Start-Up

Qui est Mohed Altrad ?

Mohed Altrad, fondateur du groupe Altrad, l’un des leaders européens des échafaudages et des services aux industries du BTP, a reçu le 6 juin dernier le Prix Mondial de l’Entrepreneur de l’Année. Parti du désert syrien, il a su tracer son chemin vers la réussite en France. Il est le premier français à  avoir reçu cette prestigieuse reconnaissance.

Son parcours de la Syrie à la France

Mohed Altrad a été choisi parmi les 65 entrepreneurs de 53 pays différents qui concouraient au Prix Mondial de l’Entrepreneur de l’Année. Le cabinet Ernst & Young lui décerna ce prix pour sa réussite ainsi que « son courage et son audace au service de la création entrepreneuriale. »

Cet entrepreneur talentueux n’était, en effet, pas prédestiné à cette voie. La tribu bédouine à laquelle il appartient le destinait à devenir berger et non pas à être instruit.

Repéré par un instituteur, il arrive à faire ses études dans une ville proche. Il décide de réussir dans ce domaine et il y parvient. Ses excellents résultats lui donnent droit à une bourse d’études de son gouvernement pour partir étudier en France. Une fois sur place malgré la barrière de la langue et les difficultés d’intégration du début, il suit un parcours sans faute jusqu’à l’obtention d’un doctorat en informatique de l’Université de Montpellier.

Son exemplaire carrière entrepreneuriale

De 1975 à 1980, Mohed Altrad est ingénieur dans de grands groupes comme Alcatel et Thomson et part ensuite travailler pour une compagnie pétrolière à Abou Dhabi. 1984 sera l’année qui marquera officiellement le début de sa carrière entrepreneuriale avec sa première société informatique. En 1985, il fait un premier pas dans le secteur du bâtiment en rachetant un fabricant d’échafaudages en faillite. Cette société sera la première étape vers la création du groupe Altrad.

Ce sont ensuite plus de soixante acquisitions ainsi que des créations d’entreprise en Europe et dans le monde. Après trente années de dur labeur, le groupe devient numéro 1 Français du matériel tubulaire pour collectivités, le numéro 1 Européen des échafaudages et de la brouette, et le numéro 1 mondial de la bétonnière.

Le groupe compte 7 300 salariés et un chiffre d’affaires de 870 millions d’euros en 2014. L’ascension continue pour le groupe Altrad. En mars 2015, il rachète le groupe néerlandais Hertel et ses 70 filiales à travers le monde.

Cette acquisition va lui permettre de pratiquement doubler de taille avec une estimation d’un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, pour fin 2015. Ce parcours exceptionnel lui a valu plusieurs distinctions en France: Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur le 6 septembre 2005 et devient Officier de la Légion d’honneur en septembre 2014.

Un entrepreneur qui a plusieurs cordes à son arc

Mohed Altrad est également l’auteur de trois essais et 4 romans publiés entre 1990 et 2012. Il écrit d’abord sur le milieu de l’entreprise avec « Stratégie de groupe » pour ensuite passer à la fiction. Ses romans « Badawi »et « Bédouin » publiés en 2002 sont inspirés de son pays et sa culture d’origine.

S’il est attaché à sa culture qu’il dépeint dans ses écrits, il est tout aussi reconnaissant envers la France devenue sa terre d’accueil.

En 2011, il décide de sauver le club de rugby de la ville Montpellier qui était en difficulté. Il investit 2,4 millions d’euros dans le club et procède à une restructuration de l’organisation. Il est devenu depuis le président du club.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page