauvaises habitudes qui peuvent vite nuire à notre productivité mais aussi à notre santé. Zoom sur quelques-unes d’entre elles et les manière de les combattre.

La tendance à la procrastination 

S’il y en a bien une qui affecte bon nombre de personnes c’est bien celle-ci et elle arrive vite, très vite. Elle arrive en général lorsque vous avez une tâche très longue ou que vous n’aimez pas faire. Résultats la tendance à la remettre à plus tard vous guette. D’abord, vous pouvez la combattre en l’insérant dans votre to do list à un moment précis. Si vous pouvez commencer par une tâche particulièrement rapide à exécuter le matin pour lancer la machine, elle peut suivre celle-ci ou une autre qui n’est aussi pas trop longue à faire. Vous aurez ainsi le sentiment d’avoir déjà avancé et il sera plus aisé de la traiter. Si vous n’y arrivez décidément pas, il suffit de la décortiquer en une multitude de tâches qui font que vous allez la réaliser petit-à-petit. Ce ne sera donc plus une tâche que vous aurez à accomplir mais une multitude. 

Les colères noires

Quand quelque chose nous énerve au travail et surtout quand elle peut avoir des conséquences fâcheuses, il peut être tentant de se mettre en colère et de passer ses nerfs sur le responsable. Oui mais voilà d’une part cela ne sert à rien parce que vous ne serez pas forcément mieux compris. D’autre part, si la personne réagit de façon inappropriée, elle peut entraîner une chaîne de conséquences incontrôlables. Dans un premier temps, il s’agit d’un exercice simple. Vous devez prendre quelques secondes pour souffler et laisser passer la colère immédiate. Vous pouvez aller vous boire un verre d’eau par exemple. Ensuite, il vous faut relativiser les conséquences. De toute manière, le mal est déjà fait donc autant se concentrer sur les solutions plutôt que sur le fait de vous énerver. Une fois la situation résolue, prenez du temps pour réfléchir aux différentes manières qu’elles ne se reproduisent plus. Enfin, faites une activité qui vous déstresse comme du sport avant d’en discuter avec la personne concernée. 

L’orthographe et les envois rapides

Vous devez aller vite et vous enchaîner les tâches sans véritablement contrôler tous les éléments. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Concernant l’orthographe, il s’agit pour vous d’intégrer qu’elle montre votre professionnalisme. Le client ou le destinataire est également sensible au fait que vous passiez du temps et que vous preniez le temps de vous relire. Chaque personne est importante et vous devez apporter le même soin à répondre à cette personne qu’à une personne que vous admirez. Est-ce que vous enverriez cet email si votre interlocuteur était votre idole ? Les envois trop rapides peuvent eux carrément vous nuire. Certains documents envoyés trop rapidement à la mauvaise personne peuvent se révéler des bombes à retardement pour vous. N’hésitez pas à vous demander si le destinataire et le bon avant de cliquer sur envoyer. 

Les retards à répétition 

Ils arrivent à certaines personnes d’avoir du mal à être à l’heure au travail. Si la fatigue peut jouer, il s’agit généralement de mauvaises habitudes qui impliquent vos retards. Le premier défi reste de ne pas résister à l’appel de morphée qui vous dorlote le matin. Une attraction irrésistible vous emmène vers votre lit. Pour l’éviter, vous devez prendre l’habitude de sortir immédiatement de votre lit quitte à programmer votre réveil plus tard. Rien ne sert de mettre douze réveils si vous attendez le dernier pour vous lever. L’autre défi reste de prévoir trop juste votre départ. Si vous devez arriver à une certaine heure, n’hésitez pas à garder une marge de manœuvre confortable. Il vaut mieux être en avance qu’en retard donc autant prendre votre temps, une fois que vous serez prêt plutôt que de compter sur le train de 08H12 et qui arrivent à 08H55 alors que votre rendez-vous est à 09H. Il vous faut anticiper certaines difficultés qui pourraient vous retarder. Surtout, vous devez prendre à cœur le fait d’arriver à l’heure et considérer le retard comme un manque de respect pour la personne qui vous attend par exemple. 

Les distractions incessantes

Cette réalité est d’autant plus vraie si vous travaillez de chez vous. Il peut être rapidement tentant de se regarder un épisode d’une série pour se détendre ou de céder à l’appel des réseaux sociaux et de consulter trop régulièrement vos notifications. En premier lieu, sachez que vous avez le droit de vous déconnecter. Personne ne vous en voudra si vous n’êtes pas disponible une heure sur votre réseau préféré. Vous pouvez donc enlever les notifications si elles vous incitent trop à les consulter. Il s’agit donc d’une véritable prise de conscience à avoir : vous n’êtes pas obligé d’être réactif tout le temps. En deuxième, les distractions doivent être au maximum éviter. Il vaut mieux donc que votre bureau ne se situe pas au même endroit que votre télévision. Il s’agit également de limiter celles-ci dans le temps : un épisode, c’est bien mais deux c’est trop. Vous pouvez également définir des tranches horaires où vous pouvez vous reposer et vous détendre. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer