CréationDévelopperLes autres méthodes

Réussir son concours d’entrepreneurs en huit étapes

Les concours d’entrepreneurs demeurent un excellent moyen
d’augmenter sa visibilité auprès d’un 
réseau de professionnels et d’obtenir la contribution de certains d’entre
eux à votre projet. Devenir lauréat apporte une réelle crédibilité dans le
monde de l’entrepreneuriat. Un véritable tremplin qui nécessite, néanmoins,
une  bonne préparation ainsi qu’une
motivation sans faille. Retour sur huit étapes qui permettent de réussir un concours
d’entrepreneurs.

1- Croire en son projet

Avant toute chose, il demeure essentiel de se présenter au
concours avec une confiance en soi inébranlable. Si vous ne croyez pas en votre
projet, personne n’y croira pour vous et ne vous décernera le titre de lauréat
sous prétexte que vous ayez eu une bonne idée. Un mental d’acier reste ainsi
nécessaire pour atteindre cet objectif. Travaillez votre motivation et
fixez-vous des buts précis. La réussite de ce type de concours dépendra, en
grande partie, du travail que vous allez fournir pour le mener à bien. Si vous
ne mettez pas la passion et l’envie au service de ce dernier afin de convaincre
le jury, le succès risque de vous échapper.

2- Choisir le concours qui vous correspond

Les concours d’entrepreneurs sont nombreux et, ce, pour tous
types de catégorie et de projet. À vous de choisir celui qui vous correspond le
mieux. À titre d’exemple, si vous êtes jeune, certains concours vous sont
dédiés tels que le prix Moovjee. Dans le cas où vous êtes encore étudiant, le
prix PEPITE s’offre à vous et, si vous vous spécialisez dans les technologies,
le Concours national d’aide à la création d’entreprise de technologies
innovantes reste envisageable. Quoi qu’il en soit, il vous faudra définir, au
préalable, les critères recherchés : finalité du concours, thématique,
modalités, afin d’être sûr qu’il vous aidera dans le développement de votre
entreprise. Inutile de réaliser une multitude de concours, ces derniers demandant
du temps et de la préparation. Concentrez vos efforts sur celui qui vous paraît
le plus avantageux, pour vous et votre entreprise.

3- Perfectionner son pitch

Lorsque vous vous présentez devant le jury du concours, quoi
de mieux  qu’un pitch réussi et convaincant ?
Pour rappel, un pitch est un court discours, d’une durée de cinq minutes et qui
doit présenter de façon claire et attrayante votre projet.  De nombreux chefs d’entreprise l’emploient
pour convaincre des investisseurs de contribuer à leur projet. Pour vous,
l’objectif est de séduire le jury. N’utilisez pas trop de termes techniques et
présentez de façon claire et concise vos produits/services et surtout, le
besoin auquel ils répondent. N’hésitez pas à débuter votre pitch à l’aide d’une
story-telling, une petite histoire visant à accrocher l’auditoire ainsi qu’à lui
faire comprendre de quelle manière votre idée vous est venue.

4- Se préparer assidûment

Une bonne préparation demeure fondamentale si vous souhaitez
figurer parmi les lauréats. Demandez-vous ainsi quelles questions pourraient se
poser le jury face à votre présentation et anticipez-les pour ne pas être pris
au dépourvu le jour J. Votre produit ou service comprend-il un point
faible ? Si oui, ne le négligez pas et tâchez d’apporter une solution alternative
à ce dernier. Votre effort de recherche sera très apprécié. N’hésitez pas à
vous entraîner, à l’aide de simulations, et en vous filmant pour analyser vos
erreurs et les corriger. Une bonne préparation accroît, considérablement, vos
chances et votre crédibilité mais également votre confiance en vous puisque
vous maîtriserez, de fait, mieux votre sujet.

5- Se faire accompagner

N’hésitez pas à vous faire épauler durant ce concours. Les professionnels
restent à votre disposition pour vous apporter leur expérience et leurs conseils.
Les anciens lauréats peuvent également se révéler d’une précieuse aide puisqu’ils
sont passés par cette étape avant vous et l’ont réussi avec brio. Si l’expérience
de ces anciens lauréats peut servir de source d’inspiration, cela pourrait
également vous permettre de mieux appréhender le jury, le type de projet qui
leur plaît ainsi que la façon de le présenter.

6- Constituer un dossier complet et précis

Votre prestation orale n’est pas la seule qui mérite d’être
travaillée dans les moindres détails. Votre dossier, en plus de répondre aux modalités
du concours, peut se révéler être un avancement pour votre futur business plan.
Marché, produit, concurrence, business model, stratégie marketing et de
communication : un ensemble de critères à ne pas omettre afin de convaincre
le jury. Il doit répondre à l’ensemble des questions que ce dernier pourrait
être amené à vous poser. Prenez le temps nécessaire à sa préparation (parfois
une quinzaine de jours, ndlr) et relisez-le plusieurs fois afin de le peaufiner
si besoin est.

7- Profiter du réseau

Le réseau de professionnels présents lors du concours reste
accessible, même si votre projet n’atteint pas les premières places. Saisissez
votre chance et tentez de décrocher un rendez-vous lors d’une conversation
durant le déjeuner. Les fonds et les partenaires ne manquent pas lors de type
d’évènements. Présentez-vous à eux accompagné de votre projet et de votre
équipe, et faites valoir votre audace et votre motivation. N’hésitez d’ailleurs
pas, à la fin de votre prestation, à leur demander des retours dans le but de
vous perfectionner.

8- Apprécier cette expérience

Si vous n’obtenez pas le titre de lauréat, ne considérez pas
ce concours comme un échec. Bien au contraire, il vous a apporté une expérience
enrichissante et vous aura permis de prendre en compte les faiblesses et les
forces de votre projet. « Participer
aux 100 jours a été une expérience incroyable pour moi, et surtout un
formidable accélérateur, d’autant plus que mon projet en était au tout début. Les
100 jours m’ont permis de mûrir mon projet, de prendre du recul dessus, et de
me rendre compte que, finalement, les perspectives de viabilité étaient
limitées. Je me suis re-concentrée sur l’un des volets de mon projet : la
partie « apprentissage de la photo » et je lance aujourd’hui 
ATYPIC’ ! », explique Natacha,
finaliste de l’édition 2016, sur le site du concours 100 jours pour
entreprendre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer