DévelopperDigitalLe site internet

Référencement : les 10 secrets pour séduire Google, interview de David Degrelle

Les conseils de David Degrelle, PDG de 1re Position, agence WebMarketing et Référencement, www.1ere-position.fr

Publiez du contenu régulièrement.

Le contenu c’est la matière première du référencement naturel. Google aime bien trouver des mises à jour faites sur un site entre deux visites. Le rafraîchissement du contenu influence directement le positionnement du site sur les moteurs de recherche. L’entreprise doit donc publier des actualités, ses communiqués de presse ou des articles dès qu’elle participe à un salon, lance un nouveau produit ou organise un évènement. Elle peut publier des documents Word, PDF, des images, vidéos… Tous ces éléments sont autant de contenu que Google peut référencer.

Élargissez le champ lexical du site en vous positionnant sur un grand nombre de mots clés.

Quand Google doit référencer un site, il a besoin de mots clés qui décrivent son activité et les informations que l’internaute pourra y trouver. Le moteur de recherche a besoin d’un certain volume de mots clés pour pouvoir les prendre en compte. Ainsi, Google ne sera pas capable de bien référencer un site d’une dizaine de pages. Plus le site produit de mots clés différents, plus sa visibilité sera importante. Google propose un outil qui permet de sélectionner les mots clés ayant le plus grand potentiel de volume en termes d’audience.

Travaillez vos titres de page.

Chaque titre de page doit être personnalisé et adapté au contenu. Le titre de page est ce qui permet à Google de positionner votre site. Si votre titre est « Bienvenue sur notre site web », Google ne pourra vous positionner que sur ces mots, ce qui ne représente pas une information pertinente pour l’internaute. Attention également à ne pas se focaliser sur le référencement en créant des titres qui ne seraient qu’une succession de mots clés. Le titre est ce qui va apparaître sur la page de résultats de Google. Il doit donc être attractif pour l’internaute car c’est lui qui va l’inciter à cliquer sur votre site plus que sur un autre. Un titre efficace doit être à la fois descriptif, informatif et incitatif, tout en étant concis (de 60 à 80 caractères).

N’essayez pas de berner Google !

Dans le domaine du référencement, il n’y a pas de secret. Il faut juste une bonne dose de travail et de pragmatisme qui peuvent optimiser le référencement d’un site. Les techniques consistant à cacher des mots clés ou des liens dans les pages par exemple sont vite repérées par Google qui pénalise les sites en les faisant descendre dans les résultats, voire les black-lister. Rester naturel dans ses démarches de référencement sera toujours plus payant car Google repère les techniques artificielles telles que la sur-répétition de mots clés. Produire du contenu de qualité suffit à créer de la popularité et donc un référencement optimal.

Nommez vos fichiers image.

Google ne peut comprendre le sens des images qu’il ne peut donc pas référencer sans qu’on lui donne des indications. Au lieu de nommer le fichier de votre image 001.jpg, donnez-lui un nom que Google pourra reconnaître et référencer. Ce travail doit être effectué avant même que les développeurs aient commencé à réaliser le site car sinon cela risque de demander une refonte du site.

Augmentez la popularité de votre site grâce aux liens externes.

Les sites populaires sont récompensés par Google qui les fait remonter dans les résultats. La popularité d’un site se mesure au nombre de liens qui partent d’autres sites et pointent vers des pages du vôtre. Google se dit que si 500 sites ont mis en place des liens pointant le vôtre, celui-ci doit délivrer une information pertinente. Les liens s’obtiennent en publiant du contenu intéressant et apportant une information autre que purement marketing. Des blogueurs ou des forums publieront alors naturellement des liens vers votre site. Les liens doivent également s’obtenir via des échanges avec des sites partenaires, prescripteurs ou amis tant qu’ils sont dans la même thématique que votre site. Attention : si on vous le propose, l’achat de liens est sévèrement sanctionné par Google ! Et la soumission massive dans les annuaires est à bannir !

Diffusez vos contenus à l’extérieur.

Proposez pour commencer un flux RSS qui permet à d’autres sites de promouvoir vos articles dès leur parution et de générer des liens entrants, impliquez-vous dans votre communauté, les forums, les blogs et les réseaux sociaux qu’elle fréquente pour faire connaître vos contenus auprès de votre cible et générer des liens supplémentaires.

Créez un maillage de liens internes.

Dans la conception du site, il est important de créer des liens entre les différentes pages. Dans un article publié, vous pouvez créer des liens vers les pages les plus adaptées aux termes utilisés. Ceci incite les internautes à naviguer sur davantages de pages du site et sera un critère pris en compte par Google dans son référencement.

Respectez les standards du W3C.

Le W3C définit un ensemble de bonnes pratiques à respecter dans le développement d’un site. Parmi les règles du W3C, on trouve un ensemble de techniques dédié à l’accès des sites par les handicapés visuels telles que l’apposition de textes alternatifs en surbrillance sur les images. Ces textes, Google les comprend et peut les intégrer dans le référencement du site.

Soyez patient. L’inconvénient du référencement naturel c’est que les délais sont importants.

Il faut ainsi attendre entre 3 et 6 mois pour que Google ait le temps d’observer le développement du site et sa fiabilité. Les résultats ne sont pas immédiats, alors il faut persévérer dans le processus d’actualisation régulière du site et de diffusion de ses contenus, en dehors de Google, sur les réseaux sociaux notamment. Les délais sont longs, d’où l’importance de penser son référencement le plus tôt possible et ce bien avant la création du site.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page