Actualité

[Etudes] Les salariés connaissent peu les actions de santé dans leur entreprise

Nombreux sont ceux qui se sentent bien au sein de leurs entreprises, par rapport à leurs postes et à leurs conditions de travail. Toutefois, qu’en est-il des actions de santé ? Un enseignement cadencé par l’observatoire Entreprise et Santé dénonce que même si le bien-être est au programme, il y a un gros manque d’informations et d’actions au niveau de la santé. Zoom sur cette étude menée sur des salariés du public et du privé ainsi que sur les dirigeants, soit une analyse réalisée pour le groupe Harmonie mutuelle par la société d’études et de conseil Viavoice.

La santé au top malgré le manque d’actions de santé dans les entreprises

Les résultats sont clairs et nets : plus de 92% d’employés et plus de 98% de dirigeants du privé confirment que l’état de santé des salariés au sein des entreprises est bon, voire même très bon. François Miquet-Marty, directeur associé de Viavoice souligne que « L’entreprise constitue un système multi facteur où la santé devient un facteur prépondérant. Désormais, on ne peut plus dissocier le facteur économique du facteur santé. » Le sondage relève également que les actions de santé ont un impact considérable sur l’atmosphère environnant du travail, entre le climat de confiance, l’ambiance et la productivité.

D’autre part, l’analyse dénonce surtout le manque d’informations et le manque d’actions menées en termes de santé par les patrons. Toujours selon l’étude réalisée par Viavoice pour le groupe Harmonie mutuelle, il se trouve que seulement 35% des employés pensent que leur société a pris « un certain nombre d’actions » pour leur santé, tandis que 79% des dirigeants du privé l’affirment. Quelle est donc la cause de ce décalage entre les deux parties ? François Miquet-Marty nous explique que les préoccupations de santé sont assez variées, surtout dans les grandes entreprises, où la situation est plus difficile à gérer. « Dans les PME, on touche plus à des relations humaines », souligne le directeur associé de Viavoice.

Des informations comprises mais peu appliquées

Enfin, Les actions de santé sont jugées assez sévèrement par les employés. Les chiffres démontrent que moins d’un salarié sur deux affirme être « suffisamment informé » des dispositifs de santé au sein de l’entreprise. Selon l’observatoire Entreprise et Santé, il se trouve que ces mêmes salariés n’accordent pas assez d’importance aux mesures de santé- ils sont seulement 55% à penser que les actions de santé au sein des entreprises sont colossales. D’un autre coté, ils sont 75% chez les dirigeants du privé et 62% des dirigeants du public à penser que c’est le cas.

Quant aux risques psychosociaux, ces points sont à améliorer dans le futur. Lorsqu’on leur pose la question, salariés et dirigeants répondent tous différemment. Pendant que les chefs d’entreprises affirment être loin du stress, les salariés, eux, disent avoir affaire au stress et à la pression quasiment tout le temps. « Il est très difficile pour un grand dirigeant d’avoir conscience du stress de ses salariés et d’y répondre efficacement, surtout dans les grandes entreprises. Il faudrait savoir amener le goût du challenge de la compétition et de teinter tout ce stress de positivité ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page