BusinessCréerLe B.A. BA de l'idée

5 start-up qui cartonnent dans le domaine sportif

Le monde du sport et celui des start-up se découvrent des affinités.
Dynamisme, esprit d’équipe, envie de gagner… les deux secteurs ne manquent pas
de points communs ! 

Pas étonnant que les jeunes pousses se lancent à l’assaut de l’univers du
sport pour développer des technologies pour sportifs accomplis et passionnés,
sportifs du dimanche ou simples spectateurs. À la veille de l’Euro 2016 et de
la candidature de Paris aux JO 2024, le moment semble propice. Quelles sont
donc ces start-up qui cartonnent dans le domaine sportif ? En voici 5 qui ont
décroché plusieurs prix et ciblent l’international.

1. VOGOSPORT 

Créée en juin 2013, la start-up de Montpellier conjugue plusieurs
innovations avec son application mobile pour smartphones et tablettes. Elle
offre aux spectateurs d’événements sportifs des expériences enrichies.
L’entreprise propose aux fans connectés de visionner les matchs sous tous les
angles depuis les gradins des stades intelligents en choisissant la caméra. En
raison du peu de travaux nécessaires pour faire fonctionner le système (l’outil
ne nécessite pas l’installation d’une infrastructure informatique importante),
le ROI de l’application paraît intéressant. Cette dernière permet de générer
des revenus supplémentaires pour les stades et les associations sportives.
L’entreprise a levé 4 millions d’euros pour se développer à l’international et
la société a ouvert un bureau près de Montréal dans le but de conquérir le
marché nord-américain.

2. Green-Wave Notox 

Fondée en 2010 sur la côte Basque, cette start-up fabrique des planches de
surf nouvelles générations uniques au monde, éco-responsables et ultra-performantes.
Elles sont fabirquées à partir de matériaux non nocifs comme la résine de lin
et produisent moins de déchets. En 2012, la société a réalisé 230 000 € de
chiffre d’affaires (dont 15 % à l’international et en particulier au Japon) et
fabriqué 400 planches. Les entrepreneurs à l’origine du projet développent
désormais un concept pour externaliser leur « lab » de fabrication et se
développer à l’échelle mondiale.

3. Wise Pack

Les emballages révolutionnaires et écologiques de wise-pack (société créée
en octobre 2014) sont comestibles et leur usage vise donc à limiter les
déchets. Ainsi, les sportifs pourront tout à fait améliorer leur performance de
manière responsable, en emportant par exemple une dose hydratante ou
énergétique au lieu d’une bouteille plastique ou d’un gel. Dans ce secteur
concurrentiel mais en fort développement (le marché mondial de l’emballage
alimentaire représente 325 milliards de dollars), Wise Pack détient un
potentiel certain. 

4. Seaters 

Lancée en février 2014, cette start-up belge a mis sur pied une plateforme
en collaboration avec sponsors et organisateurs d’événements sportifs pour que
les 2 à 10% de places restant libres le jour J trouvent des occupants parmi les
fans. La start-up vise l’Euro 2016 et possède déjà une croissance
exponentielle.

5. Mac-Lloyd Sport 

Cette jeune pousse née en janvier 2013 poursuit au sein du Tremplin,
l’incubateur parisien, le développement de deux produits : Sport-Tracking et
Fit-Tests. Ces derniers sont destinés aux sportifs de haut niveau pour répondre
à leur recherche de performances. Le mouvement des sportifs sur le terrain
ainsi que leurs réactions physiologiques peuvent désormais être analysés grâce
aux données des capteurs présents dans les vêtements connectés. Vendus
respectivement 3000 € et 990 €, les systèmes développés par l’entreprise
présentent un avantage certain, à la fois en termes de taille (les boîtiers
sont miniatures) et de coûts. Ils s’adressent en priorité à des athlètes de
haut niveau mais peuvent aussi intéresser les clubs de sportifs amateurs.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page